avatar
En ligne
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 304
Age : 21
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 10 Avr - 19:16
Si les soins qu’Athena avaient prodigué à Gareth n’avaient pas été parfait, elle était tout de même parvenue à le sauver. Pour une première fois, alors qu’elle était une guerrière et non une guérisseuse, elle était tout de même fière d’elle. Et ce, même si le chevalier ne s’était pas montré particulièrement reconnaissant et l’avait repoussé en lui demandant quel était son problème. L’américaine se souvenait lui avoir alors répondu avec humour :

« Voyons Gareht, il n’y a que les médicaments pour enfants qui ont bon goût. A ton âge, on ne fait pas de manière et on se soigner sans protester.

Le chevalier avait fini par être endormie, et mené à l’infirmerie. Athena y avait accompagné l’équipe médicale pour s’assurer qu’aucun problème ne survienne sur le chemin, mais n’étais pas rentrée dans l’infirmerie pour ne pas les déranger. Donnant tout de même quelques indications avant de partir :

-Tenez-moi au courant de l’évolution de son état. S’il s’aggrave, je veux le savoir, si vous avez de nouveau besoin de moi, je ne serais pas loin. Et informez-moi sitôt qu’il se réveille et que vous le jugez apte à parler.

Elle n’avait pas mentit, elle était restée dans les environs, en profitant pour surveiller l’entrainement des apprentis. Entre l’agitation qu’ils avaient perçut et la présence de la déesse, ils avaient montré quelques difficultés à se concentrer au début. Mais ils avaient fini par montrer une volonté à faire bonne impression et à donner tout ce qu’ils avaient. Athena s’était permit quelques conseils, et même de proposer à un petits groupe d’apprentis d’essayer de l’attaquer. Elle était encore occupée avec eux quand elle entendit quelqu’un l’interpeler, et prononcer le nom de Gareth. La jeune femme pivota pour chercher qui lui avait adressé la parole, quand elle sentit l’attaque d’un des apprentis la percuter.

-Ah ! Zut ! Ça ne compte pas, elle a été appelée ailleurs !

Pesta-t-il. Athena lui sourit :

-Bien sûr que ça compte, un chevalier doit toujours être sur ses gardes, j’ai fait une erreur en me déconcentrant.

Pendant que le jeunot jubilait auprès de ses camarades, la déesse suivit la personne qui était allée la chercher jusqu’à l’infirmerie.

-S’il est réveillé, je suis prête à parier qu’il essaie déjà de partir s’enfiler une bouteille. J’espère que vous lui avez dit que je le rejoignais.

Commenta-t-elle avec humour avant d'entrer dans l'infirmerie.

-Je peux difficilement te souhaiter une bonne journée aux vu des événements, alors je me contenterais de te saluer Gareth. Tu te sens mieux?"
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 878
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Avr - 22:04
Enfin seul, le chevalier d’or commençait doucement à reprendre connaissance. Quelques regards lui permirent de comprendre que la plupart de ses blessures avaient cicatrisées. Le pouvoir insufflé par la déesse commençait à s’amenuiser et ses douleurs habituelles reprirent la main, de nombreuses choses ne changeront jamais. Athéna entra dans la chambre et l’arracha à ses pensées. Le chevalier d’or se releva légèrement et s’adossa à la tête de lit.

-« Merci pour ce que vous avez fait. » Gareth eut un sourire un peu triste, comment exprimer ses sentiments ? Pouvait-il seulement le faire ?

-« Je crois qu’au plus profond de moi, je souhaitais disparaître… Je ne supporte plus la vie que nous menons. » Le chevalier d’or marqua une pause avant de reprendre le fil de ses propos. « Toutes mes décisions en tant que Chevalier d’or ou Grand Pope ont été prises dans le seul intérêt de l’humanité… Pourtant, j’ai causé tellement de souffrances. »

Vingt ans au service du troisième temple laissaient des traces indélébiles. Le chevalier d’or ne parvenait pas à saisir l’intégralité des tenants et aboutissants de ses choix, ni les raisons qui l’avaient poussées aux pires extrémités. Le chevalier d’or s’est toujours considéré comme un amant fanatique de la liberté. La considérant comme l'unique milieu au sein duquel puissent se développer et grandir l'intelligence, la dignité et le bonheur des hommes ; non de cette liberté toute formelle, octroyée, mesurée et réglementée par les dieux, mensonge éternel et qui en réalité ne représente jamais rien que le privilège de quelques-uns fondé sur l'esclavage de tout le monde. En réalité il était un monstre, en rien meilleur que ceux qu’il combattait.

-« Je voulais mourir au combat, c’est la seule raison pour laquelle j’ai accepté de revêtir une nouvelle fois cette armure… Égoïstement je souhaitais que l’histoire retienne mes réussites et écarte mes péchés. » Le chevalier poussa un profond soupir et reprit « je suppose que vous voulez savoir ce qui m’est arrivé ? »

avatar
En ligne
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 304
Age : 21
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 12 Avr - 22:31
Athena fixa Gareth un long moment en silence. Le personnels soignant semblait mal à l’aise, s’attendant presque à une explosion de colère de la déesse. Ou pas. Ils ne savaient que déduire de ce silence ? Mais elle ouvrit finalement la bouche pour lâcher :

« Sale jeune.

Puis, elle s’approcha pour se placer juste à côté du lit du chevalier avant de reprendre :

- Tout d’abord, je n’attendais pas de remerciement pour t’avoir sauvé. Parce qu’on ne pouvait pas se permettre de perdre un chevalier, surtout aussi expérimenté que toi, et parce que c’est mon devoir en tant que déesse. Pour ce qui est du reste…

Elle soupira.

- Crois-moi, on causera encore des souffrances. Pas juste nous. Tout le monde. Parce que l’homme est un être imparfait, son passage en ce monde ne peut se faire sans qu’il ne cause de la souffrance autour de lui. Et les dieux ne sont pas mieux. Voir même pires. Non. Définitivement pire. Parce qu’ils ont la fâcheuse tendance à agir à plus grande échelle. A se servir de leur puissance divine dès qu’ils sont contrariés. Il ne faut juste pas s’arrêter à ça. Tu en as causé beaucoup ? Mais as-tu songé au bien que tu as apporté ? Que tu peux encore apporter en prenant conscience de tes erreurs ? L’être humain fonctionne de telle sorte qu’il a tendance à se focaliser plus sur les points négatifs que sur les points positifs. Il est plus sage d’avoir une vue d’ensemble.

Son regard se perdit dans le vague.

-J’ignore moi-même à quoi vont mener les décisions que j’ai prises depuis que je suis devenue la déesse Athéna. Peut-être vont-elles s’avérer catastrophique ? Regarde, j’ai déjà failli recruter un chevalier juste pour le laisser mettre fin à sa vie en territoire ennemi. Pour ce qui est déesse de la sagesse, on repassera. Mais chaque échec est pour moi un défi : Il faut faire mieux la prochaine fois.

Elle reporta son attention sur Gareth :

- Courber l’échine face à tes échecs. Ou retenir les leçons du passé pour devenir meilleur. Tu as la chance d’avoir le choix Gareth. Moi hélas, je ne puis me le permettre. Mais demande-toi si tu serais vraiment satisfait de partir en te disant que tu as tout échoué, alors que tu avais encore la possibilité de lutter contre la fatalité ? Toi seul peux faire le choix. Mais avant ça, j’aimerais en effet que tu me raconte ce qu’il s’est passé là-bas.

Sur ce, elle se tus, laissant la parole au chevalier.

avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 878
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Lun 17 Avr - 21:02
La lumière filtrait à travers les stores de la chambre, le Chevalier d’Or saisissait la confiance que lui renouvelait Athéna. Pour la première fois depuis bien longtemps il retrouvait goût à son rôle. En réalité, il n’aurait jamais dû devenir Pope, même en l’absence d’autorités tutélaires, il n’était pas fait pour diriger ses pairs.

-« Effectivement, vous devez avoir raison… » Il pourrait laisser une emprunte différente sur le sanctuaire.

Gareth modifia légèrement sa position, avala un comprimé et repris le fil des évènements. Il narra l’intégralité des évènements récents, sans omettre le moindre détail. De la surprise provoquée par la présence d’Oblivion au cœur des rangs infernaux, jusqu’au combat contre la Déesse de la Discorde. Il s’essaya même à plusieurs conjectures.

-« Je crois qu’Oblivion n’est pas totalement intégrée à l’armée infernale, ce Wolgorn n’a pas l’air de lui faire confiance. Malgré tout, je ne pense pas qu’il soit possible de de lui rappeler ses premiers serments. Elle demeure aussi loin de l’humanité qu’elle ne l’est de la vie. Il serait bon, au cas où, de vérifier qu’elle ne possède plus de liens avec notre ordre, il serait malheureux que certains éléments lui parviennent.»

Oblivion, l’un de ses principaux échecs, s’il ne s’était pas obstiné dans ses volontés vengeresses, peut-être aurait-il pu la sauver… Que les forces infernales aient pu l’aider à développer son potentiel lui était insupportable. Il s’avère toutefois que sa puissance ait été acquise aux prix de grands sacrifices…

-« Il faudrait également enquêter sur la présence d’Eris au palais terrestre des spectres… »

Toute conjecture complémentaire deviendrait superflue, la présence d’Eris n’augurait rien de bon. Mais de ce qu’il en savait, la Déesse de la Discorde était loin d’être fiable, peut-être qu’elle ne cherche pas à aider son frère.

-« Mon armure est toujours dans la forêt ? »
avatar
En ligne
AthenaDéesse de la Justice
Déesse de la Justice

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 304
Age : 21
Double Compte : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Mer 19 Avr - 23:29
Gareth semblait mut par une nouvelle volonté, les paroles de sa déesse semblaient l’avoir convaincu qu’il lui était toujours possible de laisser une empreinte positive sur le monde. L’américaine laissa un petit sourire étirer ses lèvres. Elle devait avouer que le choix de Gareth la soulageait. Laisser partir un chevalier n’était pas une option qui la réjouissait particulièrement.
Elle écouta sans mot dire le rapport des Gémeaux. Apprendre qu’il avait trouvé, en enfer, un ancien chevalier du sanctuaire, ne la surprenait pas outre mesure : les traîtres existaient partout. Et elle ne connaissait pas ladite Oblivion. Cependant, la nouvelle de la présence en ces lieux d’Eris la fit grimacer.

« Son retour n’est une bonne nouvelle pour personne. Je suis d’accord avec toi, il faudra enquêter sur les motifs qui l’animent.

Athena ferma un instant les yeux en inspirant profondément. Ils n’avaient pas vraiment besoin de ça en plus. Pourquoi ça n’existait pas les stages pour apprendre à devenir déesse ? Conseil numéro un : Fuyez pendant qu’il est encore temps. Conseil numéro deux : Si vous n’avez pas fuis, congratulations ! You’re dommed !

– Quand à l’ancienne sainte, même si c’était possible, je n’ai pas pour habitude de ramper devant les traitres en leur suppliant de revenir. Je ferais ce qu’il faut pour m’assurer qu’aucune information sur le sanctuaire ne lui parvienne. Comment as-tu dis qu’elle s’appelait déjà ? Forgotten ? Whou. Faut avoir une sacré rancœur envers son entourage pour choisir un surnom pareil. Ou alors ses parents n’étaient pas fiers d’avoir une fille… Ah, non, Oblivion. On doit bien avoir des registres indiquant son maître, les gens avec qui elle a fait des missions, ce genre de choses, je pourrais déjà commencer par là.

Elle demeura silencieuse un instant, l’air plongé dans de profondes réflexions, avant de sembler réaliser que Gareth lui avait posé une autre question :

- Non, je l’ai faite amener également, on ne pouvait pas laisser ton armure trainer toute seule dans la forêt.

Athena se redressa :

- Bon. A moins que tu n’ai d’autres choses à me dire, je vais me retirer. J’ai prévu de ne pas chaumer pour rendre sa grandeur au sanctuaire. »
avatar
GarethChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 878
Age : 28
Double Compte : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 20 Avr - 21:40
Avant qu’Athéna ne quitte les lieux, Gareth la retint un instant.

-« Au sujet d’Eris, ce n’est pas un retour… » Le troisième gardien déglutit péniblement. « Lors de l’invasion Hindoue, l’un de nos chevalier, Vermalis, s’est retrouvé piégé au cœur d’une Dimension Divine appartenant à l’ennemi. J’ai conduit une équipe restreinte au cœur de cette Dimension afin de pouvoir sauver notre homme. Il vous faut savoir qu’Oblivion et Vermalis entretenaient une relation sentimentale. »

Gareth se saisit d’un verre d’eau et but lentement afin de parvenir à rassembler ses souvenirs parfois confus et profondément douloureux. « L’équipe que je menais était composée de Sargas, Chevalier d’Or du Scorpion, d’Oblivion, Chevalier d’Argent de la Lyre et de Nephtys, une jeune apprentie en passe de devenir chevalier. Nous sommes parvenus à délivrer Vermalis, mais il y avait un prix à payer et c’est Sargas qui en supporta toutes les conséquences… »

Le chevalier stoppa une nouvelle fois son discours afin de pouvoir reprendre son souffle, plus il parlait et plus ses poumons lui arrachaient quelques douleurs.

-« Au sortir de la Dimension nous avons entrepris d’aider Sargas, mais nous sommes tombés dans une embuscade tendue par les forces d’Eris à Ubar et Sargas n’a pas survécu à cette rencontre… J’ai malheureusement assez peu de souvenir de cette période. Je crois cependant me rappeler que les représentants d’Eris cherchaient un moyen d’infiltrer les Dimensions hindoues »

Gareth poussa un profond soupir et ajouta un dernier mot : « Oblivion et Vermalis ne nous accompagnaient pas lorsque nous nous sommes rendus au Royaume des Sables, après mon retour Oblivion avait disparu… Aujourd’hui elle s’est acoquinée avec les spectres et la Déesse de la Discorde semble être de leur côté. Ce n’est que conjectures, mais il est possible qu’Oblivion et Eris se connaissent depuis longtemps. »

Un lourd silence s’imposa durant plusieurs minutes avant que Gareth ne remercie Athéna de sa visite et de son aide. Gareth choisit de ne pas l'accabler d'avantage en lui expliquant combien leurs ennemis étaient puissants et pour les êtres divins, pleinement incarnés. Il lui indiqua cependant, pour information, qu’il irait se retirer quelques temps sur les terres saintes de Jamir, le temps déjà de pouvoir y faire réparer son armure et de continuer les préparations annexes nécessaires aux nouvelles fondations de leur ordre.

Les blessures sont les lot quotidien des chevaliers [PV: Gareth]