avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Avr - 17:22
Protecteur : Eurydice / Présente
Labyrinthe des Gémeaux : actif (inactif contre les chevaliers)

Les séquelles causées par les combats récents demeuraient visibles, le Sanctuaire n’ayant pas encore procédé aux réparations idoines. Encore convalescent, le Chevalier d’Or des Gémeaux arpenta la salle principale du temple… Les dégâts étaient importants mais non irréparables. Pour des raisons de sécurité il s’obligea à aspirer les débris les plus importants au cœur d’autres dimensions. Le sanctuaire veillera au reste plus tard…

Quelques minutes plus tard il obliqua en direction de ses quartiers. Par chance, ils avaient été épargnés par les combats… Hormis la poussière, rien n’avait dérangé ses affaires, parées pour le déménagement avorté vers le temple du Pope. Il usa de télékinésie pour replacer les affaires à leur place et s’enfonça dans un fauteuil.

Ce temple était au centre de sa vie depuis au moins deux décennies, ces lieux regroupaient autant de joies que de malheurs… Construit à l’image de la versatilité de son signe, il arrivait au temple des Gémeaux de distiller un étrange malaise auprès de ceux qui s’y trouvaient. Gareth avait appris à vivre avec, mais cette sensation restait désagréable. Affaibli et perdu dans ses pensées, il s’endormit durant plusieurs heures.

Un mal de dos violent le tira de ses rêves… Vingt-trois heures trente, la nuit était pleine, il appréciait ces moments propices à l’introspection, surtout lorsqu’ils étaient accompagnés d’un rhum délicat. Gareth prit le temps de mesurer sa décision de s’éloigner du Sanctuaire, de demeurer au loin et se concentrer sur son seul devoir. Pour la première fois de son existence il envisageait de servir autrement, de délaisser ce temple et ses aspirations pour recouvrer son âme de chevalier.

Il était temps de laisser place aux forces vives du Sanctuaire, plus actives, le temps de l’action n’était plus le sien. Une nouvelle voie s’ouvrait devant Gareth, celle de l’étude, de l’introspection et dans une moindre mesure de la sagesse. Assis contre un pilier à l’entrée du temple, le Chevalier d’Or des Gémeaux profitait d’une bouteille de rhum en profitant d’une vue magnifique sur le sanctuaire et ses environs.


Dernière édition par Eurydice le Lun 19 Mar - 21:48, édité 1 fois
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Lun 24 Avr - 18:47
La nuit tirait en longueur et la fraîcheur nocturne s'installait lentement. Le chevalier d'or soupira et quitta son pilier pour rejoindre l'intérieur de son temple. Il était temps de rejoindre Jamir et de laisser le sanctuaire à Athéna. La Déesse Guerrière bien que jeune et inaccomplie, possédait l'énergie nécessaire pour guider le Sanctuaire et mener l'humanité vers une liberté bienvenue.

Le Chevalier d'Or des Gémeaux augmenta considérablement son cosmos et fit renaître le Labyrinthe des Gémeaux. En ces lieux, les alliés de la Déesse passeront sans encombres, les ennemis devront affronter l'ire du Chevalier d'Or. La naissance d'un tel arcane prenait du temps et il convenait d'en peaufiner des détails. Il entendait circoncire l'illusion au seul intérieur du temple, à l'inverse de certains de ses prédécesseurs.

Au bout d'une vingtaine de minutes, le Chevalier s'estima satisfait et relâcha la tension avant de s'orienter, une nouvelle fois, vers ses quartiers personnels. Il y rassembla quelques affaires essentielles qu'il plaça au cœur de l'une de ses dimensions de stockages.

- « Je crois que tout y est... » dans le pire des cas, une faille dimensionnelle et le tour est joué.

Il sangla sa Pandora Box et la plaça, elle aussi, au cœur d'une dimension de stockage. Les réparations d'armure ne sont jamais des moments agréables, heureusement il n'avait procédé à cette opération que très rarement. Plusieurs minutes plus tard, le chevalier avait complètement disparu, laissant son temple aux bonnes grâces de son labyrinthe.


Dernière édition par Eurydice le Mar 20 Mar - 14:50, édité 2 fois
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Lun 19 Mar - 22:18
~~~
Un contact glacé tira Eurydice de son sommeil, au sol, la jeune femme s’étira avant de se lever avec difficulté, le corps passablement engourdi. L’armure des Gémeaux gisait toujours au sol, la jeune femme essuya ses larmes et rassembla les produits d’entretien que conservait Gareth avant d’entreprendre un nettoyage complet de l’armure.

Au petit matin, le totem avait repris sa position initiale, expurgé du sang qui l’accompagnait jusqu’alors. Eurydice le plaça au centre de la pièce. Elle étouffa une étrange sensation quant à la taille de l’armure qu’elle trouvait « réduite ».
La douleur et la tristesse étaient toujours prégnante, mais la jeune femme essayait, tant bien que mal, de recenser les affaires de l’ancien gardien. Elle constata rapidement qu’il ne restait plus grand-chose, Gareth avait dû les déménager récemment, à moins qu’elles ne soient stockées dans une autre dimension ?

Eurydice nettoya ce qu’il y avait à nettoyer et aéra les différentes pièces. L’air frais lui fit le plus grand bien. Deux bonnes heures de ménages plus tard elle se dirigea vers l’armure et s’assit en tailleur devant cette dernière.

-« Tu n’as jamais voulu que je range cet endroit… Tu n’as jamais voulu que je m’occupe de ta vie en général. » dit-elle en essuyant une larme. « Je ne sais pas si cette vie est faîte pour moi… avec toute l’aide que tu m’as apportée, je n’ai pas peur d’emprunter cette voie. »

La jeune femme resta de longues heures devant l’armure… Son esprit s’était apaisé et elle envisageait l’avenir sous un jour différent. L’absence de son maître ne sera jamais comblée, mais avec le temps, la douleur finira par s’estomper et seuls les bons souvenirs resteront.

Avec un sourire discret Eurydice traça un cercle dimensionnel autour de l’armure afin qu’elle n’attise pas d’autres convoitises que la sienne. Décidément, elle était bien plus petite qu’hier.
avatar
Déliah

Date d'inscription : 11/03/2018
Nombre de messages : 74
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Mar - 18:20
Ca faisait des lustres que Déliah montait ces satanées marches. La jeune Chevalier avait l'impression d'avoir perdue sa matinée. Si ses jambes ni piquaient évidemment pas pour si peu, c'était moralement qu'elle était atteinte. Qui avait eu l'idée de ce système d'escalier géant menant jusqu'au Pope et à Athéna ? Si elle pouvait mettre la main sur ce dernier, il passerait un sale quart d'heure. Autant elle comprenait l'utilité du système en cas de défense du Sanctuaire. Mais pour les locaux, c'était une véritable chienlit ! En plus il fallait traîner cette saleté de boite en pierre. Depuis le temps on pouvait pas inventer un autre moyen de transporter les cloths ? Je sais pas moi, genre dans un bijou ?

Pourtant la jeune femme s'était levée du bon pied, toute jouasse de recevoir une convocation du Pope. Même si elle n'était Chevalier que depuis peu, Déliah se doutait qu'elle allait partir en mission. Elle ne voyait pas d'autre explication, ayant pris soin de ne faire aucune connerie depuis son ascension. Elle ne risquait pas de se faire remonter les bretelles comme ce fut souvent le cas alors qu'elle n'était encore qu'aspirante. Son entraînement ne fut pas de tout repos, particulièrement pour ses professeurs d'ailleurs. L'égyptienne était toujours en étroite relation avec sa compatriote et Maître Sameera, enseignante à la Palestre. Elle ne manquerait pas de visiter cette dernière lorsqu'elle aurait un peu de temps.

Les temples du Bélier et du Taureau s'avérèrent vides. Si Déliah ne connaissait pas le Chevalier d'or du Bélier, elle avait entendu parler de celui du Taureau. Il s'agissait d'une véritable légende du Sanctuaire que la jeune femme aurait bien voulu rencontrer. Mais apparemment ce dernier devait être occupé loin de ses quartiers, encore en mission on ne sait où. Elle attendait aussi avec impatience son passage chez Gareth des Gémeaux, un autre Chevalier dont la réputation n'était plus à faire. Ca tombait bien son temple était le prochain sur sa route. Déliah n'était pas vraiment du genre sociale ou une pipelette mais avoir une conversation avec un Chevalier d'expérience valait souvent le détour !

Le jeune femme arriva finalement devant le temple des Gémeaux. Il y pénétra prestement, impatiente. Ses pas résonnèrent dans l'immense bâtisse jusqu'à la salle principale. Si Déliah n'était pas spécialement éloquente, ni douée pour l'étiquette, elle fit néanmoins l'effort de se présenter à haute voix.
Y'a quelqu'un ? Je suis Déliah, Chevalier de Bronze du Chat. J'ai été convoquée par le Pope et je dois donc traverser votre temple. commença-t-elle sans atours d'une voix ferme s'apparentant à celle d'une poissonnière. Et oh y'a quelqu'un ? Gareeeeth ?!
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Mer 21 Mar - 22:28
Une succession de pas rapides l’arracha de sa torpeur, Eurydice prit quelques secondes pour réagir et se recoiffer. Une œillade rapide à son miroir de poche et elle s’estima suffisamment apprêtée pour apparaître en public.

Une minute plus tard elle faisait face à une splendide jeune femme à la peau cuivrée, elle était jolie, très jolie, voire trop jolie. D’instinct, l’héritière des Gémeaux l’a pris en grippe, était-ce l’une des pouffes que Gareth fréquentait ? Elle portait une armure… D’après la box, la constellation du Chat… En tout état de cause le titre de chevalier ne préservait pas de celui de pouffe.

-« Gareth… J’ai… J’ai le regret de vous informer de son décès. » Précisa Eurydice en ravalant un sanglot. La gorge nouée, elle invita Déliah dans la pièce principale. « Je m’appelle Eurydice, je suis l’élève… ». Elle stoppa net en constatant que le présent n’était pas le temps adéquat… « … Du moins j’ai été l’élève de Gareth des Gémeaux, je suis revenue il y a peu. »

Elle dévisagea longuement son interlocutrice, essayant de comprendre quel genre de femme elle était… Certainement une femme sûre d’elle, entreprenante, le type de fille sur lequel les hommes se retournaient. Si Eurydice n’était pas en reste, elle n’avait jamais eu ce « quelque chose », cette différence primordiale et indispensable à toute séduction. Elle tenta d’éloigner cette pointe de jalousie qui naissait en elle et brisa ce silence embarrassant.

-« Vous connaissiez bien Gareth ? » Parce que tu crois qu’elle va te répondre direct ? songea Eurydice. Oui, oui on se connaissait bien, on s’envoyait en l’air un vendredi sur deux…

Elle n’avait jamais cautionné les besoins de son maître à se vautrer dans toutes sortes de vices, les femmes et l’alcools étaient les plus prégnants de tous, avant les jeux d’argent.
avatar
JulesEn Test RP

Date d'inscription : 23/12/2017
Nombre de messages : 65
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Mar - 11:16
Jules, l'apprenti du chevalier du Cancer, Løve qui avait mystérieusement disparu, venait de ressortir le papier que Løve lui avait remis après plusieurs semaines d'entrainement. Ce papier, lui permettait de franchir les maisons du Bélier, du Taureau et des Gémeaux afin de lui permettre de rejoindre son maitre dans la maison du Cancer. Finalement, il n'avait jamais eu le loisir de l'utiliser ce papier puisque son entrainement entier avait eu lieu en contrebas et les rare fois ou il avait traversé les maisons des premiers chevaliers, personne ne lui avait demandé son papier.

Le petit Jules traversa donc les deux premières maisons sans encombre mais toujours avec cette lueur impressionné et admiratif. Mais bon sang, c'était les maisons des douze meilleurs chevaliers d'Athéna quand même !

Jules n'avait pas fait d'énorme progrès depuis sa rencontre avec le chevalier du Cancer. Il savait maintenant utiliser son cosmos et même sentir la présence d'autres chevaliers mais n'avait pas l'air fort puissant au combat. Son attitude n'était pas assez déterminé lui avouera Løve. Il lui manquait un petit quelqueschose avant de devenir réellement chevalier.

Arrivé non loin de la maison des Gémeaux, il ressentit la présence de deux personnes et finit par les entrevoir au loin. Il s'approcha sans trop faire de bruit afin de ne pas déranger et vient se placer à une suffisante distance pour que les deux femmes puissent le voir mais sans que Jules ne puisse entendre la conversation. Il avait beau être ce qu'il est ce Jules mais il avait été fort bien éduqué. Il attendrait le moment ou on viendrait lui demander ce qu'il faisait ici. Il jettait cela dit, de temps en temps des petits coups d'oeil afin de s'assurer que les deux femmes l'aient bien vu.

(Il me semblait que le chevalier du Gémeau était un homme.)

Problème, les deux femmes venaient de prendre la direction de la pièce suivante et Jules ne savait pas ce qu'il devait faire. La politesse l'avait tellement rendu empoté ...
Il s'avança néanmoins dans la maison et n'eut d'autres idées que de monter un peu son cosmos afin de signaler sa présence en se souvenant des paroles de Løve. "Si un jour tu veux être repéré par tes adversaires, tu n'as cas continuer à utiliser si mal ton cosmos !"
avatar
Déliah

Date d'inscription : 11/03/2018
Nombre de messages : 74
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Mar - 16:46
Si Déliah était étonnée de voir une femme à la place de Gareth, elle n'en montra rien. Elle n'avait pas énormément de savoir vire mais suffisamment pour relever ses lunettes de soleil sur la tête. Elle fut tout de suite surprise de l'allure de la jeune femme qui venait de pénétrer dans la salle. On aurait dit une poupée avec sa peau d'albâtre, sa longue chevelure blanche et son corps finement sculptée. Et contrairement à Déliah, ses fringues avaient l'air d'être de toute première facture. A côté, l’égyptienne semblait affublée de guenilles. Elle lui aurait bien demandé où elle faisait son shopping mais se retint. Ce n'était pas vraiment le moment opportun. Et puis elle avait mieux à faire.

- Oh, désolé je ne savais pas. Toutes mes condoléances. Votre maître était un grand homme, il laissera assurément un grand vide. répondit-elle à la dénommée Eurydice, faisant preuve d'un minimum d'empathie. Réconforter les gens n'était pas son fort.

- Pour tout vous avouer, je ne le connaissais que de nom. J'ai été promue Chevalier récemment. C'est une question de jours. Du coup en tant qu'aspirante à la Palestre j'ai pas eu le loisir de rencontrer énormément de Chevaliers. Même si certains nous donnaient quelques cours entre deux missions. fit-elle étrangement bavarde, dans une piètre tentative de réconfort ainsi que pour rapidement changer de sujet.

Déliah observa Eurydice d'un peu plus près. Qui était cette dernière ? Elle s'était présentée comme l'élève de Gareth. Etait-elle encore une aspirante ? Dans ce cas là que ferait-elle dans le Temple des Gémeaux. Elle faisait le ménage ? L’égyptienne prit la pose, une main sur le menton, une main sur la hanche en fixant son interlocutrice, visiblement intriguée. Non non, c'était assurément pas la femme de ménage. Elle n'aurait pas ce genre d'aura intimidante. Et si elle était la nouvelle locataire des lieux ?

Pas vraiment le temps de cogiter ou de lui demander qu'elle ressentit un cosmos étranger juste derrière. Déliah se retourna immédiatement pour voir de quoi il retournait et son regard se posa sur un jeune homme qui ne semblait pas très à l'aise. Aux fluctuations de son cosmos, ce dernier semblait aussi doué que l'égyptienne, dont l'incompétence dans le domaine était louée dans toute la Palestre... Il devait sûrement s'agir d'un aspirant. Elle croisa les bras et jeta un regard vers Eurydice, un brin de moquerie dans la voix.


- Vous attendiez quelqu'un ?
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Sam 24 Mar - 8:24
Manifestement, Déliah n’était pas une ancienne conquête de Gareth, cette conclusion rasséréna l’hellène. « Je n’ai pas encore pris le temps d’avertir les instances dirigeantes du Sanctuaire… Je souhaitais le faire dès aujourd’hui, mais malheureusement il n’y a plus âme qui vive au-delà de ce temple. »

Plus détenue, Eurydice s’apprêtait à proposer un rafraichissement à l’égyptienne lorsqu’elles furent dérangées par un jeune homme à la discrétion toute relative et à la timidité certaine. Un adolescent au regard sombre avec une chevelure un peu trop fournie à son goût, quant à ses choix vestimentaires... il est inutile de les commenter ici.

Elle leva un regard de surprise et invita également le jeune homme. Eurydice esquissa un vague mouvement de la main et tira d’une dimension parallèle trois sièges ainsi qu’une desserte contenant verres et boissons diverses. Eurydice referma la portail dimension et enjoint à ses interlocuteurs de prendre place.

-« Je vous sers quelque chose ? » dit-elle en observant la desserte. « Il doit y avoir des sodas, des jus de fruits… Sinon Gareth possédait un choix d’alcool particulièrement élaboré. » finalement, même son alcoolisme lui manquait.

Avant qu’ils ne puissent exprimer leurs choix, Eurydice dévia la conversation sur les raisons de leur présence en ces lieux. –« Qu’êtes-vous venus faire ici ? Si je peux vous être d’une aide quelconque j’en serai ravie. » Pour tout dire, la jeune femme avait affreusement besoin de se changer les idées…

[HRP : ayant assez peu de temps de rp ce week-end, petit post rapide pour avancer]
avatar
JulesEn Test RP

Date d'inscription : 23/12/2017
Nombre de messages : 65
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Mar - 3:38
Jules était surpris pour plusieurs raisons. La première, c'était de voir une armure de bronze sur l'une des deux personnes devant lui. Une surprise ajouté d'un soupçon d'admiration évident. Lui même voulait être le digne porteur de l'une d'entre elle et ses yeux noir s'étaient mis a briller quelques instants en voyant l'armure de bronze. Il avait largement bassiné son maître du Cancer à ce sujet mais ce n'était jamais le moment et encore moins le bon.

La seconde fut l’accueil. Il savait qu'en parcourant les maisons, c'était surtout de la méfiance et de la défiance qui l'attendait. Enfin c'était comme ca qu'on lui avait présenté la chose. Jusqu'à maintenant, il avait franchit les quelques fois, sans encombre jusque la maison du Cancer.

Perdant l'attitude réservé et timide du départ, il afficha un grand sourire non sans marquer les signes de politesse habituels et donc parlant en baissant la tête, comme s'il avait l'impression d’être naturellement inférieur aux deux personnes devant lui. Il faut dire que les aura des deux femmes semblaient vachement balèze.

"Je suis Jules, apprenti de maître Løve, Chevalier d'Or du Cancer, content de faire votre connaissance. Je voulais juste traverser la maison des Gémeaux afin de voir si mon maître était dans la maison de son signe. Sa fait un moment qu'il n'a pas donné de nouvelle et je suis inquiet. "

Le sourire de Jules avait disparu avec cette dernière phrase. Il se doutait bien que son maître ne serait pas dans la maison du Cancer mais il n'avait que sa a faire à vrai dire.

"Je suis surpris de croiser des chevaliers dans cette maison, il se passe quelquechose ?"
avatar
Déliah

Date d'inscription : 11/03/2018
Nombre de messages : 74
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Mar - 9:47
Déliah ne savait pas si Eurydice parlait de la mort de Gareth, de sa promotion ou bien des deux mais elle n'insista pas. Elle préférait de loin parler d'autre chose et même mieux se mettre en route pour la salle du Grand Pope. Après tout, elle n'était encore que dans la troisième des douze maisons, le chemin était encore fichtrement long ! L'arrivée d'un intrus n'allait que retarder les choses et l'empêcher d'acquérir sa mission et de mettre les voiles loin du Sanctuaire ! Si elle était gênée et même irritée par la situation, elle n'en montra rien ou presque, préférant faire profil bas. Bien lui en prit.

Déliah avait beau être une Chevalier tout ce qu'il y a de plus officielle, cela ne l'empêcha pas de tomber des nues à la vue du spectacle de pure magie que leur offrit Eurydice. Cette dernière extirpa des objets de nulle part les uns après les autres comme si de rien était. C'était carrément un tour comme on peut en voir dans les cabarets ou à la TV. Sauf que là il n'y avait aucun artifice. La jeune femme semblait tirer ce qu'elle voulait dans une sorte de poche dimensionnelle, un peu à l'image d'un inventaire dans les jeux vidéos. L'égyptienne avait les yeux ronds comme des pastèques.

Déliah ne se fit pas prier et s'installa prestement, ses envies d'ailleurs balayées en quelques secondes. Si l'intelligence n'était pas sa faculté première, il lui parut néanmoins évident qu'Eurydice possédait les pouvoirs requis pour succéder à Gareth et porter l'armure d'or. Sa démonstration, aussi triviale fut-elle, l'avait facilement convaincu. Elle en profita pour demander une boisson assez corsée.
Surprenez moi ! glissa-t-elle curieuse.

Son attention se reporta ensuite sur le dénommé Jules. Il partageait avec Eurydice le point commun d'être l'apprenti d'un Chevalier d'or. Déliah était assez jalouse de ce statut, n'ayant bénéficiée que de l’entraînement et des conseils standards enseignés à la Palestre. Elle ne dénigrait pas l'institution loin de là mais elle aurait adorée que son entraînement soit personnalisé pour convenir à ses qualités. Si l'égyptienne avait suivi les cours de Vassilis Priam dont le style lui convenait, elle n'avait jamais vraiment réussi à nouer une relation de maître à élève avec lui, réservant ce titre à Sameera qu'elle considérait comme un membre de sa famille. Et ce en dépit de ses enseignements en totale opposition avec son style agressif...


- Comme vous Jules, je ne suis que de passage. J'ai été convoquée. Probablement en vue de ma prochaine mission. D'ailleurs votre Maître est peut être lui aussi en vadrouille ? demanda-t-elle visiblement curieuse d'en apprendre plus sur le Chevalier d'or du Cancer. Avant de finalement tilter sur ce qu'avais dis Eurydice y'a déjà presque cinq minutes. Le temps pour que ça monte au cerveau...

- Comment ça y'a pas âme qui vive au-delà de ce temple ?
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Mar - 22:23
-« Comme je l’expliquais un peu plus tôt à Déliah, le Sanctuaire est vide. Vous ne trouverez pas âme qui vive au-delà de ce temple. » précisa Eurydice à l’attention de Jules.

Sans réponse de ses hôtes, la jeune femme servit un verre de jus de fruits frais à Déliah et un soda sans sucre à Jules, se réservant une eau pétillante avec un quartier de citron vert. Après s’être saisie d’une pile de papiers trainant sur un meuble, la jeune femme s’enfonça dans son siège. Les chevaliers d’or possédaient une copie des principales missions en attente,

Tout en sirotant son rafraichissement, Eurydice parcourait rapidement les pages… De ce qu’elle savait, plusieurs missions étaient en attente. Après tout, s’ils s’étaient déplacés jusqu’ici autant qu’ils se rendent utiles.

-« En attendant que tout le monde revienne, autant s’occuper. » dit-elle dans un sourire. « De ce que je lis, la mission prioritaire est de placer Rome sous la protection de nos troupes… d’après les détails ça n’a pas l’air très compliqué. »

Eurydice leur exposa les principaux renseignements figurant sur la feuille, il s’agissait principalement de faire jouer les relations du chevalier d’or du Taureau, normalement. De ce qu’elle comprenait les autorités de la ville ne devraient pas voir cette protection d’un mauvais œil.

Le reste des fiches mentionnaient diverses missions en cours ou en attente mais sans urgence. Cependant, une mission réservée aux chevaliers d’or retient son attention. L’objectif était de renforcer les liens entre le sanctuaire et les forces loyalistes d’Asgard, une mission diplomatique ne présentant pas de risques particuliers. Peut-être pourrait-elle l’accomplir au nom de son maître ? Ne sachant pas si le contenu des missions réservées aux chevaliers d’or pouvait être révélé aux autres grades, Eurydice replia la feuille et la glissa dans sa poche.

-« Personnellement, je n’aime pas beaucoup Rome… Mais si le cœur vous en dit… »
avatar
JulesEn Test RP

Date d'inscription : 23/12/2017
Nombre de messages : 65
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Mar - 23:44
Ainsi la porteuse de l'armure de bronze du Chat, c'était ce que Jules s'était dit en voyant les illustrations de la Pandora box, s'appelait Déliah. Une information que Jules s'empressa d'enregistrer.
Déliah lui avait répondu et semblait s'intéresser au chevalier d'or, la réponse de Jules n'allait peut ere pas lui plaire.

"Enfin quand je dis que je suis son apprenti, je ne l'ai pas beaucoup vu à vrai dire. Il est venu me chercher à Paris et m'a aider à sentir et utiliser mon cosmos. A part ca, je n'ai pas fait beaucoup d'entrainement avec lui."

Autre information, le sanctuaire était ... vide. Mais sa, Jules s'en doutais un peu à vrai dire. C'est ce qu'il craignait un peu. Sa lui faisait bizarre avec toutes les histoires que son maître lui avait raconté, d'imaginer un tel lieu privé de ses meilleurs éléments. Jules suivit la suite des événements sans broncher. Il vit la maître des lieux aller et venir comme si la maison lui appartenait. Ca lui faisait bizarre à vrai dire, lui qui était si loin du niveau de son maître de s'imaginer en faire autant dans la maison du Cancer.

Jules imita donc Eurydice et sirota aussi tout en ne quittant pas des yeux la femme sans Pandora box. Il n'était même pas entrain de se questionner, il ne fit que subir la situation essayant d'en savoir un peu plus de par l'attitude de celle ci. Puis après avoir trifouiller des papiers, la voila entrain de parler de ... mission ?

Jules fronça des sourcils, son maître lui avait dit que ce genre de chose arriverait bien assez tôt et voila qu'enfin il pourrait se rendre utile. Rome ? Jules ne fit qu'un seul rapprochement. Colisée !
Eurydice en avait fini et glissa sa dernière phrase et Jules se redressa.

"Rome ? Ca me tente bien moi mais j'imagine que je ne pourrais pas y aller seul n'étant pas chevalier."

Il se tourna vers Déliah.

"Je vous promet de ne pas vous gêner, je peux venir avec vous ?"

La question pouvait sonner comme une sorte de supplication d'enfant de six ans. Jules était peut être à ce niveau.
avatar
Déliah

Date d'inscription : 11/03/2018
Nombre de messages : 74
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas
Lun 26 Mar - 15:17
Assise sur une chaise sortie des méandres du néant galactique, Déliah écouta Jules avec attention. Même si ce dernier ne semblait malheureusement pas avoir grand chose à dire sur son maître. Quel dommage maugréa-t-elle intérieurement en s'asseyant sur une des chaises tirées d'on ne sait où par Eurydice. L'égyptienne avide de voyages et de rencontres aurait bien questionner l'aspirant sur son passage à Paris. Elle adorait découvrir de nouvelles cultures et la France avait était évidemment sur sa liste. Rome aussi d'ailleurs.

- Ah l'Europe, ça doit être sympa. fit-elle songeuse.

On pouvait généralement lire en Déliah comme dans un livre ouvert. La confirmation par Eurydice d'un sanctuaire dépeuplé lui fit l'effet d'une bombe. Elle sembla figée sur place le temps d'un instant. Cela voulait-il dire que sa mission n'était plus d'actualité ? Qu'elle devrait encore tourner en rond au sanctuaire comme une âme en peine ? L'égyptienne semblait au bord du désespoir... Ce ne fut qu'à la mention d'une possible mission prioritaire qu'elle reprit vie, s'animant comme une taupe ayant recouvrée la vue. Essayant de dissimuler sa joie, Déliah se racla la gorge et reprit une lampée de sa boisson, le temps pour Jules d'exprimer son souhait de participer à cette mission. Mettant de ce fait l'égyptienne en porte-à-faux.


- Évidemment que le cœur m'en dis ! J'attends ce moment depuis l'obtention de mon armure. Ca fait au moins une semaine ! Des lustres ! Je serais même prête à aller genre en Azerbaïdjan ! hurla-t-elle finalement incapable de se contenir, ne manquant rien du regard de chien battu de l'aspirant qui rêvait lui aussi sans doute d'aventures. Ce dernier lui rappelait étrangement son ancien chien, un cocker anglais qui faisait la même tête lorsqu'il voulait manger...

Déliah aimait bosser en solo mais surtout elle avait l'habitude de procéder ainsi. Ce n'était pas vraiment de son fait. Elle passait facilement pour quelqu'un de solitaire vu qu'elle n'était pas du genre à aller vers les gens. Cependant, il n'en était rien ou presque. Comme disait l'adage, elle préférait être seule que mal accompagnée. L’égyptienne dévisagea Jules pendant un long moment, pesant le pour et le contre d'un tel engagement. La mission ne semblait pas difficile et dieu sait qu'elle aimait voyager mais la protection d'un aspirant était un lourd fardeau, une responsabilité à laquelle la jeune femme n'avait jamais été confrontée. Après quelques minutes de réflexion, elle se tourna vers Eurydice.


- Déliah, Chevalier de Bronze du Chat, accepte cette mission. Si vous m'autorisez à emmener un apprenti, Jules fera l'affaire. répondit-elle faisant preuve d'un peu de décorum.

Elle avait toujours eu un faible pour les animaux.
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux | Consultant
Chevalier d'Or des Gémeaux | Consultant

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1041
Age : 28
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar - 21:12
La joie avec laquelle Déliah accueillit cette mission évoquait un félin devant un pointeur laser. Sur l’instant Eurydice songeait à agiter un tel pointeur au nez de son interlocutrice, histoire de vérifier jusqu’à quel point Déliah partageait les habitudes de son totem.

Quant à Jules, aussi touchante soit sa supplique, elle avait un petit côté gênant. Heureusement, Déliah ne semblait pas lui en tenir rigueur. Elle demanda même l’autorisation de l’emmener, mais n’ayant aucune autorisation à délivrer, Eurydice ne répondit pas.

-« Très bien… » Eurydice agita ses doigt et fit jaillir l’armure des Gémeaux depuis une autre dimension.

Au centre du temple, l’armure d’or resplendissait… Un peu inquiète, Eurydice s’en approcha avec d’infinies précautions. Elle tendit un bras en direction de l’armure et, de son index droit, effleura le heaume. Immédiatement l’armure s’anima dans un ballet majestueux et délicat, afin de se superposer au corps de l’héritière des Gémeaux.
Surprise par la rapidité d’Exécution, Eurydice tituba un instant avant d’aller s’observer dans un psyché. Elle avait fière allure, l’armure lui allait comme un gant et mettait parfaitement son corps en valeur... Elle exécuta divers mouvements et constata que l’armure était légère, sa mobilité n’était aucunement dérangée par les différentes pièces. Eurydice s’observa encore un temps avant de rejoindre ses interlocuteurs, un peu embarrassée de son absence soudaine.

-« Désolée tout ceci est encore un peu nouveau pour moi… Alors nous disions Rome ?» sourit-elle en se massant la nuque.
Eurydice concentra son cosmos et relia ses paumes à l’horizontale quelques secondes avant de les écarter d’un mouvement vif « Another Dimension ! ». Un portail dimensionnel à taille humaine se forma à quelques mètres de ses interlocuteurs.

-« Normalement ce portail devrait vous guider directement à Rome… Enfin si mes calculs sont exacts, ça fait longtemps que je n’y ai pas mis les pieds, haha. » dit-elle avec une moue gênée. « Si tout se passe bien, le transfert vers Rome sera pratiquement immédiat. Mais vous avez peut-être l’habitude de voyager à travers l’espace-temps ? Non ? En fait c’est assez simple, vos corps seront déstructurés au niveau atomique puis profiteront de l’effet tunnel pour vous "téléporter" à Rome, avant d’être restructurer… Heu, ça peut faire mal au ventre. »

Sans attendre de réponse de leur part, Eurydice les invita à entrer dans le portail. Elle espérait s’être montrée suffisamment rassurante. En tout état de cause, il était hors de question qu'ils s'achètent un billet d’avion engendrant ainsi une dépense inutile grevant le budget déplacement alloué aux chevaliers.

-« Par contre je ne peux pas venir avec vous, j'ai d'autres projets en attente. »
avatar
JulesEn Test RP

Date d'inscription : 23/12/2017
Nombre de messages : 65
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Mar - 11:25
Jules avait les yeux tout rond jusqu'à la réponse de Déliah et fixa ensuite Eurydice. Comme par pré-sentiment, la bronze et l'apprenti demandait la permission à une parfaite inconnu d'aller en mission ? Finalement ce pré-sentiment s'avérait juste puisque quittant les papiers, Eurydice venait de toucher et enfiler l'armure des Gémeaux. L'admiration que Jules portait aux chevaliers d'or venait illuminé encore un peu plus sa tête de sale gosse inutile.

Ainsi, Eurydice venait de prendre la seconde place des chevaliers d'or que le petit Jules connaissait. Mieux encore, le temps que Jules retrouve ses esprits, Eurydice avait déjà ouvert le portail et commençait les explications. Les choses devenaient sérieuse et Jules perdit son expression d'enfant éblouit pour prendre un air plus grave et attentif. Jules ne reteint qu'une seule chose ... celle qu'ils allaient être téléporter à Rome. Évidemment, Jules faisait entièrement confiance à un chevalier d'or évidemment et c'est donc sans se poser de question qu'il approcha du portail.

"Merci beaucoup, ca va nous faire gagner du temps. Placer Rome sous la protection des chevaliers d'Athéna vous avez dit ? C'est parti !"

Sans même regarder Déliah, Jules se mit à franchir le portail. L'attitude franche de l'apprenti tranchait avec son attitude depuis le début de la rencontre.

>>> Direction Rome.
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Temple des Gémeaux


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Europe :: Le Sanctuaire :: Le Temple des Gémeaux-