avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
19.03.18 19:56
Une entrée en ville fracassante ? Kaorn aurait pu le faire en effet, mais il préférait rester discret pour le moment. Prendre le bateau pour passer du vieux continent au nouveau, avait été une expérience étrange pour le jeune homme. Jusqu’à maintenant, il avait pu trouver le moyen de passer par les terres, avec seulement quelques heures sur un ferry, quand il s’était rendu en Angleterre. Mais pour se rendre de la France aux Etats-Unis, le temps de voyage était bien plus long. Le blondinet se demanda même s’il n’aurait pas dû prendre ces drôles d’oiseaux de fer, que les hommes appellent avions. En revanche, il n’était pas sûr qu’on lui permette de prendre Horus dans un avion, alors qu’en bateau, il pouvait le laisser voler à côté et le nourrir en allant sur le pont, sans qu’on fasse vraiment attention à lui.

Le faucon venait de quitter le bras de son maître, celui-ci retirant un gant en cuir pour le ranger. Il regarda dans toutes les directions, cherchant par où commencer.

- Je me demande ce qu’ils ont comme histoire par ici.

Malgré ses origines, le jeune homme avait parlé avec un accent anglais parfait, mais bien différent de celui qu’il pouvait entendre autour de lui. Pourtant, il était sûr que les anglais avaient été les colonisateurs de ce pays. Il devrait donc s’adapter de nouveau, écouter les gens autour de lui pour analyser leurs paroles et pouvoir se fondre dans la masse. Même si la tenue vestimentaire de l’Ombre était classique, jean bleu et sweet blanc, ses accessoires d’ors et son teint cuivré le faisaient ressortir du lot. Pourtant, une énergie étrange émanée de lui, repoussant ceux voulant s’en prendre à lui.

- Peut-être que si je fais le touriste paumé, quelqu’un voudra bien me servir de guide… autant tenté ça…

Kaorn jeta un dernier coup d’œil vers Horus, qui grimpait les étages pour prendre possession des cieux, avant de sortir une carte de son sac et plonger le nez dessus, comme s’il était vraiment perdu.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
19.03.18 20:31
Les perms... C'est vraiment le pied, boire un coup dans les bars, jouer les touristes, tout ça quoi, c'était génial et justement vous n'allez pas le croire, Myra avait une semaine pour elle ! Et cette fois c'est New-York qu'elle eut choisit pour destination ! Apparemment il y avait une statue qui valait le coup d’œil sur place, on devait avoir une vue magnifique du haut de celle-ci, enfin si l'on peut monter sur ce bonhomme qui lève un flambeau.. Car ce qu'elle voulait le plus c'était voir le paysage que pouvait offrir celle-ci, c'était un peu comme Paris quand elle eut fait un séjour à la tour Eiffel, elle était monté, déscendut... Elle était heureuse …  Il y a des gens comme ça bizzare à qui il en faut peu pour être heureux et justement c'était son cas ! Ni une ni deux elle mit un jean vert, un tee-shirt noir, une fine veste mettant en valeur sa chevelure et hop décollage !

Une sieste de sept heures suffit à atteindre sa destination, c'était comment dire... Un peu comme dans les photos en faite, blindé de mondes, de robots(gens) possédant des mobiles et marchand en zombie, tête en bas, bref la logique humaine quoi. Elle ce trouver presque bizarre à lever la tête et regarder un peu partout, fort heureusement cette ville était touristique du coup elle n'était pas la seule dans ce cas ! Euh sinon Where is la statue de la liberté ? Ouais, elle est nul en langue, enfin on peut pas être parfaite ? Heureusement pour elle, son sens de l’orientation était au top, d'après la vue du cuicui volant la statue était au sud... Genre une vingtaine de kilomètre sur une petite île... enfin à vus d’œil hein !

La militaire sortie alors de sa poche un objet peu commun, une boussole, elle tourna donc légèrement sur elle même pour aligner le nord indiqué par l'aiguille rouge au nord de la boussole et finalement partir à l'opposé en laissant les deux nord alignés, 180° donc... Elle prit un point de repère, une tour situé à un km environs elle étaient coloré et avait des dignes distinctifs... Elle aurait juste à reprendre ces repères sur place et faire ceci jusqu'à arrivé à la fameuse statue.

Elle aurait put prendre le bus où demander son chemin, mais la Sergent préférait ce débrouiller par ces propres moyens, c'était plus simple, où marrant, oui c'est le mot ! Elle commença ça marche pour finalement ce ré-orienté et ainsi de suite, elle poursuivit même sa route avec la boussole en main histoire d'être sur de pas ce trompé quoi surtout qu'il lui resté que 10 bornes à faire !

PAF ! La demoiselle aux cheveux vert venait de rentrer dans quelqu'un; finalement elle était un peu comme « les robots » qui marchaient sans regarder où aller, elle ne fit pas immédiatement attention à celui qu'elle venait de bousculer...

Une carte !! J'aurais dus y penser ! C'est tellement pratique ! La gourde, sérieux une militaire au neurones légèrement décalé ouais !  D'un coup d’œil elle aperçut la statue qui était sa destination, avec ça elle serait moins embêter et c'était tout aussi drôle.. A et au faites elle n'avait pas bousculé quelqu'un ? Elle rengeat sa boussole pour finalement ce concentrer sur l'individu... Il était étrange, il y avait un truc qui clochait chez lui... Il n'avait rien à voir avec les autres, qui était-il ? Elle oublia même un court instant ce qu'elle était venus faire le déshabillant du regard, façon de parler bien sûr... Assez bel homme, bien musclé au teint cuivré, il possédait également un collier d'or qui tapa dans l’œil de la femme.. L'Egypte ? Elle marqua une pause avant de finalement engager la conversation.

Euh... Salut, désolé de t'avoir bousculé, dit moi tu as l'air perdus tu cherches quelques chose ? Je peux peut-être t'aider ! Lui dit la jeune femme en ne pouvant décrocher ces yeux verts de ceux de l'homme, en réalité elle ce fiché d'où il pouvait aller, elle voulait savoir qui il était et .. si elle pouvait lui piquer la carte..
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
19.03.18 21:57
La première demi-heure à New-York, à regarder une carte de la ville acheté sur le bateau, fut normale. Il avait l’habitude que pendant ce petit temps, personne ne fasse attention à lui. Mais généralement, après ce temps, un agent de police venait pour lui indiquer son chemin. Or là, rien, personne, pendant une demi-heure de plus. Normalement, l’égyptien était patient avec les gens, mais l’indifférence qui régnait dans cette ville le mettait doucement en colère. Il garda son calme pendant une heure de plus, avant de baisser la carte, ne comprenant pas pourquoi les habitants étaient aussi amorphes, comme abrutis par une routine monotone. Kaorn leva de nouveau les yeux pour essayer de voir où était passé Horus, mais il ne voyait aucune trace du rapace, surement parti chasser de quoi manger.

Avant qu’il n’ait le temps de baiser la tête, quelqu’un venait de lui rentrer dedans. Car en plus de ne pas faire attention aux gens, ils ne faisaient pas attention où ils marchaient. L’impatience qui s’était accumulée aurait pu resurgir à ce moment-là, dans le genre grosse colère qui éclate pour insulter la personne qui venait de le bousculer. Au lieu de ça, un simple :

- Nek !

Sorti de sa bouche, avant de poser les yeux sur la personne se trouvant devant lui. S’il ne se fier qu’à sa tenue, l’Ombre pourrait se dire que la jeune femme aimait beaucoup le vert. Mais il savait qu’il ne fallait pas juger les gens à leurs habits, peut-être qu’elle trouvait simplement que le vert lui allait bien, alors qu’elle préférait le bleu. Les excuses arrivent rapidement, comme souvent dans ce genre d’incident. Même si s’était la première fois qu’on lui rentré dedans, il avait déjà vu ce genre de situation plus d’une fois. Et la plus part du temps, celui à qui on avait fait des excuses se mettaient en colère, insultant copieusement l’autre personne. Kaorn ne comprenait vraiment pas pourquoi une telle réaction était déclenchée. Il sourît aimablement, comme il l’avait fait à la cour du roi.

- C’est moi qui devrait m’excuser, je n’aurai pas du regarder en l’air comme ça.

L’accent de la jeune femme était loin d’être correct, mais au moins il arrivait à la comprendre. Reprenant de son accent anglais, il lui répondit :

- En effet, je suis un peu perdu. Je viens d’Europe et je voulais visiter un peu les Etats-Unis et apprendre le langage local, mais… je me rend compte que la ville est bien compliqué et je ne sais pas par où commencer.

Tendant la carte à la jeune femme, il lui montra l’endroit où il était actuellement.

- La seule information que j’ai, c’est qu’on se trouve ici. Pour le reste, je ne sais pas du tout. J’ai bien essayé de demander mon chemin, mentit-il avant de reprendre, mais personne n’a daigné m’indiquer le chemin…

Le blondinet laissa encore la carte un moment, avant la ramener vers lui.

- Je m’appelle Kaorn et si vous pouvez m’aider, je vous revaudrai ça. Enfin, dans la limite du possible.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
19.03.18 22:57
Haha, c'est cool ça, elle le bouscule et il s’excuse, elle eu presque de rire sur le coup, mais bon elle ce serait faîte passé pour une belle garce en agissant ainsi hors, ce n'en est pas une puis après réflexion son attitude était plutôt celle d'un.. Gentlemen ? Elle esquissa même un petit sourire en pensant à cela, faut avouer que mise à part ces connaissances masculine militaires elle ne connaissait comment dire … Une où deux personnes ? Alors les hommes ne sont pas tous des nazes  égocentriques qui prenait la femme pour le sexe faible ! Chaud !!!! Bref au moins là en face d'elle ce tenait un homme comme elle n'en voyait plus... Elle à qu'à être plus sociable en même temps....

Quoi qu'il en soit il était aussi paumé qu'elle c'était cool haha et si elle lui filé sa boussole en échange de sa carte ? Il accepterait ? Pff allait Myra flambe pas après tout tu est déjà dingue de lui on le sait tous ! Enfin euh de sa carte !

Alors lui aussi venait d'Europe, cela leur faisait déjà un point commun, il était venu ici pour en savoir plus sur les coutumes locales.. "Encore un voyageur qui n'a que sa à faire.." Quoi que quand on prend un billet d'avion à 2000 € pour admiré la vue sur une statue c'est peut être déplacé de penser ça, il lui montra donc l'objet de toutes les convoitises de la jeune femme, la carte était bien détaillé, il lui montra leurs positions ce qui lui fit gagner du temps, ils étaient donc à 9 km de la Tour Eiffel c'était dingue ! Peut être voudrait il venir avec elle ? Après tout il était perdus et cherchait à apprendre le langage local et elle était une paumé voulant monter une statue hahum .. Alors pourquoi pas ? Puis son attitude donnait naturellement envie d'en savoir plus il dégageait un charisme qui ne déplaisait pas à Myra.

Il rapprochât alors la carte de lui faisant pleuré le fort intérieur de la futur chevalier.
Kaorn  .. hum .. Au mince ! Le détail qui tu, il la vouvoyait alors qu'elle … Elle l'avait tutoyé et bousculé, euh … Le mec, polie, gentlemen, la nana, taré, impolis ? Arf son égaux en prit un coup finalement et si ce n'était pas les femmes les tarés .. Après tout dans le milieux dont elle venait elles étaient pas nombreuses...

Elle ce mit à rougir honteuse de son attitude, elle continua donc.

Merde.... Euh … Et voilà continu mademoiselle impulsive !

Euh désolé,  je veux dire, vous  voulez venir avec moi ? Il y a une superbe statut pas trop loin d'ici, enfin faudra marché un peu … Ça nous fera visiter à tout les deux, et on pourra faire connaissance si ça te dit … Dit elle gêné en bougeant le pied droit …

Je viens d'Europe également, on peut dire de la Grèce... Où de France, sa dépend en faîte... « Mais qu'est-ce que tu dit ma pauvre, un vouvoiement, un tutoiement, pas de doute il vas ce barré avec la carte ! « 


A oui, j'oubliais je suis Myra, je suis venus ici simplement pour voir la statue !
« Pour monter dessus en faîte.. »

Que dire de plus ? Elle soupira un bon coup reprenant son teint et redevenant aussi sérieuse que possible, faut dire qu'elle avait une image à tenir quoi ce n'est pas cet inconnus avec ces quelques mots qui va dompter la fauve !

Je t'ai … Roh mince, je peux te tutoyer ? Demanda t'elle finalement, n'hésite pas de ton côté, je voulais savoir, je t'ai pas demandé si tu allais à un endroit particulier ? Car si tu est pressé où quelque chose à faire je peux te guider et ensuite partir à mes occupations.

C'est vrai qu'elle ne lui avait pas demandé son avis, il avait peut-être envie d'aller quelques part qui sait ?
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
20.03.18 15:52
Le blondinet garda son sourire, amusé par la réaction de la jeune femme. Pour la première fois depuis un moment, il se senti presque de retour chez lui, à une période où les jeunes femmes et les jeunes hommes rougissait en le voyant passer, espérant attirer son attention. Bien sûr, à cette époque qu’il était encore un peu jeune, du moins pour les conventions actuelles, mais il lui arrivait d’en choisir une ou un, pour finalement seulement discuter avec elle ou lui. Mais cette fois, c’était différent, la jeune femme avait quelque chose que les autres n’avaient pas. Le sourire du jeune homme s’élargit d’avantage en entendant les paroles confuses qui se bousculaient en sortant de la bouche de l’européenne.

- Oui, nous pouvons nous tutoyer, ça sera plus simple.

L’égyptien regarda dans la direction que prenait la jeune femme avant qu’elle ne lui rentre dedans et pu distinguer une flamme. De ce qu’il avait lu, la Statue de la Liberté brandissait une torche, se devait donc être elle qu’il pouvait voir d’ici. Il envoyait déjà Horus, qui avait surement une bien meilleure vu de là où il se trouvait.

- Je ne suis pas pressé, j’ai même tout mon temps. Alors autant visiter le plus beau monument de New-York en agréable compagnie. Sauf si tu ne veux pas de moi bien entendu.

Kaorn se retenait, le rôle qu’il jouait été presque de trop pour lui. Même s’il avait grandi dans la haute société égyptienne, il détestait les formalités, il détestait les courbettes. Ce n’était pas lui, ça ne lui ressemblait pas, mais s’il voulait être tranquille en visitant le monde, il n’avait pas le choix.
Une nouvelle fois, quelque chose d’étrange attira son attention chez la jeune femme. Il plongea alors ses yeux dans les siens, cherchant à y voir la réponse, se demandant s’il pouvait être naturel avec elle.

- Tu… tu es différente des autres, comme si… même en me quittant des yeux, tu te souviendrais encore de moi…

Les paroles pouvaient paraître étranges, mais elles avaient un sens pour l’Ombre, qui voyait ça comme une bonne nouvelle. Depuis qu’il était revenu, qu’importe ce qu’il avait fait, les personnes qu’il avait rencontré avait fini par l’oublier, tout comme son passé l’avait été. Il remerciait Eris pour avoir rempli sa part du contrat, mais jusqu’à maintenant il n’avait vu aucun avantage au contrat. Or, si la malédiction de marchait pas sur certaines personnes, il devait savoir pourquoi et pouvoir en tirer parti.
Il tendit ensuite la carte à sa nouvelle camarade, lui laissant le plaisir de les guider dans la ville.

- Très bien Myra, nos souvenirs de cette ville sont entre tes mains. J’espère que je ne regretterais pas ce choix.

Fini-t-il par dire, toujours de son sourire rayonnant, laissant doucement se dessiner une pointe de malice.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
20.03.18 18:24
Ouf, il acceptait le tutoiement, au moins cela enlevé un poids à la jeune femme qui semblait toujours admirative du comportement de l'homme, il était si polie... sa sonnait presque faux... C'était, étrange. Hum elle n'en tint pas attention, au moins pour le moment, surtout qu'il avait envie de visiter le monument visiblement et quand il disait .. Agréable compagnie … Il parlait d'elle ? Non impossible ? Elle tourna la tête cherchant l'autre fille du regard... Mais non elle était seule.. Elle fut gêné plus qu'autre chose et fit un simple oui de la tête on aurait presque dit une de ces histoires à l'eau de rose... Une rencontre par hasard et un beau baisé arrivé à destination.. Ils vécurent heureux et eurent... Beurk pas d'enfant !!

« Myra, myra, arrête tout !! « 

Les vacances, elle n'était pas vraiment elle même en ces conditions... Que dirait t'il si elle lui avoué avoir torturé et tué hommes, femmes et enfants ? Garderait-il ce sourire ? Elle songeât à lui dire histoire de voir sa réaction, mais bon elle ce contenta de fixer les yeux qui s'approchait des siens et de répondre..

Différente .. Moi ?? Je ne vois pas en quoi ? Pour moi c'est toi qui est … Différent ? C'est vrai quoi après tout, qu'avait elle d’exceptionnel si ce n'était faire partie d'une unité d'élite … Où peut-être qu'il parlait des pouvoirs qu'elle avait accidentellement utilisée... Mais ci c'était le cas comment le serait-il ? Elle marqua une pause ce demandant qui était vraiment cet individus, puis ce qu'il lui avait dit était … Étrange .. Elle ce souviendrait de lui ? Bien sûr que oui c'est pas tout les jours qu'on rencontre un personnage tel que lui .. Puis bon elle n'avait pas rencontré grand monde donc se serait simple ! Ce mec était décidément bizzard … Le truc le plus chiant était de deviné en quoi ?

Elle ce contenta de prendre la carte en ayant les yeux qui pétille, la statue n'était pas loin, le truc c'était que celle-ci venait de passé au second plan.. Ce mec.. Elle voulait savoir qui il était, elle soupira donc et fit mine de rien, peut-être qu'il en dirait plus au fil du temps ! Elle prit la carte de sa main gauche et vint toucher rapidement le 9mm caché dans son dos, fallait dire que ce n'était pas une experte dans le domaine de l'étrange (l'utilisation du cosmos) alors si ce type était comme elle, en plus doué alors ce joujou lui serait utile, au moins pour courir loin !

Bien sûr que oui, je vais t'amener voir les meilleurs endroits !

S'exclama la jeune femme en prenant la carte en main et ce dirigeant droit devant, logiquement ils devrait tourner deux fois et hop ligne immense droite puis terminus, c'était simple rapide !

Sauf que quelques km plus loin, disons à mi-chemin nos deux héros tombèrent sur un obstacle de taille... Un ennemi ? Non... c'était bien pire ! Le ventre gargouillant de la jeune femme et un fast food appelé M … Bien qu'ignorant ce dont il s'agissait elle tomba simplement amoureuse de la photo du mac fleury, puis ce serait une bonne occasion de discuter non ?

Euh, on peut s'arrêter grignoter un bout ? On est à 3 kilomètres, c'est pas loin puis, tu va voir la bouffe chez M c'est super ! Le truc c'est qu'elle ne savait pas ce que ce M voulait dire.. Rah, trop dure d'être enfermé dans un bunker !

Dit moi je me demandais, ces bijoux que tu possèdes.. Tu viendrait pas d'Egypte ?
Lui demanda t-elle naturellement au milieux d'une conversation des plus banals, peut-être qu'elle ne parraitrait pas trop curieuse en agissant tel quel, à moins que ce ne sois l'effet inverse !
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
20.03.18 20:51
S’il n’était pas en train de cacher son jeu, l’égyptien aurait éclaté de rire. Bien sûr qu’il était différent des autres, qui d’autre que lui pouvait-être comme lui ? Il n’était même pas de cette époque, il n’était même pas vraiment vivant. Peut-être existait-il quelque part dans le monde, quelqu’un d’aussi vieux que lui, mais les chances étaient faibles, à moins qu’il ne fasse partit du royaume des morts ou qu’il est fait un pacte avec Eris. Non, il était sûr que la jeune femme n’avait pas dû croiser quelqu’un venant d’une époque où les dieux ne faisaient qu’apparaître dans les histoires des mortels, une époque où l’Egypte ne comptait pas autant de de divinités que maintenant, puisque seul l’Ennéade était conté dans les histoires, sans qu’on ne parle de Bastet et ses confrères. Mais tout ceci, il ne pouvait pas lui dire, pas à la première inconnue qui passait et encore moins si elle pouvait se souvenir de lui après.

- Hum, parce que j’ai la carrure d’un surfeur Californien, donc je suis différent ? Pas très gentil comme début, mais j’accepte le compliment.

Après avoir eu la confirmation qu’ils allaient bouger, le jeune homme emboita le pas à Myra. Il restait légèrement en arrière, suffisamment pour pouvoir prévoir les endroits où elle tournerait ou si elle voulait s’arrêter, tout en restant suffisamment proche pour lui parler sans problème. Même si niveau conversation, ils n’avaient visiblement pas grand-chose à se dire, surement dû aux paroles échangées juste avant.
Alors que la statue était bien proche, la jeune femme s’arrêta nette, son ventre gargouillant légèrement, amusant ainsi le blondinet. Elle se tourna ensuite vers un restaurant ayant un grand M jaune comme emblème, que Kaorn reconnu. Il en avait déjà quelques-uns quand il était en Europe, mais il n’était jamais rentré dedans, du moins jusqu’à maintenant.

- D’accord, ça devrait me faire du bien, je n’ai rien mangé depuis que j’ai quitté le bateau.

Mais avant d’entrer dans le restaurant, la jeune femme avait décidée d’interroger Kaorn sur les bijoux qu’il portait. D’un mouvement ample, le jeune homme referma son sweet et rabattit la capuche sur sa tête. Il préférait largement lui dire qu’il venait d’Europe, rien de plus, le reste ne la regardait pas. D’un ton un peu cassant et de suite moins charmant, il lui lança :

- Ce n’est rien, juste de vieux souvenirs.

L’Ombre entra dans le restaurant, sans vraiment savoir comment il devait s’y prendre pour commander. Dans les autres restaurants qu’il avait pu voir en Europe, il avait juste à s’installer à une table et un serveur ou une serveuse venait prendre sa commande. Or là, on aurait dit que les gens faisaient la queue. Se plaçant derrière l’une des files, il en profitait pour écouter et apprendre les nuances de la langue. Avant que leur tour ne vienne, il se tourna vers Myra.

- Tu veux manger quoi ? C’est moi qui régale.

L’invitation était surtout là pour détourner le sujet, l’égyptien voulant éviter de parler de son passé. Mais en même temps, il avait les moyens, puisqu’il avait récupéré suffisamment d’objets de valeurs se trouvant dans le tombeau où il se trouvait, pour pouvoir se faire une petite réserve. Il lui fallait bien ça pour son tour du monde, surtout avec les dépenses qu’il faisait dans les restaurants et hôtels luxueux qu’il choisissait d’habitude. Une fois la commande en main, il s’installa un peu à l’écart, pour être tranquille, se demandant comment il allait manger son burger. Il décida tout de même de parler, avant de commencer son repas.

- Tu as dit que tu venais de Grèce et de France ? Métisse ou simplement que ta famille a l’habitude de bouger sur le continent ?

Même si une pointe de colère, surtout envers lui-même, perçait encore, Kaorn avait retrouvé une voix plus calme, moins brusque. Il espérait pouvoir distraire la jeune femme, pour éviter qu’elle ne retourne sur un terrain dangereux.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
20.03.18 21:24
Sensible dit donc, visiblement s'il cachait quelque chose ça avait un rapport avec ces bijoux ! Myra en avait déjà vus des semblables des années plus tôt, le soucis était qu'elle avait complètement oublié l'origine de ceux-ci, ci ce n'est l'Egypte, ils ne lui évoquaient pas grand chose, c'était compliqué.. Qui plus est l'attitude de l'homme changeât radicalement, ces vieux souvenirs semblaient le troubler et à vrai dire ils troublèrent même la jeune femme ? Où était le gentlemen aux allures de Surfeurs... Visiblement ils semblaient être passé d'une super amitié naissante à un super blanc entre inconnus fallait dire qu'il était doué pour parlé comme pour coupé net l'envie de le faire … Lorsqu'il lui dit payer le repas la jeune femme comprit directement qu'il faisait ça pour changeait de sujet, elle était un peu à l'ouest, mais pas à ce point !

C'est toi qui paye ? Sérieux ?

Super heureuse elle leva la main en l'air paraissant super niaise, jusqu'à ce qu'un homme avec un pad vint prendre leur commande.

Bonjour je vais prendre 10 Mac Fleury avec ce que vous voulez pour accompagnement ! Ba quoi .. C'est lui qui payait et elle ne savait pas ce qui accompagné cette crème glacé alors là elle aurait le choix, puis s'il avait fait cette propo c'était qu'il était blindé non ? Hum... Où avait un minimum pour s'assurer un voyage au vus de ces bijoux, sinon comment revenir sur le sujet ? Elle ce posa la question, mais fut finalement prit de cour.. Pourquoi venir de Grèce et de France.. Euh .. Compliqué comme histoire, le truc c'était qu'elle aimait les échanges d'informations et pas le sens uniques elle ce contenta de plonger son regard dans ceux du ténébreux et de dire ….

Disons que ce n'est que le passé... De vieux souvenirs.... Aujourd'hui je suis de partout et nul part ..
Dit elle en mangeant une bonne cuillère de crème glacé, provocatrice ? Elle ? Non … Fallait dire qu'il ne lui avait finalement rien dit alors pourquoi elle devrait le faire.. Légèrement susceptible la demoiselle s'enfila les glaces une à une sans dire un mot, ce n'est qu'à la huitième qu'elle laissa échappé un gros rot ..

Euh désolé..


Puis elle finis les deux dernières avant de regarder l'homme gêné.. devait elle lui poser d'autres questions ? Profiter de l'instant oublié cette curiosité grandissante et faire comme si de rien était ? La femme qu'elle était voulut faire mine de rien et simplement ce faire un amis, mais la militaire qu'elle était c'était autre chose, en agissant de la sorte il venait de faire cessé le jeux naïf de la jeune femme, peut-être redeviendrait-elle telle quel plus tard, mais là à cet instant elle n'en avait plus envies...

Elle posa donc ces deux coudes sur la table et plongeât ces yeux émeraudes dans ceux de l'homme :

Tu sais, j'aimerais en savoir un peu plus sur toi, tu n'est pas comme les autres...


Elle ce contenta de dire ceci avant de saisir la carte de sa main et de ce diriger vers la sortie, après tout, elle avait montré une autre image d'elle et lui avait emprunté un bien assez précieux, nul doute qu'il la suivrait.. Où la recroiserait... Destination Effel Tower !

avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
21.03.18 21:20
La réponse que donna Myra fit sourire le blondinet, puisqu’il avait donné la même juste avant. Il était donc normal qu’elle ne lui réponde pas, si elle en avait l’envie. Il mordit ensuite dans son burger, découvrant ainsi pour la première fois, l’une des nourritures les plus grasses et infectes qu’il n’ait jamais mangé. Il reposa de suite son repas, buvant quelques gorgées de sa boisson. Le breuvage n’était pas mauvais en soi, surtout après le repas qu’il avait commencé, mais elle n’était pas non plus exceptionnelle. Il se disait déjà qu’il irait dans un vrai restaurant pour son diner, histoire de compenser pour le maigre repas qu’il faisait là. Il poussa même légèrement le plateau, espérant qu’un mendiant vienne l’en débarrasser. Il leva ensuite vivement la tête en entendant un bruit, avant de voir qu’il s’agissait de la jeune femme, qui venait de faire ressortir une grande quantité de gaz de son estomac, en un rot sonore.

- Y a pas de mal, c’est même bien vu dans certains pays.

L’égyptien ensuite une grande quantité de sa boisson, avant de sortir un rot tout aussi sonore que la jeune femme.

- Voilà, on est quitte maintenant. Lança-t-il avec son grand sourire.

Le repas s’était ensuite fini tranquille, avant que Myra de regarde le jeune homme droit dans les yeux. Les yeux de la jeune femme étaient d’un vert intense, presque captivant. Pendant un instant, l’égyptien pensait qu’elle était en train de le séduire, jusqu’au moment où elle se décida à parler. Les mots firent de nouveau sourire l’Ombre.

- C’est vrai ? Je pensai être quelqu’un de banal pourtant.

Il laissa ensuite faire Myra, qui décida de sortir avec la carte à toute vitesse. Il prenait ça comme une invitation à jouer. Quel jeu, il ne le savait pas encore, seule la jeune femme pouvait le savoir. Il sorti alors à sa suite, levant les yeux au ciel pour essayer d’apercevoir Horus, mais le faucon n’était toujours pas en vue. Il baissa ensuite les yeux, pour les reposer sur Myra.

- Tu pourrais au moins m’attendre, moi aussi je veux voir la Statue de la Liberté.

En quelques enjambées, comme si le vent l’avait porté, mais sans que ce soit flagrant, le jeune homme se retrouva près de Myra.

- Si tu veux poser tes questions, pose-les en marchant. Ensuite je verrai si j’ai envie d’y répondre ou pas… par contre, c’est du donnant-donnant, tu devras répondre aux même questions.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
22.03.18 17:47
Il était étrange, drôle en plus, ce côté de personnalité ne put que faire sourire la belle, il n'était finalement pas si coincé que ça, quoi qu'il en soit il rattrapa assez aisément la jeune femme, en même temps elle n'était pas à fond cela va de soit ! De là où ils étaient désormais la statue était visible, ils n'étaient pas loin quelques rues plus où moins longue un tour en bateau et c'était gagné, sinon pour Kaorn, elle pouvait lui poser des questions, mais elle ce demandait quoi lui dire.. Puisqu'elle devait répondre aux même questions pourquoi ne pas le piéger un peu ?

Tu as une femme dans ta vie ?
Lui dit elle en marchant tout en ne pouvant s'empêcher de rire, elle, elle n'avait pas de femme, elle poursuivit son jeux enfantin en ne lui laissant même pas le temps de répondre. Personnellement, je n'ai pas de femme dans la mienne, sinon qu'elle est la taille de ........ la statue d'après toi ?? On y voit mal d'ici je trouves.. Non non elle n'allait pas poser la question qui lui traversé l'esprit juste pour le mettre mal à l'aise, elle changeât juste de sujet délibérément pour voir ce qu'il lui répondrait, et surtout sa réaction... Ils poursuivirent un bout de rue pour que finalement la jeune femme ce décide finalement à entrer dans le vif su sujet, doucement, mais sûrement !

Je viens de Grèce, un petit village appelé Rodorio, mais travail une partie du temps en France, je bouges beaucoup, mon boulot demande du temps et des voyages continus, je suis chez mois un à deux mois par ans, mon temps libre me sert à visiter les endroits que je ne connais pas et New-York en fait partie.


Whoua, une première information venait d'être donnée, qui plus est la demoiselle aux regards émeraudes était assez sérieuse, elle n'entra pas dans les détails trouvant le faîte d'argumenter d'avantage inutile, puis bon fallait bien que l'échange ce fasse petit à petit. Si elle lui déballer sa vie et qu'elle n'avait plus rien à dire, il ne voudrait sûrement plus d'elle en tant que guide ! Sinon mis à part ça les voilà arrivé à destination, la statue était en face d'eux, après une belle étendus d'eau, à un où deux kilomètres, il y avait un port non loin également sauf que... La file d'attente... Elle eut presque envie de partir à la nage, fallait dire que l'attente était loin d'être son fort, d'ailleurs .. Elle mit les mains dans sa poche sortant un sachet plastique dans lequel elle mit papier et téléphone avant de ce retourner vers son nouveau compagnon .

Tu sais nager ?
Elle n'était pas patiente, hors de question pour elle de perdre du temps dans cette file interminable, encore faudrait-il que l'Egyptien la suive dans sa lancée, il leur faudrait-être rapide, c'était sûrement interdit, mais bon … Leurs visite de la ville commencé par ce monument, pour lui c'était voir la statue, pour Elèna admirer la vue du sommet de celle-ci.. En espérant qu'ils ne commencent pas par visiter un cachot la jeune femme attendit la réponse du jeune homme prête à sauter s'il lui donnait son feu vert, sinon … Dommage ils attendraient ...

avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
22.03.18 21:54
A peine le chemin reprit vers la statue, que les questions arrivèrent, même si la première était bien différente de ce qu’il attendait. En revanche, si la jeune femme avait attendu la réponse de l’égyptien, elle n’aurait pas eu à continuer son long monologue, juste histoire de donner sa réponse avant lui. Surtout pour ensuite demander la taille de la statue, parce que oui, il n’avait pas compris le sous-entendu, n’ayant jamais entendu ça jusqu’à maintenant, les visites n’offrant que peu de dialogues allant dans ce sens. Avant qu’elle ne puisse parler de nouveau, le jeune homme pris la parole.

- Non, je n’ai aucune femme dans ma vie. On va dire que je n’ai pas vraiment le temps. J’aurai surement pu avoir des aventures en Europe, mais je n’ai pas pris cette peine. Pour tout t’avouer, je n’ai même aucune expérience dans les plaisirs de la chair, sauf le peu que j’en ai lu dans les livres.

La réponse avait dû être étrange, surtout qu’il n’avait finalement rien dit sur la statue. Il savait que l’ensemble de la construction faisait quatre-vingt-treize mètres, mais il n’avait pas cherché plus loin. Alors que l’île était maintenant bien en vue, sa grande habitante surplombant le paysage, Myra repris le jeu, de façon un peu plus sérieuse. Les informations étaient suffisantes pour Kaorn, qui n’avait pas besoin d’en savoir plus. Après tout, lui-même n’allait pas tout lui raconter. Il prit un air grave, comme s’il s’apprêtait à lui raconter une histoire tragique. L’histoire le serait bien, mais elle ne contiendrait pas toute la vérité. Seulement ce qu’il aurait envie de lui faire entendre.

- Comme je l’ai dit, c’est de vieux souvenirs, un passé qui me colle à la peau. Je suis bien égyptien, né à Louxor. Cette information n’était pas vraie, mais elle n’avait pas besoin de savoir où il était né et encore moins quand. Je porte toujours les marques de ma vie là-bas, comme ma couleur de peau, mais aussi quelques bijoux.

Attention, c’était le moment de sortir les violons, le moment où l’histoire et la réalité allaient se mêler, pour offrir une version qui pourrait lui servir plus tard.

- J’ai été abandonné très jeune par mes parents, qui n’avaient pas les moyens de me nourrir. J’ai alors été recueilli par un homme formidable, qui m’a élevé comme son fils. Comme tu as pu le voir avec les bijoux, cet homme était riche, bien plus riche que n’importe qui dans le pays et son intelligence était bien supérieure aux autres. Malheureusement, le temps nous m’a pris cette nouvelle famille, me laissant errer seul dans ce monde immense. Depuis, je parcours le monde, pour voir de mes yeux ce que j’ai appris dans les livres.

L’Ombre chassa les vrais souvenirs qui lui revenaient, avant de dire d’un ton plus joyeux.

- D’ailleurs, savais-tu que l’on considère le français comme la langue de l’amour ? Même si les français considèrent eux que c’est l’italien.

L’égyptien rit doucement, avant de reprendre.

- Au final, je ne t’ai pas menti, je viens bien d’Europe. C’est de là que j’ai pris le bateau pour venir aux Etats-Unis.

Une fois au port d’amarrage, qui servait à prendre les touristes, la jeune femme se prépara, avant de demander à l’Ombre s’il savait nager. Bien sûr qu’il savait nager, s’il devait se retrouver sur une embarcation pour attaquer des ennemis, il aurait été bien malin d’y aller sans savoir nager et de mourir bêtement en retournant l’embarcation. En revanche, il se demandait pourquoi y aller à la nage, même si elle était pressée. Le jeune homme eut alors une idée, bien plus amusante que de piquer une tête devant autant de monde. Il ouvrit alors son sac, opérant un geste rapide dans son dos pour ranger quelque chose dans son sac, avant de sortir une paire de lunette de soleil. Il les posa sur le nez de Myra, avant de regarder d’un peu plus loin.

- Hum… pas assez encore… ah je sais.

Il retira alors son sweet, qu’il tendit à la jeune femme.

- Mets ça sur toi, ferme le jusqu’en haut et mets la capuche, ensuite tu me suis en silence, en cachant bien ton visage, d’accord ?

Sans attendre la réponse de l’intéressée, Kaorn se dirigea vers la foule, passant à côté de la queue, sans faire attention aux regards offusqués qu’on pouvait lui lancer. Il se dirigea ainsi jusqu’aux navettes, où il glissa quelques mots à l’oreille du responsable, tout en lui glissant quelque chose dans la main. Juste après, le duo pu monter dans la première navette, sans aucun autre passager.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
23.03.18 10:37
Le monologue de l'Egyptien laissa de marbre la jeune Myra, elle n'en demandait pas autant, visiblement la vie pour lui aussi n'avait été que survie, cet homme qui l'avait sauvé et que le temps avait prit, heureusement qu'il existait encore des hommes comme lui dans se monde. Elle fut assez émus par son récit ne sachant plus quoi dire, fort heureusement il changeât de sujet comme pour rassurer la demoiselle, puis après tout le passé n'est que passé non ? Le français est la langue de l'amour... Non cela ne lui disait rien, elle lisait beaucoup, mais ce genre d'information comment dire... Elle en faisait abstraction puis pourquoi lui sortir ça ? A ce moment ?

Aurait il des vus sur elle ? La voilà repartie pour ce faire des films, enfin cette fois elle y songeât juste pour éviter de s'emballer une nouvelle fois, elle était championne dans ce domaine, l’incompréhension, c'était tout elle ! Quoi qu'il en soit il lui refila une paire de lunette de soleil, pour ? Plonger ?

Que voulait il faire ? Pourquoi lui mettre cette paire sur les yeux, puis ce n'était pas assez ? Il ôta alors sa veste pour la donner à la jeune femme qui suivit ces indications, mit la capuche et baissa la tête pour éviter d'être vue, elle le suivit comme une ombre sans vraiment faire attention à ce qui ce passait autours, il croyait vraiment pouvoir doubler tout le monde comme ça ? A ba … Oui puisque sans savoir trop comment il s'y était prit elle ce retrouva sur l'embarcation, seules … Avec lui enfin presque seule puisqu'il fallait bien quelqu'un pour tenir la barre, quoi qu'il en soit il c'était sûrement fait des ennemis en faisant cela, mais Myra était heureuse, c'était très gentil de sa part.

Qu.. Comment tu as fait ?
Demanda elle naturellement en ôtant la capuche et faisant de nouveau apparaître son visage blanc.

C'est mieux que d'y aller à la nage, tu as eu raison, puis on aurait eu l'air de quoi tout mouillé de l'autre côté,
dit elle amusé, malgré le soleil, ils auraient eu l'air fin en sortant de l'eau de l'autre côté, elle ce moquait du regard des autres, mais bon, lui peut être moins.

D'ici quelques minutes nous seront arrivé, dit moi, c'est comment l’Égypte, je n'y été que quelques jours et n'ai jamais prit le temps de visiter, tu pourrais peut-être me faire visiter à l'occasion, enfin si tu veux..
C'était une manière pour elle de lui dire qu'elle l'aimait bien et voulait en savoir plus sur lui, malgré les révélations précédentes il gardait un côté mystérieux et attirant c'est le mot !
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
23.03.18 22:44
Sans plus attendre, la jeune femme lui demanda comment il avait fait. Il était d’abord tenter de lui répondre : « Si je te le dis, je devrai te tuer après. », mais préféra ne pas pousser jusque-là. Il se contenta donc de lui raconter la vérité.

- Je lui ai dit que tu étais une grande star de musique française, venant visiter leur magnifique pays et que tu avais fortement envie de voir la Statue de la Liberté. Je lui ai aussi glissé quelques billets, pour être sûr qu’il ne parle pas trop.

Pour ne pas parler, Kaorn en était sûr, il savait que dans quelques minutes, l’homme l’aurait déjà oublié, se demandant surement comment la jeune femme a pu passer seule. Et surtout, d’où venait l’argent qu’il avait rangé dans sa poche.

- Hum… on aurait eu l’air de deux magnifiques athlètes s’entraînant pour les prochains Jeux Olympiques… ou alors juste de deux fous… c’est à voir…

Pendant quelques instants, l’égyptien ne suivit plus la conversation, regardant de nouveau vers le ciel, s’inquiétant vraiment de ne pas apercevoir Horus. Il espérait tout de même pouvoir le voir depuis la statue, sinon il serait obligé de le chercher sur les toits de la ville.

- Tu disais ?

Ne pas suivre une conversation était vraiment étrange, surtout pour lui. Il n’avait pas l’habitude d’être distrait ainsi. Il reconstruisit rapidement la phrase avec ce qu’il pensait avoir entendu et essaya de répondre du mieux qu’il le pouvait.

- Cela fait un moment que je n’ai pas mis les pieds en Egypte. La dernière fois, la température y était agréable. Enfin si tu aimes la chaleur, bien sûr. Tu as du sable, beaucoup de sable et des monuments magnifiques qui en sortent.

Se rendant compte qu’il n’était pas vraiment doué pour décrire les splendeurs qu’il avait vu, il préféra partir sur autre chose.

- Je ne sais pas si je pourrai te faire visiter, mais je te conseille vivement d’y aller. La visite est beaucoup mieux que la description, je peux te l’assurer. Mais si je te fais visiter, tu me feras visiter Rodorio ?

L’Ombre avait fait un tour rapide de la Grèce, mais il n’avait pas encore entendu parler d’un village du nom de Rodorio. Peut-être était-ce un village tellement perdu, que personne n’en parlait, mais sa soif de savoir le poussait à tout voir, tout entendre.

- Qu’y a-t-il à Rodorio ? C’est le genre de village qui ne vieilli pas, où les gens continuent leur vie sans s’occuper de l’avancée technologique qui les entoure, ou alors ils vivent avec leur temps ? On y trouve quel genre d’architecture ? Y a-t-il des monuments grandioses ?

Kaorn s’arrêta net, se rendant compte qu’il en demandait peut-être un peu trop. Il aurait juste à se rendre sur place pour connaître les réponses à ses questions, espérant y trouver quelque chose de magnifique à voir.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
27.03.18 13:03
Comment savait-il ? Il avait dit vrai sans même le savoir... Car oui elle était une grande star française, enfin... Elle était surtout connus dans un bar miteux qui fait des soirées Karaoké, mais ça compte peut-être non ? Enfin sur le coup il avait sus si prendre comme pro et gérer la situation. Il avait plus d'un atout décidément... Valait mieux utiliser cette méthode que celle proposé par la demoiselle non ?

Lorsqu'il lui parla de l'Egypte la jeune femme fut assez captivé par ces dires, elle aimait la chaleur, le sable et aussi les voyages, peut-être devrait-elle un jour réellement envisager de l'accompagner.

Ensuite il parla de Rodorio la demoiselle ce sentit assez mal à l'aide, à vrai dire elle ne savait pas grand chose de sa ville natale puisqu'elle y était partie très jeune pour suivre les traces de son père. Ce souvenir de 10 ans en arrière pourrait sûrement lui semblait assez confus, donc elle lui dirait ce dont elle ce rappellerait préférant éviter les questions, puis il ne connaissait pas le village donc même si elle disait des trucs faux, il n'en serait rien .

Rodorio est un petit village situé près d'un endroit saint, c'est dans un endroit assez reculé à vrai dire,   c'est effectivement le genre de village qui ne vieillit pas, tu y trouveras peut-être des téléphones, mais ce sera tout, il n'est pas à la pointe niveau technologie, les gens vivent de ceux qu'ils ont.. D'après ces souvenir il y avait des champs à perte de vus aux abords du villages.. C'était beau à regarder, ça changer des grandes villes, ces sûr.

Niveau monument il y en a qui valent le coup d’œil, juste à côté, mais l’accès y est restreint pour plusieurs raisons. Elle ne put poursuivre cette conversation, au moins elle ne rentrerait pas dans les détails. En effet le bâteau venait de s'arrêter sur un port de l'île.. ils n'auraient plus qu'à aller voir la tour.

Nous voilà arrivé, le temps passe vite ! On y va ? Demanda elle  sans vraiment prêter attention au monument qui pourtant était bien proche... Elle fixa donc le jeune homme en descendant du bateau.
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
27.03.18 17:26
L’égyptien trouvait étrange que sa piètre prestation, pour décrire son pays, ait tellement plu à la jeune femme. Il comprit rapidement pourquoi, Myra ayant visiblement autant de talent que lui. Il écouta tout de même la description qu’elle fit des lieux, sans vraiment dévoiler le moindre détail. Kaorn en était sûr maintenant, il devrait se rendre sur place pour découvrir les lieux et voir les splendeurs qu’ils renfermaient.

Comme la jeune femme le signala, leur embarcation venait d’arriver à destination, la visite du monument allait pouvoir commencer.

- J’espère que ça sera un peu mieux que la Tour Effeil.

Malheureusement, l’Ombre venait de parler trop vite. Comme pour le monument de Paris, il n’y avait que des marches à gravir, simplement pour un paysage qu’il aurait pu voir en grimper sur l’un des immeubles de la ville. Le jeune homme s’était donc appuyé dans un coin, le regard perdu dans le vide, laissant Myra à sa contemplation. Commençant vraiment à s’ennuyer, Kaorn monta sur le rebord de l’observatoire, marchant sur la barre comme si de rien était. Il s’apprêtait même à grimper sur la torche, quand il entendit bruissement d’aile.

- Te voilà enfin !

Le linceul regardait un magnifique faucon voler devant lui. Il sorti rapidement un gant de cuir de son sac et siffla. L’animal vint rapidement vers lui et se posa sur sa main gantelet.

- Myra, je te présente mon meilleur ami, Horus.

Kaorn se fichait de paraître bizarre en cet instant, le fait de retrouver le faucon le rendant heureux. A chaque fois qu’il traversait une grande ville, il avait peur qu’Horus se retrouve piégé quelque part, ou simplement abattu par l’un de ces chatouilleux de la gâchette.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
28.03.18 19:21
La tour Effeil, il parlait du monument connut de tous à Paris, un tas de ferraille éclairé la nuit, la demoiselle n'avait aimé celle-ci que de nuit sinon sa hauteur, le reste n'était pas terrible, le métro les vendeurs au trocadéro, bref, c'était nul, rien ne valait la vie en campagne. Ils continuèrent à grimper donc, finalement c'était barbant, long et chiant.. Elle espérait qu'il ne lui en veuille pas, son visage ne disait rien de bon, celui-ci venait de monter sur le bord de l'observatoire effrayant un où deux touristes au passage, la demoiselle amusé fit de même, après tout si la vus était meilleur pourquoi pas ?

La vue était magnifique, mais elle n'en avait pas encore assez, elle fut coupé dans son élan de monté sur la tête de la dame pétrifier pas un sifflement et surtout un faucon ! Elle fut presque jalouse de voir l'animal venir ce poser sur la main de l'homme.. Horus... Ce n'était pas le nom d'un dieu ? Enfin l'homme semblait heureux et Myra ne put s'empêcher de sourire, la complicité entre les deux êtres semblaient inégalable.. Elle passa doucement sa main sur la tête de l'animal, espérant ne pas l'effrayer et lui faire plaisir puis après ceci elle monta sur la tête de la géante... D'ici la vus était magnifique, c'était différent de voir le monde de si haut …

Hé, vous venez ? Tu vas être jaloux d'Horus une fois en haut !


C'est clair qu'elle aurait aimé être à la place du faucon sauter dans le vide et planer sur la ville.. Elle pourrait le faire avec un parachute où autre équipement, mais cela ne valait pas le coup. Elle ignora l'homme qui criait que faire ceci était interdit puis s'assied en tailleur attendant son amis, peut-être aimerait il plus cette endroit vus d'ici ? Il verrait ce que son compagnon voyait au quotidien... Elle admirait les cieux plus encore que la statue où autre monument, elle ne put s'empêcher de regarder le ciel admirant celui-ci et son horizon infinis.. Les minutes passèrent elle en oublia presque Kaorn, que pourrait elle lui proposer après ? Que pourraient-ils faire ?

Dit moi il y à un endroit où tu aimerais aller en particulier ? Zoo, parc, monument, piscine ?J'étais uniquement venus voir la vue d'ici … Mon séjour peut prendre fin, mais je suis prête à rester encore un peu avec toi …. si … tu le veux bien .
C'est presque gêné qu'elle finit sa phrase, non pas qu'elle essayait de lui faire des avances, mais elle appréciait sa compagnie et sa façon d'être alors pourquoi ne pas profiter de ces jours de congés restant ?

Quand à leurs futurs activités, elle n'en avait pas la moindre idée, elle irait là où il voudrait aller, lui et Horus bien entendus.
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
30.03.18 14:41
Si seulement la jeune femme savait. Être à la place d’Horus était magnifique, même grisant. Même si le blondinet ne pouvait pas y rester aussi longtemps que le faucon, il savait ce que cela faisait. Depuis le ciel, le monde était bien plus magnifique, même s’il n’aimait pas les pollutions lumineuses si caractéristiques des grandes villes. Au moins dans les grandes étendues désertiques, le paysage était magnifique sans être gâché ainsi.
D’un mouvement simple, même banale pour lui, Kaorn se propulsa aux côtés de Myra. Il se fichait du regard des autres, puisqu’aucun ne se souviendrait de lui. En revanche, ils se souviendraient de la jeune femme, alors autant qu’elle fasse attention à elle. D’un second bond, il se retrouva debout sur l’une des pointes de la couronne. Un équilibre parfait sur un seul pied, les bras écartés, la tête levait vers le ciel.

- C’est la liberté, mais seuls quelques élus peuvent vraiment ressentir cette liberté. Un jour je retournerai en Chine, il parait qu’ils ont une statue bien plus grande que celle-ci. Ça doit être énorme de se percher tout en haut.

L’Ombre baissa ensuite la tête, pour se tourner vers Myra. Elle lui demandait ce qu’il voulait faire, mais il ne prévoyait jamais rien à l’avance. Il préférait se perdre, rencontrer un inconnu et faire le tour des lieux intéressants. Du coup, il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait faire, surtout qu’il n’avait pas qu’une semaine de permission, mais plusieurs mois de temps libre, jusqu’à ce qu’Eris fasse appel à lui.

- Je ne sais pas… voyons voir…

Le guerrier porta ses mains en visière pour essayer de voir les lieux attractifs. Mais il ne voyait rien de vraiment bien.

- Je ne vois pas du tout… peut-être Las Vegas ou le Grand Canyon ? Ce n’est pas à New-York, mais ça doit être pas mal comme lieux. Mais avant on pourrait faire un tour de la ville. J’ai vu un parc par là-bas. Ensuite, on se fera un super resto, il doit bien y avoir un cinq étoiles dans cette ville. Et pour finir, une superbe nuit dans un hôtel de luxe, le genre avec les super draps blancs et les jacuzzis. En plus, on doit bien avoir des chambres au soixantième étage ici ?
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
23.04.18 17:51
Les bonds successifs de Kaorn interpellèrent la jeune femme, aucun mortel ne pouvait faire ça à moins d'avoir subit un entraînement dans son genre, il n'avait pas l'air d'un militaire, policier où de faire partie des forces de l'ordre, serait-ce un éveillé ? Cette pensée lui traversa l'esprit, mais comment aborder le sujet avec tact puis elle était novice dans le domaine, c'était assez gênant à vrai dire. Elle mit donc ce « détail » de côté et d'écouter celui-ci. Il parlait comme s'il savait ce que son compagnon voyait s'en était presque troublant, quoi qu'il en soit elle retint ce qu'il lui dit sur la Chine, elle y ferait sûrement en détour.. A l'occasion.

Elle ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il mit ces mains en visière pour distinguer des endroits où aller, décidément cet homme avait un bon sens de l'humour à moins qu'il n'y voit vraiment, mais était-ce possible ? Elle ce tut écoutant son monologue et ces propositions toutes aussi inintéressante les une que les autres sauf que.

Ce n'est pas avec un bain à bulle que tu me mettra dans ton lit …


Oups, elle avait vraiment dit ça ? Où elle l'avait pensé ? Non elle l'avait murmurer, mais il y avait de forte chance pour qu'il ai entendus, en même temps … Un restau, un 5 étoiles et un jaccuzi avec en prime une nuit à l’hôtel, il ne perdait pas le nord ! Elle avait bien envie de tout ça quand même, en oubliant cette nuit à l'hotel... A voir...Elle ne lui laissa aucune répartie ne sachant quoi dire et ce contenta de sauter du haut de la statue en hurlant ! VEGAS NOUS VOILA ! Elle souriait alors que les civiles hurlait, non pas qu'elle soit suicidaire elle avait confiance en sa petite maîtrise de la cosmo énergie. Hop canalisé dans les jambes, les pieds, elle augmentait doucement sa résistance avant de tomber sur le sol en prenant quatre points d'appuis. Ouf ! Elle ne c'était pas fait mal et avait évité une discution qui aurait put être bien gênante !

Elle savait que l'Egyptien pouvait la rejoindre sans problème de ce qu'elle avait vus il était doué dans bien des domaines et cachait bien son jeu, pourtant elle ne lui poserait pas de question sur sa nature de possible éveillé, il lui en parlerait quand il serait près, pour elle ce serait pareil... Puis de toute façon pour l'heure elle n'était pas capable d'accomplir des miracles alors....

Elle attendit donc qu'il la rejoigne pour poursuivre :

Va falloir allez à l'aéroport du coup, la route sera longue et dit moi ta déjà été dans un casino ?
Quitte à allez à Végas autant s'éclater ! Le truc c'est qu'elle n'avait que quelques jours devant elle alors autant en profiter à fond !
avatar
KaornOmbre de Léthé

Date d'inscription : 10/08/2013
Nombre de messages : 519
Age : 30
Autres comptes : Ephraem, Asling, Rinkah

Revenir en haut Aller en bas
29.04.18 13:48
Les paroles de Myra firent rire l’égyptien, même s’il se demandait comment sortir de cette situation maintenant.

- Je ne comptais pas te mettre dans mon lit, sinon je serai allé plus direct avec toi.

Kaorn regarda la jeune femme sauter. D’abord inquiet, il la vit se redresser comme si de rien était.

- Elle est vraiment… très différente… elle me rappelle quelqu’un d’autre.

D’un bond, le guerrier sauta également dans le vide, posant le pied au sol, comme s’il venait juste de descendre la marche d’un escalier.

- Hum… je n’avais pas vraiment prévu de prendre l’avion. Je pensais faire le tour des Etats-Unis à pied, de temps en temps en voiture. Ça évite de louper des trucs… enfin… j’ai quand même loupé Rodorio en Grèce.

Le disciple d’Imhotep réfléchit un instant, mais ne put en venir qu’à une seule conclusion.

- Je pense que je vais continuer ma visite seul, je n’ai pas envie de te ralentir, surtout si tu veux te rendre à Las Vegas rapidement. Quand je m’y rendrai, tu seras surement parti depuis un bon moment, mais bon, vaut mieux ça que de payer des aller et retour, simplement pour faire un petit tour. Surtout que je pense passer du côté de Phoenix, le désert me rappellera de vieux souvenirs.

Le jeune homme refit le même numéro, pour que le duo puisse se rendre sur les quais, avant de tendre la main à Myra.

- Je te souhaite bonne chance pour la suite. J’espère qu’un jour on se recroisera. Et peut-être que ce jour-là, tu viendras dans mon lit.

L’égypte rit de nouveau, laissant ainsi planer le doute sur la véracité de ses paroles.

[hrp : Je mets fin au fb, déjà parce qu’on a dépassé les 5 posts validables et aussi parce qu’avec le retour en rp de certains perso et une petite démotivation, je n’ai plus le courage de tenir autant de rp ^^]
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
30.04.18 12:04
Aoutch ! Celle là elle l'avait pas vus venir ! Il avait de la répartis, elle ne put que rougir en écoutant cela, rougir tout en espérant qu'il change de sujet c'était gênant, elle était tombé dans son propre piège .. La gourde !
Lorsqu'il lui avoua vouloir profiter et de ne pas prendre l'avion Myra comprit que leur chemin allait ce séparer, en effet elle n'avait que quelque jours devant elle lui était plus libre et semblait dans l'immédiat ne pas avoir d'obligation, c'était frustrant, elle était envieuse de sa liberté.. Un jour elle aussi serait libre de faire ce qu'elle veut !

Il lui avoua donc continuer sa route seul, il accompagna la jeune femme sur les quais pour finalement l'y laisser... Elle glissa un papier avec son numéro dans la poche du jeune homme... Il disait espérait la recroiser, mais n'avait pas prit l'initiative de le faire, le pensait il vraiment ? La seule chose que la militaire gêné par ces derniers propos pus lui dire était un …

J''espère te recroiser aussi, salut !


C'était nul, mais il avait fait trop de sous-entendu, en tout cas elle espérait vraiment qu'il ai passé un bon moment en sa compagnie, elle c'était vraiment amusé, c'était un personnage étrange et charismatique qu'elle n'était pas prête d'oublier, un jour peut-être qu'elle le recroiserait ? Allait savoir !

Myra prit alors son portable et finalement prit la décision d'écourter ces congés, cette journée avait suffit, elle était déjà comblé.

Mes respects lieutenant, ici le Sergent Mike Yankee Roméo Alpha, je souhaites mettre un terme à mes congés, quels sont les ordres ?


Finalement elle prit quand même le chemin de l'aéroport, mais pour une tout autre destination...


[ Pas de soucis je comprends ^^ RP fort sympathique hésite pas si tu veux faire un autre voyage héhé^^ ]
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[FB] A la découverte du nouveau continent