avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 235
Age : 22
Autres comptes : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Jan - 21:05
Rejoindre les Black Knight n’était à l’époque qu’un début de projet. New York étant un de leur territoire, j’avais décidé de m’y rendre pour voir si je parvenais à glaner des informations. J’aurais put me rendre à Death Queen Island, je sais. Mais l’île me semblait plutôt inhospitalière et je n’avais pas hâte d’y mettre les pieds.
Alors c’était New-York. J’étais extrêmement sérieuse dans mes recherches. Tant que je finis par me retrouver dans un bar, à siroter une boisson qu’on nommait « Bubble Tea ». Tout en sirotant, je m’interrogeais sur la raison pour laquelle on appelait ça « thé », alors que c’était plus proche d’un jus de fruits. Ceci dit, la boisson était délicieuse et rafraîchissante, et, avec la température dehors, était plutôt bienvenue. La texture des bulles me surpris au premier abord mais se mariaient si bien au breuvage que je le but avec avidité.
Puis, la porte du bar s’ouvrit et deux filles entrèrent. Je ne leur portais aucune attention, je n’en avais aucune raison. Elles s’installèrent juste derrière moi et commencèrent à consulter le menu. Soudain, je sentis quelque chose me chatouiller la nuque et me redressais brusquement en sursautant. Je faillis crier de surprise mais je venais de prendre une gorgée de bubble tea et m’étranglais avec. Tandis que je toussais, je tournais la tête et tombait nez à nez avec un museau gris et blanc, paré de longues moustaches, et d’une paire d’yeux noirs curieux qui me fixaient.

« Oh, désolé. Je n’avais pas vu qu’il vous avait sauté dessus. Starlight, n’embête pas les gens voyons.

Tendis que la fille récupérait le rat et le posait sur sa table, je la dévisageais un long moment, incrédule :

- Ce rat… Vous l’avez appelé Starlight… Il est à vous ?

Ma mine dubitative la fit sourire. Comprenez ; déjà à votre époque, les rats sont souvent vu comme des indésirables. Alors à mon époque, moi qui côtoyait beaucoup de marins en tout genre, les rats étaient des animaux haït. Ils rongeaient les cordages. Ils chapardaient les réserves. Ca me paraissait tellement inconcevable d’en avoir un pour animal de compagnie !
Et pourtant, il y avait quelque chose d’adorable dans la façon dont il m’avait regardé, ses yeux d’un noir profond luisant de curiosité, ce museau et ces moustaches frémissantes…

- Oui. Je trouve les rats mignons, et très intelligents. Pas vous ?

J’ouvris la bouche sans répondre. Je ne m’étais jamais vraiment interrogée sur l’intelligence potentielle de ces animaux. Je n’avais jamais vraiment prit de temps à en regarder un. De toute façon, les rats sauvages auraient détalé sans m’en laisser le temps, et c’était le premier domestique que je voyais. Je tendis un doigt vers Starlight qui ne broncha pas, et me laissa caresser son museau d’un mouvement timide. Un sourire se dessina sur mes lèvres :

- Je veux un rat…

avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 235
Age : 22
Autres comptes : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 27 Jan - 21:37
J’arrivais devant le bâtiment et baissais les yeux sur le bout de papier que m’avait donné la propriétaire de Satarlight, sur lequel elle avait griffonné l’adresse où elle avait adopté son rat. Normalement, c’était le bon endroit. Je m’approchais de la porte et la poussais pour entrer. Un bruit de clochettes retentit, pourtant, il n’y en avait aucune sur le dessus. Je fixais un instant les alentours de la porte. Tout ce que je voyais, c’était une sorte d’étrange boitier.

- Bonjour. Vous désirez un renseignement ?

Je fis volt-face et aperçus une femme qui s’avançait vers moi.

- Heu… C’est bien un élevage de rats ici ?

L’autre hocha la tête et me désigna de grandes cages avec plein de rongeurs qui vaquaient à diverses occupations ; ils mangeaient, dormaient, jouaient, se chamaillaient. L’un d’eux était même en train de s’attaquer aux barreaux de la cage à coups de dents comme s’il s’agissait des cordages d’un navire. Pendant un instant, je me demandais ce que penserai ma famille s’ils me voyaient avec un de ces rongeur sur l’épaule, à l’image de la fille qui m’avait mené ici. Puis, je songeais avec amertume que ça importait peu, je n’étais pas prête de les revoir.

- Je pourrais voir vos jeunes à l’adoption ?

La femme me présenta alors plusieurs rats. Il y en avait tant que je voyais difficilement comment j’allais choisir. Ils étaient tous tellement adorable ! Même celui qui n’avait presque aucun poil… En fait, j’ai eu un coup de cœur pour celui-ci. Il était si particulier, semblait si unique au milieu des autres. Comme s’il n’était pas à sa place. Un peu comme moi dans cette époque. Je me penchais pour le regarder de plus près :

- J’aimerais voir celui…

Je m’interrompis brusquement quand un rongeur bondit sur la cage, passant son museau entre les barreaux en essayant de me mordre. Je reculais vivement et il s’écarta à son tour en me lançant un regard victorieux, comme s’il avait réussit à protéger son territoire. Avec sa robe rousse, il semblait assez commun. . Mais il semblait avoir du tempérament, et cela lui valut d’attirer mon intérêt.

- Le petit hargneux là, le roux pâle.

L’éleveuse me lança un regard surpris :

- Vous êtes sûre de vous ? Il est assez agressif. Je ne le conseillerais qu’à un éleveur expérimenté. En fait, j’hésitais même à le laisser à l’adoption. Les rats sont généralement sociaux, il est conseillé de les adopter par paire, mais celui-ci n’apprécie pas trop la compagnie des autres.

Je souris, il me rappelait un peu moi autrefois.

- Je peux juste le voir un peu ? Sans m’engager à rien ?

La femme grimaça mais prit l’animal entre ses mains. Il se mit à couiner furieusement, se tordant pour essayer de la mordre.

avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 235
Age : 22
Autres comptes : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 20:52
Le rat couinait furieusement en essayant de mordre l’éleveuse qui secoua la tête :

« Non. Je ne peux vraiment pas vous le donner. Il risquerait de vous mordre, et il n’aime vraiment pas qu’on l’embête.

Mais quand j’ai une idée en tête, impossible de me faire démordre. Alor qu’elle s’apprêtait à remettre le petit hargneux dans sa cage, je me penchais vers lui en souriant afin de lui souffler :

« Alors comme ça c’est ton territoire cette cage hein ? Mais si tu n’aimes pas les autres à ce point, ça doit vraiment te faire chier de devoir partager ton territoire avec eux. En plus c’est tout petit. Avec moi, ton territoire ce serait le monde entier.

Le rongeur s’immobilisa et fixa ses petits yeux noirs sur moi. Je pouvais presque l’entendre dire « Là tu as mon intention ». Alors, dans une tentative un peu folle et effrontée, je tendis la main vers lui. D’un mouvement vif il tenta de m’arracher le doigt, mais je le retirais juste à temps.

- J’ai compris. Tu veux bien de ma proposition de voyage, mais on ne sera pas amis. Ok. Je vais prendre celui là donc. Je suis sûre qu’il sera beaucoup plus épanoui.

L’éleveuse hésita un moment mais finit par accepter, principalement, je pense, parce que le rat était soudainement très calme, comme s’il attendait avec impatience l’aventure promise. Et c’est ainsi que j’adoptais le fier animal. Quand il se retrouva soudain dans une cage plus petite que la première, il se mit à couiner de rage en courant dans tous les sens et en attaquant les barreaux.

- Désolé petit, mais c’est plus pratique une petite cage pour le transport. J’aimerais bien ne pas avoir à te garder dedans mais… Tu sais… Tu risques surtout de t’enfuir dès que j’ouvrirais la grille. Et je ne vais pas laisser un fauve comme toi se balader en ville. Mais si on sympathise, je te promets que tu seras libre. Sinon, je t’achèterais une grande cage quand j’aurais mon propre logement.

Le rongeur me lança un regard noir et tourna en rond furieusement, refusant de toucher à son eau ou à sa nourriture que j’avais acheté en même temps que la cage et la litière. J'avais beaucoup de sympathie pour ce petit hargneux, mais je commençais à me demander si l'éleveuse n'avait pas raison, si, pour un premier animal de compagnie, je n'aurais pas mieux fait d'adopter un rat plus calme. De rester sur mon premier choix, celui presque sans poils.

avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 235
Age : 22
Autres comptes : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 21:39
J’étais assise sur le bord de mon lit, la cage de mon nouveau partenaire posée devant moi. Je le fixais. Lui aussi me regardais. Une sorte de bataille de regard et de détermination de son point de vue, sans doute, juste de la fascination de mon côté. Finalement, je brisais le silence :

« Je devrais te trouver un nom. Je veux dire, on va passer beaucoup de temps ensemble maintenant, je peux pas juste t’appeler… Toi. Qu’est ce que tu en dis ? Tu veux un non qui claque ?

L’animal semblait jubiler, fier d’avoir gagné cette bataille de regard. Je posais les yeux sur la soucoupe avec de la nourriture qu’il n’avait toujours pas touché, ainsi que celle de l’eau :

- Tu sais, si tu ne manges rien, tu n’auras jamais le monde entier comme territoire. Tu tiendras pas longtemps. Je sais que tu me boudes, tu dois surement considérer que je t’ai trahit. Pour être tout à fait honnête, je te comprends, et j'aurais surement réagis comme toi. Mais il faut se montrer raisonnable…

Il entama sa toilette, probablement plus pour me signifier son indifférence à mes paroles que pour réellement se nettoyer. Je me penchais vers lui, le fixant un instant en silence avant de lancer brusquement :

- Hargneux !

Il sursauta et leva le museau vers moi, l’air de se demander si j’avais perdu la raison. Il était adorable comme ça, immobile, dressé sur ses pattes arrières…

- Comme nom. Hargneux. Ca te va bien je trouve.

Il me tourna complètement le dos.

- Non ? Ca ne te plait pas on dirait… Bon… Petit ? Qu’est ce que tu en dis de Petit ?

Cette fois ci, il bondit carrément sur les barreaux sa cache en couinant de façon agressive, et je songeais qu’il m’aurait probablement arraché la peau du visage s’il avait été libre. Je grimaçais.

- Ouais. T’as raison. Je trouverais insultant aussi qu’on m’appelle comme ça. Alors quoi ? Croutard ? Peter ? Moi? Léo? Rémi? Stuart? Ratigan? Kate? Splinter ? Jerry? Mushikui ? Oh, Mushikui ça te va super bien. C’est un rat sacrément agressif, qui a tué des tas d’humains !

Il cligna des yeux et se désintéressa de nouveau de moi.

- Décidément, tu es dur en affaire… Tachigami ! C’est un dieu. Un dieu rat. Avec une épée. Si ça, ça te plait pas, je te comprends pas !

Il me lança un regard en coin et je souris, satisfaite.

- Alors c’est décidé ! Ce sera Tachigami !

Il semblait… Blasé à vrais dire. Pas totalement convaincu. Mais c’était le seul nom qui l’avait fait réagir, du moins, réagir de façon à peu près positive, je supposais qu'il lui convenait tout de même.

avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 235
Age : 22
Autres comptes : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 22:18
Mon ventre se mit à gargouiller. J’avais un petit creux, mais rien à manger. J’hésitais un instant. J’avais promis à Tachigami de l’emporter partout où j’allais, mais serais-je autorisée à entrer dans un magasin avec une cage et un rat dedans ? Surtout un rat aussi agressif, pour peu qu’un gosse un peu stup… Hem… Un gosse un peu curieux veuille glisser son doigt dans la cage, il risquait fort de le lui arracher, et de m’attirer tout un tas de problèmes dont je n’avais pas besoin.

« Si je te sors de ta cage, tu promets de ne pas t’échapper ? Ni de me mordre ? Regarde, j’ai un sac, je peux mettre quelques trucs pour qu’il soit confortable, et je ne fermerais pas la fermeture éclair. Comme ça, tu pourras promener un peu avec moi.

Mais il me tourna obstinément le dos, boudeur. Je poussais un profond soupir et me levais :

- Désolé. Sans plus de coopération de ta part, je ne peux pas t’emmener avec moi. A tout à l’heure.

Je sortis de ma chambre et me rendis dans le magasin le plus proche afin de fureter dans les rayons. Il y avait tout un tas de gâteaux, biscuits et autre snack à se mettre sous la dent, mais j’ignorais totalement quoi prendre. Je tournais en rond pendant une bonne demi-heure, l’esprit à moitié focalisé sur Tachigami, tout seul dans sa petite cage, dans ma petite chambre. Triste, trahit, abandonné, probablement affamé étant donné qu’il refusait de manger. Peut-être… Peut-être devrais-je le rendre à l’éleveuse. Je l’aimais beaucoup ce petit hargneux, mais j’avais peur qu’il ne se laisse mourir de faim, et de soif. Au détour d’un rayon, je tombais finalement sur une super promo : « Un paquet de doritos acheté, le deuxième est à moitié prix ! ». Je n’avais aucune idée de ce que c’était ces fameux doritos, mais ça avait l’air de pouvoir calmer ma faim, et j’ignorais totalement quoi choisir. Alors autant partir sur ça. Je pris deux paquets de saveurs différentes : Nature, et crème aigre. Je les payais et retournais dans ma chambre d’hôtel. Tachigami n’avait pas bougé. Pas d’un pouce. Je lui lançais un regard attristé.

- Si tu n’as rien mangé d’ici demain, je vais devoir te rendre. Je n’ai pas envie que tu te laisses mourir par fierté.

avatar
OliviaChevalier noir de l'Argos
Chevalier noir de l'Argos

Date d'inscription : 01/10/2016
Nombre de messages : 235
Age : 22
Autres comptes : Alec, Athena, Nathalia

Revenir en haut Aller en bas
Dim 28 Jan - 22:44
Tachigami ne réagit pas. Il faisait comme si je n’existais pas. Je poussais un profond soupir et m’assis de nouveau sur le bord de mon lit afin d’ouvrir un paquet. Je choisis d’abord nature, pour avoir une idée claire du genre de truc que c’était. J’en sortis une petite chips en forme de triangle. Aucune surprise jusque là, c’était fidèle à l’image sur le paquet. Je donnais un coup de dents, c’était croustillant et… Délicieux. Je n’avais jamais rien mangé de tel auparavant. Jamais rien d’aussi bon. Je m’empressais d’en prendre un deuxième mais, alors que j’allais le porter à ma bouche, j’entendis du mouvement dans la cage de Tachigami. J’y jetais un coup d’œil et l’aperçut, les pattes avant posées sur une paroi de la cage, le museau passé entre deux barreaux, frémissant. Je sentis mon cœur fondre et se briser à la fois. Il était tellement adorable. Je n’avais aucune envie de m’en séparer. Il poussa une série de couinements. Rien d’agressif cette fois. Plus comme s’il essayait d’attirer mon attention.

- Quoi ? Tu en veux ? Je ne sais pas… Est-ce que les rats peuvent manger ces… trucs ?

Il continua de couiner, semblant bien peu se soucier de la comestibilité de ces aliments. Que pouvais-je bien faire ? Jusque là il avait refusé d’avaler quoi que ce soit, et, soudain, voilà qu’il se mettait à me réclamer quelque chose ! Je m’accroupis à côté de la cage et y glissais un bout de doritos. Il me l’arracha des mains et fila au fond de sa cage pour le dévorer. Ceci fait, il s’avança de nouveau vers moi et se remit à couiner.

- Tu as l’air d’aimer presque autant que moi dit-donc, couinements furieux. D’accord, tu aimes autant que moi.

Je lui en tendis un autre qu’il s’empressa d’engloutir avant de passer une patte entre les barreaux se cage, comme essayant de m’arracher le paquet entier des mains. J’hésitais un instant. C’était peut-être complètement fou, mais j’ouvris sa cage. Il se rua dehors et bondit dans le paquet.

- Hey ! Moi aussi j’aimerais en manger !

J’avançais ma main, et cela me valut un douloureux coup de dents.

- D’accord, garde-les, j’ai un autre paquet de toute façon.

Je pris les doritos saveur crème et, quand je me tournais de nouveau vers Tachigami, il avait sortit la tête de son paquet et me fixait.

- Ah non ! Tu as le tiens, celui-ci est à moi !

Il cligna des yeux en me fixant avant de se glisser dans sa cage pour boire. Il faut dire que c’était tellement salé, pas étonnant qu’il avait grand besoin de s’abreuver. Quand il eu finit, il se glissa de nouveau en dehors de sa cage et se mit à explorer ma chambre. Je le suivis du regard pour s’assurer qu’il ne faisait aucune bêtise en mangeant mon paquet. Quand j’eus finit, il revint vers moi d’un pas trottinant, me renifla un instant avec méfiance avant de monter sur mes jambes. Il s’étira et bailla, dévoilant ses dents jaunies avant de se coucher et de fermer les yeux.

- Quoi ? Tu vas dormir là ? C’est ta façon de faire la paix ? Je suppose que ça me va alors…

J’observais le paquet à peine entamé de doritos nature. J’avais trop soif pour en manger d’autre, et, de toute façon, mon rat risquait fort de m’attaquer si j’essayais de les lui piquer. Soudain, je fus frappée par une révélation :

- Hey ! Tu ressemble un peu à... un doritos ! Je veux dire… Tu en as la couleur. Et tu adores ça en plus. Et moi aussi. Qu’est ce que tu en dis si je t’appelais… DORITOS.

Le rongeur leva la tête et posa les yeux sur moi, l’air de se demander si je plaisantais ou si j’étais sérieuse. Puis, il se roula en boule et reprit sa sieste. Je souris et glissais mon doigts sur sa fourrure. Il se laissa faire.

- Dors bien, Doritos. »

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[FB] You look kinda like.... a doritos

 Sujets similaires

-
» Kinda Ichi Shônen no Jikenbo
» /!\ That's kinda awkward, huh ? ? Sebastian /!\
» Doritos Brûlure 3e degrée
» La solution pour maigrir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Amérique du Nord :: New-York-