avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Mar 27 Mar - 18:30
Un matin, alors que Gaïus était tranquillement en train de manger l’une des friandises que son maître lui avait apporté la veille, Eize lui proposa un nouvel échange. Les échanges étaient les moments qu’attendait le garçon, car il savait qu’il pouvait utiliser toute sa puissance sans crainte. Il savait bien que son maître retenait ses coups, mais lui pouvait frapper de toutes ses forces, sans problème.

- On y va quand vous voulez maître.

Le sourire du rouquin était large, mais changea rapidement quand le bibliothécaire lui annonça qu’il n’allait lancer aucune attaque aujourd’hui. Bien au contraire, il allait devoir se focaliser sur la défense, chose qu’il ne faisait jamais d’habitude. Eize lui dit alors de se concentrer, pour pouvoir bloquer les attaques de son maître.

- GO !

Un puissant jet d’eau fonça vers le garçon, qui essaya de créer quelque chose, mais dû esquiver l’attaque au dernier moment. Le magicien des eaux le sermonna alors, lui expliquant que s’il esquivait, il n’arriverait jamais à bloquer l’attaque.

- Si je comprends bien, vous voulez que je prenne l’attaque, pour mieux la bloquer plus tard ? Un apprentissage par la douleur, c’est ça ?

La comparaison ne plaisait pas vraiment à son maître, mais lui dit qu’il s’agissait un peu de ça. Le breton se prépara de nouveau, le jet lui fonçant de nouveau dessus. De faibles cristaux de glaces se formèrent entre les doigts du rouquin, mais sans grand succès. Il se retrouva rapidement à glisser sur le lac gelé, se demandant comment il allait pouvoir faire pour bloquer une telle attaque.

Un nouveau jet vint frapper le disciple, qui n’avait toujours pas réussi à créer de protection. Quand il arriva enfin à faire quelque chose, la faible plaque de glace qu’il avait créée se brisa sans problème. Les échecs à répétition commençaient à énerver le garçon. Jusqu’à maintenant, il avait réussi à créer des armes sans problème, alors pourquoi avait-il autant de mal à créer un simple bouclier ?

Le rouquin se redressa de nouveau, les yeux emplis de détermination.

- On y retourne quand vous voulez.
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 29 Mar - 22:22
Un nouveau jet venait de faire glisser le garçon, qui réussit à tenir debout pour une fois. Mais à quoi bon rester debout, quand la création servant de défense venait de partir en morceaux. La glace avait été tellement fine, qu’elle s’était transformée en poudreuse directement au contact du jet. Puisque son disciple était resté debout, le bibliothécaire envoya une autre attaque, pour l’obliger à faire au plus vite. Malheureusement, aucune des constructions ne résistait longtemps aux attaques, même pas du tout.

- On… on peut faire une petite pause ?

Eize accepta de lui laisser cinq minutes, pas une de moins, pas une de plus. Pendant cette petite pause, le rouquin chercha ce qu’il pouvait faire, avec le peu de mémoire qu’il avait. Il chercha rapidement un bouclier pouvant parer l’attaque de son maître, seulement le seul qu’il avait pour le moment en tête, était celui de la déesse Athéna. Pouvait-il se permettre un tel abus ? Surtout avec ce qu’il avait déjà pris aux autres cultures. Mais avait-il vraiment le choix ? Puisqu’il n’avait aucune autre idée en tête.

Quand les cinq minutes furent passées, l’entraînement pu reprendre. Le garçon avait bien pris le temps de visualiser ce qu’il voulait faire, lui permettant ainsi de bloquer l’assaut avec un bouclier partiellement formé. Et puisqu’il n’était pas parfait, le magicien augmenta la puissance de ses assauts, pour forcer le garçon à se concentrer d’avantage et à former une protection plus robuste.

- Aegis !

Le bouclier qui se déploya alors était complètement formé. La sculpture de la tête de méduse était presque réaliste, mais faite de glace. La protection avait parfaitement bloquée le coup de son maître, le remplissant d’une grande joie. En revanche, le coup suivant le brisa facilement, tout en repoussant de nouveau le rouquin.

- Mais comment c’est possible ?

Eize lui dit simplement qu’ils ne faisaient que commencer l’entraînement et qu’il frapperait maintenant plus fort, pour que la défense de son élève soit de plus en plus efficace.
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
Ven 30 Mar - 17:22
Le rouquin fit de nouveau ce qu’il pouvait pour bloquer les attaques de son adversaire, mais celui-ci frappait toujours plus fort. Aegis n’était rapidement plus assez résistant, obligeant le garçon à transformer son bouclier. Pour gagner en vitesse et en efficacité, la face de la gorgone disparue, la forme devenait moins arrondie pour s’allonger et protéger une plus grande partie du corps. La surface alla jusqu’à s’aplanir, reflétant les faibles rayons du soleil, comme un miroir l’aurait fait. Alors qu’une attaque arrivée vers lui, le Marina donna un nom à sa création, le sortant directement des mines asiatiques.

- Yana no Kagami !

Le bouclier rempli parfaitement son rôle, stoppant l’assaut de son maître. Mais le rouquin s’avait que ce n’était pas encore fini. Bientôt, le bouclier ne serait plus assez résistant pour encaisser les coups. A la grande surprise du breton, ce ne fut pas un jet d’eau qui brisa le bouclier, mais le poing de son maître, qui vint l’affronter au corps à corps. Cette proximité mettait mal à l’aise le garçon, qui recula un grand coup, sans pour autant réussir à échapper à son assaillant. Un peu prit de panique, le français dégagea une grande quantité de froid, tout en touchant Eize. La glace n’avait pas arrêté le bibliothécaire, mais le fit reculer et même rire. Il savait que ses articulations venaient d’être fragilisées par la glace, ne lui permettant plus de bouger comme il le voulait. Il reprit alors les assauts cosmiques, poussant d’avantage son disciple à se surpasser.

Le Megalodon devait trouver une parade rapidement, quelque chose pouvant stopper l’entraînement. Et sans s’en rendre compte, il trouva ce qu’il devait faire, simplement en repensant à l’armure que portait le héros Karna, une armure offerte par les dieux à sa naissance, le rendant immortel. Il hurla alors :

- Kavacha !

Une armure de glace recouvrit entièrement le garçon. Les attaques de son maître étaient toute attirées vers lui, comme un aimant attire le fer. Mais au lieu de le frapper violemment, les attaques avaient ricochées et avaient pris Eize pour cible. Bien sûr, le maître n’avait pas été touché, sa puissance bien supérieure lui avait permis d’éviter le coup. Le magicien était maintenant très fier de son disciple, lui disant qu’il n’avait plus rien à lui apprendre.
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

[FB] Aquaman versus MisterFreeze II [Entraînement]