avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
05.07.17 11:26
Le rouquin salua également le général, se promettant de lui offrir des bonbons la prochaine fois qu’il le croiserait. Il regarda une dernière fois la Sirène Maléfique, lui souhaita bonne chance dans pour le ménage qu’il voulait faire et reparti vers la bibliothèque. Maintenant que le garçon avait vu deux généraux, il avait encore plus hâte de porter une écaille. Arrivé dans la demeure de son maître, le breton lui parla de ce qu’il avait vu, tout en lui faisant un rapport sur la petite mission qu’il avait dû faire. Si la présence du premier général s’effaçait déjà, celle du second était toujours présente. Gaïus avait déjà hâte de revoir le général de Scylla, qui au fond avait l’air de quelqu’un d’agréable, même s’il aimait beaucoup taquiner les gens.

- Ai-je une autre mission pour mon entraînement ?

La question du garçon était claire, il voulait finir son apprentissage au plus vite. Il maîtrisait déjà son cosmos, ainsi que quelques attaques. Il attendait maintenant que son maître lui dise de récupérer son écaille. Même s’il ne savait pas vraiment comment on devait s’y prendre. En réponse à la question, Eize raconta son expérience avec son écaille. Il avait été entraîné à l’écart d’Atlantis, non loin d’Athènes, où son maître lui avait appris à maîtriser l’eau, se sentant coupable de la mort de ses parents. Quand l’entraînement fut terminé, un second guerrier arriva et affronta son maître. Le combat déchaîna les éléments, le ciel et la mer s’entrechoquèrent, ne laissant aucun des deux combattants en vie. Le jeune Eize se rendit alors en Atlantis, guidé par l’appel de Poséidon, où il trouva l’écaille de Protée, une écaille devant servir à protéger le seigneur des océans. Juste avant qu’une guerre n’éclate, se rendant compte que la fureur des eaux était en lui, Eize préféra rendre son écaille et laisser sa place à plus sage que lui. Il resta cependant au service de Poséidon, puisqu’il garda la bibliothèque et son poste de chef du réseau d’espionnage.

- Alors, vous n’êtes pas que la personne calme que je vous tous les jours ? Hum… ça donne à réflexion en effet.

Eize se décida ensuite à donner une nouvelle mission à son disciple. Il lui dit qu’elle serait la dernière, qu’il serait ensuite un authentique guerrier des profondeurs. Le garçon devrait se rendre dans les profondeurs du royaume, pour s’enfoncer loin dans les abysses du monde. Que devrait chercher le rouquin ? Son maître ne lui dit pas, lui laissant juste comme indice : « Quand tu seras au plus profond des océans, tu sauras exactement ce que tu dois chercher. » C’est donc avec ce message vague, que le breton se rendit au plus profond d’Atlantis, afin de plonger vers les abysses de l’atlantique.
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
02.08.17 14:30
Le breton se rendit au même endroit où il était arrivé, croisant de nouveau les deux gardes atlantes.

- Bonjour, leur lança t-il. Comment allez vous ?

Les gardes lui répondirent qu’ils allaient bien, qu’ils n’avaient eu aucun problème depuis un bon moment, à part quelques tortues qui venaient s’échouer dans les couloirs de la citée. Ils lui demandèrent ensuite ce qu’il allait faire par ici, déclenchant un large sourire qui illuminait le visage du rouquin.

- Je dois me rendre dans les profondeurs, mon maître m’a dit que j’y trouverai quelque chose d’important, mais il ne m’a pas dit quoi. Soit disant que je reconnaîtra la chose en la voyant.

Les gardes ne purent donner plus d’indice au garçon, ne sachant pas ce qu’il pourrait se trouver dans les profondeurs, à par plus de poissons peut-être, ou du moins, des espèces différentes de celles de la surface. L’entrée dans l’eau était simple, même si l’eau était chaude, contrairement au lac gelée qui avait servi de lieu d’entraînement à Gaïus. Le garçon dû utiliser son cosmos pour se rafraîchir directement, avant de plonger plus en profondeur. La lumière se faisait déjà absente à l’entrée de la citée, mais elle s’épaississait encore plus. A tel point que même le don des atlantes, de pouvoir voir dans les océans, n’était pas assez fort. En s’enfonçant, le rouquin avait vu un sanctuaire sous-marin, relié en partie à la citée. Il avait préférer continuer sa nage, sachant qu’il ne devait pas se rendre ici. Comment le savait-il ? Justement, il ne le savait pas vraiment, il laissait son instinct le guider dans les profondeurs. En arrivant dans la zone abyssale de l’océan, le garçon tomba sur un nouveau sanctuaire. Visiblement, celui-ci était également connecté à la citée. Décidément, le français avait encore beaucoup de lieu à visiter dans la citée d’atlantide. Les abysses n’étant toujours pas ce que cherchait le rouquin, il s’enfonça encore plus dans les profondeurs, se demandant ce qui pourrait être encore plus profond que les abysses.

- Mais bien sûr, il y a plus profond que nos abysses modernes, il y a… les abysses préhistoriques.

La nage était longue et pénible, mais Gaïus réussi tout de même à se rendre dans le dernier sanctuaire, également relié à la citée. Son maître lui avait demandé d’y aller en nageant, alors qu’il aurait pu le faire à pied depuis le début. Telle était le dernier test pour mériter d’avoir le trésor qu’il devait remonter. En entrant dans le sanctuaire, le garçon pu découvrir une ranger d’écailles, complètement différente de celles qu’il avait vu jusqu’à maintenant. Mais parmi les écailles du sanctuaire, seulement une attira le regard du rouquin, une écaille magnifique, reflétant l’eau d’un orange doré magique, tout en montrant de multiples rangées de dents meurtrières. La vision était à la fois éblouissante et terrifiante, pourtant le breton savait qu’elle devait lui revenir, une écaille qui deviendrait puissance avec le temps, un cauchemar du passé qui allait refaire surface, l’écaille préhistorique du Megalodon.

Dans les profondeurs de l'abîme éternel