avatar
http://www.myspace.com/switchinfo
MattChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 24/03/2007
Nombre de messages : 10072
Age : 42
Autres comptes : /

Revenir en haut Aller en bas
11.12.17 13:42
Ne sachant pas où aller, Matt avait traversé tout le Canada depuis l'Alaska avec sa voiture. Ne s'arrêtant qu'à quelques rares occasions, le Phoenix roulait à vive allure, musique à fond et cigare en bouche. Matt avait fouillé le coffre de la Chevrolet et telle ne fut pas sa surprise de voir qu'un sac y était rangé. Il l'ouvrit et son contenu en disait long, le sac était rempli de liasses de billets. Il n'avait pas compté mais il y avait au moins deux cents cinquante milles dollars.

"Quel con, je comprends pourquoi il avait eu du mal à me laisser sa bagnole...


La première chose que l'éveillé fit évidemment était de se faire une fausse carte d'identité indiquant qu'il était majeur mais aussi un permis de conduire, c'était chose aisé d'avoir trouvé l'adresse ou les faire et ce grâce aux collègues de son père qui l'avaient aidé à sauver les autres éveillés de la base souterraine. C'est là que Matt en profita pour s'arrêter à pas mal de bars pour picoler, il essayait d'oublier toutes ces années de souffrance mais aussi le décès de ses parents, l'image de son père tué par balles revenant sans cesse lorsqu'il dormait. C'est après un long voyage qu'il arriva enfin à New York mais il ne préférait pas trainer en ville, il loua donc une chambre à Manhattan dans un hotel miteux. Un soir, il décida de sortir dans le coin et démarra la voiture. Le moteur vrombissait, il adorait ce son. Il trouva un bar de motards et ceux qui étaient encore à l'extérieur était surpris de voir une telle voiture dans le quartier. Matt gara son véhicule dans un endroit pas trop voyant et marcha vers le bar. Il portait une veste kaki et la casquette de son père. Il entra et alla s'installer au comptoir.

"Et ça sera?"

"Un whisky ..."

"T'es pas d'ici toi? T'as une carte d'identité? Je sers pas les mineurs."


Matt sortit son portefeuille et sortit sa pièce d'identité, le gros barman ne rouspéta pas d'avantage et lui servit à boire.

"Un autre..."

"T'as de quoi payer au moins?"


Le jeune américain sortit une bonne liasse de billets et en lui laissa un de cent dollars.

"Ok, ok! Tu ne devrais pas montrer ton argent comme ça devant tout le monde mon gars, ce bar n'est pas vraiment fréquenté par des anges si tu vois ce que je veux dire..."


"C'est pas grave, je ne suis pas non plus un ange."


Il but son second verre cul sec et lui en demanda un autre quand un motard alla s'installer à côté de lui. Il était grand portait des vêtements en jeans et une grosse veste en cuir noire.

"Dis moi mon gars, t'es pas du coin toi pas vrai? Comment tu t'appelles?"

"Va savoir..."

"Who là, tu me parles autrement ok?"

"Tu te calmes Rob, je veux pas d'ennuis, laisse le jeune homme boire en paix tu veux bien?"


"Jle laisse si j'veux! Il m'a pas parlé correctement."

Le tenancier était prêt à le mettre dehors quand Matt le stoppa d'un signe.

"Laissez, je m'en charge..."

"Quoi? tu fais le malin en plus?"


Le motard costaud voulut frapper le jeune homme quand celui se pencha en arrière, toujours assis pour esquiver le coup de son assaillant. Il le poussa d'un geste de la main, l'agresseur tomba à la renverse sur une table fréquentrée par d'autres comme lui qui se levèrent également. Matt finit son troisème verre et quitta son tabouret. Ses adversaires voulurent le frapper mais rien n'y faisait. Le plus costaud d'entre eux revint à la charge malgré tout.

"Enfoiré, attends que je te touche tu rigoleras moins !"

"Hé bien touche moi..."

"CONNARD!!!"


Il frappa Matt en plein visage et à sa grande stupéfaction, le jeune homme n'avait pas bougé, il ne sentait absolument rien. Pire encore, une légère aura orangée entourait le garçon en caquette sous les yeux pétrifiés de peur de ses agresseurs. Même le barman recula en voyant cela.

"T'es un des leurs!!!! Vite fuyons!"


Le bar se vida de tous ses occupants, même le tenancier n'était pas resté. Matt au milieu de l'endroit calme souffla. Il se contenta de se rasseoir et de se servir un nouveau verre prenant le soin de prendre la bouteille près de lui. Il laissa quelques billets pour les dommages de l'établissement. Sortant un cigare, il le mit en bouche. Une petite flamme sortit de son doigt et il l'alluma. Se retrouvant seul à fumer et à boire il ne dit que ceci:

"Santé..."
avatar
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
12.12.17 19:15
Ca avait été l’un des premiers réflexes de la jeune femme en apprenant la date de son combat pour l’armure du Capricorne. Retourner à New-York pour annoncer la nouvelle à sa mère. La dernière fois qu’elle avait mit les pieds ici, et s’était retrouvée à escorter et protéger une jeune polonaise qui s’était attiré des problèmes suite à un concours de boisson. Elle espérait que tout se passerait bien cette fois.
Après un long moment à parler, la jeune femme finit par quitter le cimetière. Elle aurait tant voulu que sa mère soit là et puisse être fière d’elle… Chassant ces pensés de son esprit, elle alluma une cigarette et prit la route de l’hôtel où elle devait passer la nuit. Alors qu’elle passait devant un bar, elle aperçut des gens se ruer dehors, l’air terrorisé. L’américaine poussa un grognement et nota mentalement de ne plus jamais passer à proximité d’un bar lors de ses passages à New-York, elle avait définitivement une malédiction avec…
Elle s’approcha du groupe :

« Que se passe t-il ici ? Quelqu’un vous pose problème ?

L’un des hommes se présenta alors comme le barman avant d’expliquer qu’il y avait un éveillé dans le bar. Le chevalier d’argent réprima un soupire las :

- C’est tout ? A vous voir, j’aurais put croire que titan était venu siroter une bière. Vous n’avez pas besoin de craindre les éveillés comme la peste, pensez qu’il y a toute une armée d’éveillés dévoués à votre protection, ce ne serait pas très reconnaissant à leur égard d’avoir peur d’eux…Vous ne semblez pas convaincu… By the paddle pool of Poseidon… On m’y reprendra à m’approcher d’un bar, vous êtes de vrais nids à problèmes. Vous avez de la chance, j’ai rien à faire actuellement, alors vous allez faire demi-tour, retourner au boulot et je vous accompagnerais pour garantir votre protection. Ca vous va ? Ne vous en faites pas pour moi, j’ai botté les fesses à plus d’éveillés que vous n’en verrez jamais dans votre vie.

Elle les accompagna à l’intérieur du bar en écrasant sa cigarette dans son cendrier de poche avant de couler un regard las vers la personne occupée à boire.

- C’est lui l’éveillé ? Si vous voulez mon avis il fait bien jeune pour boire un coup.

Elle s’installa à côté de l’inconnu et déclina l’offre du barman de boire un verre avant de saluer l’éveillé.

avatar
http://www.myspace.com/switchinfo
MattChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 24/03/2007
Nombre de messages : 10072
Age : 42
Autres comptes : /

Revenir en haut Aller en bas
14.12.17 11:03
Matt continuait à boire son whisky tranquillement, s'il n'y avait pas le fond musical avec ces bon vieux morceaux de hard rock ringards, le silence serait au rendez-vous. Ayant entamer la moitié de sa bouteille, il savait qu'il devrait sortir un deuxième billet pour se payer la seconde, le jeune homme n'était pas un voleur et même si ceux qui fréquentaient cet endroit n'en valait pas la peine, il restait droit dans ses bottes.

"Bah c'est pas la première fois que je vide un bar mais ça s'est passé sans trop d'incidents cette fois..."


En effet, le long de son voyage, le porteur à l'armure de feu, avait du toujours se défendre en tombant sur des imbéciles croyant le mettre à mal. Généralement,il devait en assommer un pour calmer les autres qui se barraient en voyant l'aura orangée que Matt ne pouvait cacher. Il avait souvent le temps de s'enfuir avant que la police ne vienne. C'est pour ça qu'aujourd'hui il avait préféré un vieux bar miteux où il était certain que ces imbéciles n’appelleraient pas la cavalerie. Faut dire qu'ils n'avaient pas des gueules de porte bonheur et possédaient sans doute un casier long comme son bras. Il était tranquille pendant un long moment, le temps de finir sa bouteille et sans doute la deuxième. Malheureusement et ce contre toute attendre, il entendit la porte d'entrée grincer et des bavardages. Ils avaient décidé de revenir, les fous! Le barman reprit possession du comptoir, prit le biller et le rangea dans sa caisse. Il se contenta de frotter ses verres vides tout en jetant un œil suspect au Phoenix. Il entendit une voix féminine et vit le barman lui proposer de boire un coup. La femme s'assit à côté de l'américain. Matt ne tourna pas la tête mais la regarda du coin de l’œil. Puis il regarda de nouveau son verre le remplit en pouffant de rire. Il le but de nouveau cul sec et sans regarder l'inconnue il lui parla.

"T'es qui toi? Ils sont venus chercher leur nounou?"


Matt parla sur le ton de l'humour et il se moquait bien comment elle pourrait le prendre. Néanmoins, que ces imbéciles amènent une nana leur venir porter secours c'était plus que bizarre. Cela ne l'empêcha pas pourtant de se remplir un autre verre. Il fit signe au barman de lui donner une deuxième bouteille, sortant un nouveau billet de sa poche.

"Je te proposerais bien de boire un coup mais vu ton refus face à monsieur, je pense pas que tu voudras. A défaut de boire tu veux peut-être un cigare?"

Il sortit sa petite boite en argent et la déposa sur le comptoir à proximité de la jeune fille. On pouvait voit une gravure de l'insigne le plus haut gradé de l'armée Américaine, celui de général.

"Je suis Matt... Matt Phoenix Dixon. T'es venue me corriger?"
avatar
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
20.12.17 18:54
Athena haussa un sourcil en voyant l’inconnu rire en fixant son verre. Elle ne réagit pas le moins du monde à sa moquerie, cependant, quand il demanda une nouvelle bouteille, elle se racla la gorge :

« Puisque vous vous êtes amusé à chasser tout le monde ici, c’est un peu osé de votre part d’oser exiger du barman qu’il vous offre quoi que ce soit d’autre, non ?

L’homme déposa sa boita en argent. L’américaine baissa un instant les yeux dessus avant d’éclater de rire :

-Est-ce que vous essayez de me menacer avec un insigne ? By the poodle of Hades ! c’est la première fois qu’on me la fait celle là ! Je tremble tellement ! Tu l’as volé à qui celle là ? A ton père ? Je suis sûre que tu pourrais t’attirer un paquet de problèmes pour ça. Oh, mais tu t’en fiches probablement, tu te penses intimidant parce que tu es capable de manifester des émanations de cosmos, j’avais oublié.[/b]

Elle s’arrêta enfin de rire pour fixer celui qui s’était présenté sous le nom de Matt :

- Voilà ce qu’on va faire mon gars. Tu va remballer ton insigne qui n’impressionne personne, et surtout pas moi, tu vas présenter tes excuses au barman, et tu vas te tirer d’ici. Et tu ne feras plus jamais ton malin avec ton cosmos parce que j’ai cassé les rotules d’éveillés bien plus entraînés qu’une petite frappe du dimanche. Et va rendre cette insigne à celui a qui tu l’a volé aussi, ça ne te fait pas passer pour quelqu’un d’important, bien au contraire. Et si tu essaies de faire la moindre difficulté, je m'occuperais de ton cas. Et crois moi, ça ne te plairais pas du tout. Je ne suis pas du genre à faire dans la dentelle, et je déteste devoir venir jouer la police pendant mes jours de congés. Je me suis bien fait comprendre, ou tu penses pouvoir te mesurer à moi?»

avatar
http://www.myspace.com/switchinfo
MattChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 24/03/2007
Nombre de messages : 10072
Age : 42
Autres comptes : /

Revenir en haut Aller en bas
28.12.17 17:45
Interloqué, Matt ne comprenait pas trop ce que la gonzesse pouvait bien dire ou alors ce sont les vapeurs d'alcool qui commençaient à faire effet. Pourtant le Phoenix, de part sa nature de feu, il fallait un temps pour que les premiers signe d’alcoolémie lui montent à la tête. Quand elle lui dit que c'était osé de demander une nouvelle bouteille, l'Américain se contenta de montrer le billet en faisant des signes de ses yeux pour qu'elle comprenne qu'il payait ses consommations puis déposa le billet devant le barman. Le pire était le coup de la boîte en argent. La jeune fille lui lança un long discours comme de quoi il l'aurait volé à son père? Ce n'était pas du tout ça, il l'avait prise au Général avant de le laisser dans son trou en Alaska, c'était un souvenir rien de plus qui lui faisait rappelé son passé. Ces cigares qu'il avait tant haï et qu'il fumait désormais. Pire elle continua son récit avec beaucoup d'ardeur. Volé? Impressionné ? Y avait rien de tout ça. Elle lui demanda de sortir gentiment sinon ça allait barder pour le Phoenix. Matt était aux anges, enfin quelqu'un qui pourrait peut-être lui tenir tête c'était merveilleux. Depuis qu'il avait quitté l'Alaska, il n'était tombé que sur des minables de la pire espèce, aucun ne lui avait donné du fil à retordre. Pire même, Matt faisait exprès de se faire taper dessus histoire qu'il y ait un semblant de challenge. Et là, en cet instant précis, une nana qui sort d'on ne sait où, n'hésita pas à vouloir remonter les bretelles du chevalier. À sa question, le jeune homme n'eut qu'une seule réponse. Seule et même réponse logique, personne, personne ne lui donnerait des ordres. Le général n'avait pas réussi en quatre années d'enfermement, ce n'était pas cette gonzesse qui allait pouvoir le faire.

"Non."


Matt avait répondu, déposa son verre, fit signe au barman de lui remplir à nouveau son verre. La jeune femme avait l'air de connaître les éveillés, elle s'était vanté d'en avoir corrigé plus d'un, le Phoenix allait voir si elle disait vrai...


Spoiler:
 
avatar
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
02.01.18 17:30
Impertinent. C’était le seul mot qui venait à l’esprit tandis qu’Athena fixait l’homme assis à côté d’elle. Elle-même avait aussi tendance à se montrer impertinente, mais seulement quand elle se savait dans son bon droit. Et, en l’occurrence, chasser tous les occupants d’un bar n’en faisait pas partit. Elle prit la boite de l’insigne et fit mine de l’observer en répondant :

« Oui. J’ai bien vu que tu payais. Mais quand tu chasses quelqu’un de son établissement, tu n’es plus en droit d’espérer qu’il te serve. Après tout, si je n’étais pas là, il ne serait plus là pour te servir n’est-ce pas ?

L’américaine reposa la boite à côté de l’homme, mais sans avoir utilisé son cosmos pour la rendre plus tranchante que la lame d’une épée avant. Ainsi, l'autre ne pourrait la toucher sans se trancher aussitôt la main, et elle resterait donc là jusqu'à ce qu'elle en décide autrement.

- Il y a des jours où j’ai envie de me défiler. Ces jours là, je t’aurais répondu avec un sourire en coin « j’espérais que tu répondrais ça ». Mais les petites frappes de bar qui se prennent pour des caïds, ça commence passablement à m’agacer. Ce n’est même pas comme si vous représentiez un véritable challenge duquel je pourrais tirer le moindre amusement. Vous me donnez plus la sensation d'un enfant qui se croit malin parce qu'il a répondu à un prof. Et encore. J'ai vu des enfants qui avaient plus d'allure, plus de panache.

La jeune femme sortit un billet de sa poche et le posa sur le comptoir avant de s’adresser au barman :

- Je suppose que je vous dois ça.

Le chevalier d’argent reposa son regard gris-bleu sur l’impertinent et ajouta d'un ton au calme menaçant :

- Ainsi donc vous refusez de sortir ? Bien.

D’un brusque mouvement du pied, elle trancha net les pieds du siège du jeune homme afin de le faire tomber.

- Personne ne me réponds non quand je donnes un ordre.

avatar
http://www.myspace.com/switchinfo
MattChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 24/03/2007
Nombre de messages : 10072
Age : 42
Autres comptes : /

Revenir en haut Aller en bas
05.01.18 10:28
La jeune fille n'avait pa l'air de comprendre ce qu'il s'était passé et continuait tant bien que mal à donner des leçons à l'ancien détenu concernant sa conduite qu'on ne pouvait chasser des gens de leur propre établissement etc etc... Matt souffla, il en avait juste assez des donneurs ou donneuses de leçons, il en avait eu tout le long de sa détention dans les labos en Alaska, c'était comme une faible brise traversant sans mal ses oreilles aujourd'hui. Elle lui dit que si le barman et ce même s'il avait de l'argent ne serait pas là et ce grace à elle, il n'y aurait personne pour le servir. Matt ne put que sourire. A tous problèmes sa solution, il se serait servit lui même et aurait laissé une belle somme d'argent. Mais la nana continua son speech en traitant Matt de petite frappe, qu'il n'en valait pas la peine que c'était qu'un enfant, elle ne savait pas le pourquoi du comment et croyait sans doute ces imbéciles qui souriaient dans leur barbe.

"Tu ne travailleras jamais dans un tribunal de justice toi si tu t'en tiens à une seule version des faits. J'étais venu boire tranquillement mon verre, un de ces abrutis a voulu me chercher misère, le barman lui a même demandé d'arrêter ça de suite, que Rob devait me laisser boire mon verre tranquillement, n'est ce pas barman?"


Le barman hocha de la tête sans rien ajouter de plus, il avait fait ce hochement sans trembler ou sans aucune menace dirigé contre lui, il était sincère.

"Malheureusement, l'un de tes clients chéris que tu tentes de protéger, n'a rien voulu entendre et a commencé à m'agresser. Bien sûr sans succès de sa part. J'ai montré mon aura et tout le monde a prit peur, fuyant de cet endroit. Bon t'es pas obligé de me croire, mais je suis dans mon droit et je ne bougerai pas d'ici tant que j'ai encore soif. Je ne ferai plus peur à ces ahuris mais je continuerai à boire."


La femme pourtant paya le barman, Matt en avait assez mais il sentit un brusque mouvement dans le cosmos, déjà rien que sa boîte il ne pouvait plus la toucher. Elle continua pourtant et voulut faire tomber le jeune Phoenix qui tomba en arrière, il se rattrapa au sol d'une seule main et se releva aussi tôt, en colère.

"Très bien, tu veux jouer on va jouer."


Mais Matt ne pouvait rien faire. Ho elle ne lui faisait pas peur et ce malgré ses pouvoirs mais c'était impossible pour lui de frapper une femme. Qui plus est, si les restes d'agents de l'organisation qui l'avait enlevé l'avaient envoyées, elle ne devait sans doute pas être seule et pour lui pas question d'y retourner. Une idée lui vint alors subitement en tête. Il regarda le motard qui l'avait attaqué tout à l'heure.

"Ok sortons..."


Matt alla vers la sortie de l'établissement mais saisit le fameux Rob et le lança sur la filles derrière lui ainsi que d'autres. Rapidement il tapa sur un des extincteurs se trouvant près de la sortie, celui explosa et un écran de fumée empêcha de voir le saint qui s'en allait à tout allure vers sa voiture. Ni une ni deux, l’américain mit le contact et démarra en furie.

"Hé merde, ils n'auront pas mis longtemps pour me retrouver et ils n'ont pas envoyé n'importe qui. Bordel c'était qui cette nana?"


Roulant à vive allure, il s'arrêta après un instant devant l'hotel miteux où il vivait. Il monta les escaliers d'urgence d'un seul bond, ouvrit la fenêtre de sa chambre et prit la boîte dans laquelle sa précieuse armure dormait. D'un autre bond mais pour descendre cette fois, il ouvrit le coffre de sa Chevrolet noire, il y rangea soigneusement ses affaires de rechange. Ouvrant la portière côté passager, il y entreposa sa fameuse boîte, son fameux trésor. Matt sortit sa carte des Etats Unis et la déposa sur le toit du monstre mécanique.

"Bon, vers où je vais? Le sud? Ouais, ça m'a l'air bien le sud... Ils ne prendraient pas le risque de me suivre au Mexique..."
avatar
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
06.01.18 19:35
Une étincelle de colère traversa les yeux d’Athena aux mots de l’insolent. Elle croisa les bras avec agacement :

« En l’occurrence, je me fiche de ta bagarre de bar avec un client. J’étais juste venue afin de mettre le barman en confiance, lui montrer que rien n’allait lui arriver et que si vraiment tu étais la brute qu’il prétendait, j’aurais été là pour t’arrêter. Puis tu as posé cet insigne comme si tu essayais de m’intimider ou je ne sais quoi encore, en te moquant passablement d’eux. Et c’est ça que je n’ai pas apprécié.

Après être tombé, l’homme se releva avec colère, manifestement prêt à se battre, faisant rouler des yeux l’américaine. Pourquoi ne pouvait-il pas simplement être raisonnable ? Soudain, son comportement changea brusquement. Il s’enfuit, lançant un homme sur la jeune femme et détruisant un extincteur pour couvrir sa fuite. L’américaine haussa un sourcil. Il pensait vraiment qu’elle allait se lancer à ses trousses ? Elle avait bien mieux à faire de sa vie. Finalement, Athena se leva et sortit. Elle s’arrêta devant le bar pour allumer une cigarette avant de reprendre sa route. Direction le sanctuaire. Elle devait se préparer pour ses combats du lendemain.
Mais elle tomba de nouveau sur l’énergumène, occupé à ranger une Pandora Box dans le coffre d’une voiture avant de déplier une carte et se mettre à parler tout seul. Bah, qu’il parte au Mexique si ça le chant…
Une minute…. Une Pandora Box ?
Athena jeta un deuxième coup d’œil avant de soupirer :

- By the tin soldiers of Athena… De nos jours, n’importe qui peut trouver une armure dans son grenier…

Elle pivota vers Matt en lança :

- Pourquoi pas la Grèce. Tu sais, le Sanctuaire, les Saints, tout ça tout ça. Nan parce que tu vas pas me faire croire que t’es pas au courant que ta grosse boite là c’est une Pandora Box, contenant une armure. Et que donc si tu sais la porter c’est qu’elle t’a choisit comme chevalier, pour rejoindre les Saints ? Ils en on assez parlé à la télé pour que personne n’ignore ça. Soit tu vas au Sanctuaire et tu assumes ton nouveau rôle de chevalier. Soit tu vas au Sanctuaire pour rendre l’armure en disant que tu n’as pas envie de devenir Saint. Mais dans tous les cas faudra passer au Sanctuaire. Elle a dut assez visiter le monde pendant ses années de services pour ne pas avoir besoin d’être brinquebalée dans le coffre d’une voiture jusqu’au Mexique. Par contre je te préviens, si tu rejoins le Sanctuaire, faudra apprendre la discipline.

avatar
http://www.myspace.com/switchinfo
MattChevalier de Bronze du Phénix
Chevalier de Bronze du Phénix

Date d'inscription : 24/03/2007
Nombre de messages : 10072
Age : 42
Autres comptes : /

Revenir en haut Aller en bas
07.03.18 9:22
Matt était bien trop occupé à regarder où savoir aller pour ressentir le cosmos de la gonzesse du bar, ce ne fut qu'en l'entendant parler qu'il leva brusquement la tête. Elle fut surprise de voir que le chevalier possédait une armure et ne répondit rien se contentant de l'écouter. Il la regarda ardemment, il ne savait pas pourquoi mais tous désirs de se défendre contre cette femme avaient disparu. Il ne comprenait pas trop, même ses yeux regardèrent le sol, il serra les poings et lui répondit, un air triste pouvait se lire sur le visage du saint.

"Oui je suis au courant, fin je l'étais, j'avais vu les infos à la télé avant mon kidnapping. Je fus kidnappé par des soldats dans ma propre maison. C'étaient des soldats d'une ancienne agence qui fut détruite. Ils purent se cacher dans une base souterraine en Alaska, là d'où je venais. J'y ai passé des années à apprendre les techniques des marines associées à mon cosmos. Le général, comme il s'appelait, voulait se servir de nous pour ses propres motivations. Il me tortura, affama, m'enferma pendant des mois. Ce ne fut qu'une étrange lueur qui me permit de rester en vie. Un dieu? Un ange? Je ne le saurai sans doute jamais. Il faisait ce qu'il voulait de moi menaçant de tuer mes amis éveillés au cosmos mais pas autant que moi. J'ai bien tenté de m'évader plusieurs fois mais ce ne fut qu'après quelques années que je pus y arriver. Je fus aider par mon père, qui avait préparé un jet pour m'envoyer en Europe. Sans doute la Grèce, je ne le saurai jamais. Mon père fut tué par le général et le jet du directeur du champ de pétrole parti en fumée avec son hélicoptère."


Matt fit une petite pause et rangea la carte dans sa poche.

"Mon tortionnaire me poursuivit dans les profondeurs des grottes du champ de pétrole, malgré le gaz je continuais à m'y enfoncer jusqu'à ce qu'il me retrouve dans un cul de sac, il y avait un lac de pétrole. Le général me tira dessus mais je fus protéger par l'armure qui sortit du lac pour me protéger. L'armure du Phoenix. Je la revêtis et je détruisis l'esprit du général avec une technique que je ne connaissais même pas, cela s'est fait tout seul. Le lac prit feu sous la puissance de mon cosmos mais la grotte ne tint pas et tout s'effondra derrière moi."


Matt releva les yeux, des larmes coulaient de son visage.

"Avec les années, on ne sait plus qui est qui, saints, marinas, spectres. On nous a endoctriné à oublier, que tous les éveillés étaient les ennemis de la nation et ce sans distinction de camps. Le général ne nous a jamais appris qui étaient tels ou tels dieux. Que des ennemis et ce encré dans la tête au fil des années..."


Matt passa sans crainte à côté de la jeune femme et grimpa dans sa voiture. Il mit le contact, le moteur du bolide américain fit le bruit que Matt adorait. Il baissa la vitre et parla une dernière fois à la femme.

"La Grèce tu dis? J'y ferai bien un tour... C'est la première fois que je raconte mon passé... Merci... À la prochaine sans doute!"


Il lui fit un signe de la main et la voiture s'en alla à tout allure, s'éloignant vers l'horizon.
avatar
Athena

Date d'inscription : 03/04/2016
Nombre de messages : 378
Age : 22
Autres comptes : Alec, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
24.03.18 23:07
Athena devait avouer, elle ne s’y était pas attendue. Elle avait juste fait son boulot ; indiquer à un porteur d’armure qu’il avait intérêt à se rendre au Sanctuaire fissa ou à abandonner ladite armure. Et ce, juste après qu’il l’ait fuit comme s’il avait oublié toutes ses paroles bravaches. Et puis, d’un coup, sans qu’elle ne sache pourquoi, il décida de tout lui déballer. Toute sa vie. Et ce tout en pleurant. L’américaine en resta bouche-bée et ne prononça pas un mot. Pas le moindre mot jusqu’à ce que l’autre lui dise qu’il allait se rendre au Sanctuaire et qu’elle était la première à qui il racontait son histoire. Elle l’observa s’éloigner en silence, un sourcil levé. Puis, finalement, quand il eu disparut à l’horizon :

« C’était la rencontre la plus bizarre que j’ai jamais faite… Je plains la déesse Athéna, je n’aimerais pas être obligée de gérer tous les chevaliers, y compris les énergumènes de son genre. By the poodle of Hades, je ne sais même pas ce que je suis censée penser de lui… Il a changé de comportement si vite… Remarque, il est peut-être bipolaire. Ça expliquerait beaucoup. Mais du coup je vais éviter de le juger, je voudrais pas me montrer méprisante envers un trouble psychologique. Ou alors il est bourré. Il vient du bar après tout.

Elle haussa les épaules et reprit sa route. Elle avait d’autres choses bien plus importantes en tête. Maintenant, il était l’affaire de la déesse Athéna, plus la sienne. Peut-être ne serait elle-même plus jamais amenée à le rencontrer. Qui sait ? Alors inutile de se prendre la tête avec cette histoire. Elle remonta la rue, rêvant d’un bon bain chaud à son retour. Et de cupcakes. Un plateau de cupcakes rien que pour elle. Préparés comme sa mère les faisait. Un sourire se dessina sur ses lèvres et, motivée par cette idée, pressa le pas pour rentrer au plus vite.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[FB] Errance pour une rencontre divine...