avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
23.04.18 17:29
Rodorio, cela faisait un moment qu'elle n'y eut mit les pieds, la jeune femme y fit qu'une halte rapide, plus par nostalgie qu'autre chose puisqu'en effet elle ne s'arrêta même pas dire bonjour à sa mère, elle serait forcément déçut d'apprendre qu'elle avait rejoins l'ordre noir et non la Pallestre comme elle l'avait voulut... Et oui, la vie n'est pas toujours comme le veulent les parents et Myra en était la preuve, elle était libre de ces choix qu'ils soit comprit où non ! Même si elle ne croyait pas aux divinités et ne pouvait ce résoudre à devenir esclave de l'un d'eux la jeune femme voulait savoir vers qui ce tourner en tant de guerre... Elle en avait connus beaucoup en temps que militaire et ce doutait bien qu'en éveillé les proportions pouvaient vite devenir titanesque, c'est pourquoi la mercenaire aiderait certains camps si ceux-ci le voulait bien entendus, puis elle connaissait du monde dans ce petit village, si s'allier au sanctuaire pouvait lui donner un libre à Rodorio malgré son identité alors pourquoi pas ? ...

Elle Traversa donc le village sand-wish à la main, cloth-box sur le dos, mais invisible pour tous, il valait mieux être prudent... Certains mercenaires tués par plaisir … Fort heureusement les chevaliers noirs sont différents des uns des autres, leurs seul point commun étant leur indépendance à vrai dire... A oui et la belle île qu'il ont pour domicile.. Bref, elle quitta donc les lieux pour s'approchait doucement du sanctuaire, c'était en bas de celui-ci qu'elle avait obtenue son armure, c'était étrange de revenir ici, elle passa assez loin des apprentis chevaliers qui s’entraînait ne voulant créer de trouble quelconque, elle était venu ici dans le simple but de ce faire une opinion sur les chevaliers...

Elle avança donc telle une touriste venant découvrir les lieux elle regarda l'horizon pour admirer les temples et batisses visible... « C'est dans ces temples que sont les chevaliers d'or » De ce qu'elle savait les chevalier d'or étaient les plus puissant de leurs ordre, en rencontrer un pourrait vite être problématique pour elle enfin celon son caractère. Elle poursuivit donc son chemin espérant que l'on vienne à sa rencontre, elle déguageat également une faible cosmo énergie, rien ne servait dans montrer d'avantage puis elle venait en paix non ? Ne restait plus qu'à espérait que son impulsivité ne lui jouerait pas des tours. Elle s'asseya finalement sur un bout de roche pour terminer son bout de pain.
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
28.04.18 12:13
Après quelques coups de marteau, la jeune femme reposa ses outils sur une table, se lavant rapidement les mains dans l’eau glacée lui servant à refroidir les métaux. Normalement, le bassin était rempli de glace, le froid brusque renforçant la dureté de l’acier, mais elle n’avait pas eu le temps d’aller chercher autre chose que de l’eau froide, ne voulant pas rester trop longtemps dans la forge aujourd’hui, du moins pas en journée. Un coup d’œil vers son téléphone lui montrait que ni Ephraem, ni Déliah n’avaient encore répondu à son message. Une légère tristesse pointa dans le cœur de la renarde, qui se sentait seule depuis que son maître et son amie étaient partis. Pendant qu’ils étaient tous en mission, quelque part dans le monde, elle se retrouvait à se morfondre ici, ne pouvant que forger pour s’occuper, en attendant qu’on lui assigne une nouvelle tâche.

Alors que la suédoise sortait des appartements du second temple, elle croisa un garde en train de le traverser, cherchant visiblement quelqu’un.

- Que t’arrive-t-il ?

Le garde s’arrêta alors, se tournant vers elle, un peu paniqué. Il lui expliqua alors, qu’une jeune femme se trouvait aux portes du Sanctuaire, sans vraiment être agressive, mais se comportant comme une touriste. Les soldats ne sachant que faire, avaient décidé d’envoyer l’un d’eux chercher un chevalier d’or.

- Tu peux faire demi-tour, tous les chevaliers sont en mission, il ne reste que moi pour le moment.

D’un claquement de doigts, son armure vint se placer sur elle, ayant traversé les différentes salles pour la rejoindre. Elle aimait ce côté pratique des armures saintes, même si elle se demandait toujours comment elles fonctionnaient. Elle se promettait déjà de trouver la réponse, surement en étudiant sa propre armure.

- Je vais m’en occuper, de toute façon, je n’ai rien d’autre à faire.

La rouquine descendit les marches, prenant les passages que son maître lui avait indiqués pour gagner du temps. Il y avait beaucoup de chance qu’elle arrive avant le garde, mais après tout, elle devait bien montrer qu’elle lui était supérieure.

En arrivant à l’entrée, elle chercha la personne suspecte à l’aide de son cosmos. Finalement, pas besoin de beaucoup chercher, il n’y avait qu’une seule femme en train de manger tranquillement, comme si de rien était. La forgeron se dirigea donc vers elle, sans cacher son cosmos.

- Bienvenue au Sanctuaire, je suis Eirika, chevalier du Renard. Puis-je faire quelque chose pour vous ? Du genre… vous indiquer la sortie ?
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
30.04.18 11:51
Quel accueil... Glacial, oui c'était le mot idéal pour décrire le ton de la nouvelle venue, dommage si belle pourtant, enfin être belle ne veut pas dire nunuche et gentille non ? La porteuse de l'armure du caméléon noir ce leva donc à l'arrivée de la chevalière. Bout de pain terminé elle ce demandait si elle avait finalement bien fait de venir...

Salut, je suis Myra du Caméléon noir, je ne suis pas venus en ennemis hein!
Dit elle en penchant la tête et secouant les bras devant la nouvelle protagoniste.

Détrompe toi je suis venus vous faire une proposition, après libre à vous de m'écouter où non, déjà à voir que vous m'indiq
uez la sortie j'ai l’impression que vous faite fausse route sur nous les chevaliers noirs. Il est vrai qu'ils étaient différent uniquement par la faîte qu'ils n'accordaient pas leurs confiances aux divins, mais ils restaient humains non ? Myra ce refusa de lui donner son point de vus sur sa caste pour le moment, convaincre quelqu'un en parlant n'était pas la meilleur chose à faire, le mieux restait de le prouver comme possible.

Le cosmos de la femme au regard émeraude augmenta doucement laissant apparaître la box-ébène qu'elle portait sur son dos.

Je ne suis pas ici en ennemis, mais je l'ai amené au cas où, quand on voit l'accueil, j'ai peut-être bien fait … Tu vois je ne cache rien...

Elle n'était pas entrée dans le vif du sujet encore, mais elle espérait réussir à convaincre le renard pas à pas et non en lui vendant du rêve.

Je viens vous proposer mon aide.. Tu vas sûrement trouver ça étrange, mais je suis attaché au village de Rodorio, les habitants qui y vivent sont pour beaucoup mes amis tu sais... Ce n'est pas par ce que je porte cette armure que je suis voué à tuer des innocents, j'étais dans l'armée avant d'être éveillé.
Bon point ?

Elle n'argumenta pas plus, inutile de mentionner le faîte que sa mère soit dans le village, après tout elle ne connaissait pas non plus les chevaliers, si ça ce trouve en apprenant cela ils condamneraient celle-ci... Elle prit une courte inspiration et poursuivit.

Je voudrais que vous m'accordiez le droit de venir quand je le souhaite dans le village de mon enfance, en échange je vous aiderez à assurer la protection de celui-ci c'est aussi simple que ça... J'aurais également une requête, j'aimerais en savoir plus sur vous autre les chevaliers d'Athéna, en tant que mercenaire il est vital pour moi de savoir qui sont mes alliés et mes ennemis et j'espère que vous faite partie de la première catégorie.


Elle marqua alors une pause laissant Eirika lui répondre, fallait dire que finalement elle avait tchatché la petite ! Plus qu'à espéré qu'elle puisse accéder au village tranquillement et pourquoi pas faire amis-amis avec les forces du sanctuaire ?
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
30.04.18 12:52
Le garde lui avait parlé d’une touriste, mais à la place, elle se retrouvait avec un chevalier noir. La jeune femme n’avait rien contre les mercenaires, cela faisait un bon moment quand n’entendait plus d’échos négatifs venant d’eux. En revanche, Eirika n’aimait pas qu’on se moque d’elle et lui dire qu’elle venait en paix et qu’elle n’avait rien à cacher, alors qu’elle cachait justement sa box, c’était vraiment prendre la renarde pour une idiote.

- Je ne suis qu’un simple chevalier de bronze, comme vous n’êtes qu’une lame parmi tout une organisation. Ce que je pourrai vous dire ne concerne que nous, alors que si mon maître était là, sa parole ferait loi. De plus, quand on s’installe devant le Sanctuaire comme une touriste, il ne faut pas s’attendre à ce qu’on vous accueille à bras ouvert. Je suis sûr que certains vous aurez tué sans poser de questions… je ne connais pas encore tous les puissants du coin, mais ça m’étonnerai pas qu’il y en est un comme ça.

La jeune femme expliqua quand même sa venue ici. La forgeron savait d’avance qu’elle serait obligé de faire un compte-rendu de la situation et la perspective, de devoir trouver Athéna ou un autre gardien que son maître, l’énervait d’avance. Elle resta tout de même silencieuse, laissant Myra parler, essayant de ne pas décrocher, histoire de faire un rapport complet.

- Rodorio est sous protection Sainte, du moment que tu ne viens pas y foutre le bordel, pourquoi aurais-tu besoin de notre permission pour y venir ? De plus, il serait ridicule d’attaquer le village, sauf si vous avez un complexe d’infériorité et que tuer des non-éveillés vous donne une sensation de puissance. Un peu comme tuer les gardes du Sanctuaire, ils sont utiles comme messagers, mais en gardes… je crois qu’un labrador serait plus utile.

Avant de continuer, la jeune femme montra bien que la suite allait l’énerver d’avantage, la chaleur de son cosmos consumant une branche se trouvant prêt d’elle. Heureusement, la branche n’était que celle d’un arbre isolé, qui deviendrait juste un buisson ardent, sans mettre le feu au bois voisin.

- Je déteste l’armée, surtout celle des non-éveillés, qui nous traques comme des monstres, prétextant agir pour une religion ridicule ou simplement pour le plaisir de la chasse. Les armées de non-éveillés tuent plus d’innocents que les éveillés même, sauf si on tient en compte Poséidon, mais même ainsi, les morts qu’il a fait son ridicule comparait aux Guerres Mondiales. Que tu sois de notre côté ou non, tout dépendra du justement des autres Saints, je ne peux rien faire pour toi, puisque je n’ai pas les pouvoirs de décisions. En revanche, je peux te dire que tu ne sauras rien sur les Saints, pas simplement en venant le demander. Comme tu le dis toi-même, nous ne sommes ni alliés, ni ennemis, pourtant, tu restes une mercenaire, te vendant au plus offrant. Nous pouvons donc devenir tes ennemis rapidement, peut-être même après notre discussion. Tu comprendras donc, que sans l’accord de mes supérieurs, je ne puisse te révéler des secrets, qui pourraient se retourner contre nous ?

La renarde inspira un grand coup, cherchant ce que lui aurait dit Ephraem dans cette situation. Il lui dirait surement de garder son calme, d’éviter de déclencher une guerre inutile, surtout contre un ennemi si peu connu de la faction.

- Je transmettrai tes envies à Athéna ou un chevalier d’or dès que j’en croise un. Pas facile de trouver douze chevaliers dans l’ensemble du Sanctuaire, surtout quand il faut douze heures pour en faire la montée, que tu te rends compte qu’une partie est en mission, etc… du coup, tu comprendras que je ne te fasse pas faire le tour du propriétaire, surtout quand Rodorio est plus intéressant à visiter. Je peux même t’y accompagner, le temps que j’ai confirmation que tu auras un rendez-vous… en plus, j’ai des matériaux à acheter, je manque d’acier pour la forge et j’ai besoin de nouveaux outils.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
30.04.18 13:52
Super, à écouter la renarde, Myra eu presque envie de cataloguer les Saints... Elle était mercenaire oui, mais avait des principes, elle défendrait ceux qui en valait la peine et pour l'heure seul la défense du sanctuaire sous-marin pourrait l'intéressait s'il venait à y avoir une guerre entre éveiller, elle aiderait également les villageois de Rodorio, mais le sanctuaire... Il était vraiment bon de ce faire sa propre opinion apparemment, elle qui aurait du suivre un entraînement ici fut soulagé d'avoir choisis un chemin plus sombre finalement.

Elle l'écouta donc finalement desservir ces intérêts, des chevaliers l'aurait tué juste pour sa simple présence... Et si c'était une civile qui venait demander de l'aide... Après tout il n'était pas inscrit sur son front qu'elle était mercenaire non ? Le caste chevaleresque énervait la belle qui perdit son attitude nonchalante pour devenir plus sérieuse, plus froide et plus distante.. Son premier objectif était de défendre le village le reste était un bonus. Elle ne dit rien lorsqu'elle lui parla vaguement de son idée de la guerre, il y avait du vrai oui, les guerres humaines étaient impitoyable, mais sans ces héros qui portes des uniformes qui défendrait les hommes ? Athéna ? Comme le jour où elle avait laisser mourir les amis de Myra et d'innombrables civils hein... Laisse moi rire, les dieux ne sont la que pour eux et nom pour les hommes...

Myra sera le poing énervé par les propos du renard de bronze, elle trembla légèrement, agacé, elle venait d'en prendre plein la gueule de façon injustifié, l'armée ne chasser pas les éveillés ils cherchaient à les comprendre, les forces militaires étaient aussi divisés que les factions d'éveillées, comment pouvait elle dire ça ? Myra avait combattu aux côtés d'hommes et de femmes, de valeureux soldat, même en étant détentrice du cosmos.

Et qu'à fait ta déesse pour faire cesser ces guerres ? A telle tenter la moindre action où oublié celle-ci pour ce concentrer Hadès et augmenter le nombre potentiel de victime.


Ajouta elle doucement en serrant le poing.

Elle soupira tentant de reprendre son calme avant de poursuivre.

Je ne cherche pas à savoir les secrets de ta faction, je cherchais juste à savoir qu'elles intérêt vous servez et si je pouvais éventuellement partager vos idéaux. Je ne vends pas mes services si c'est contre mes principes et valeurs. Enfin il semble que je sois déjà catalogué et que nous n'ayons déjà plus rien à nous dire, tes propos je l'espère on dépassé tes pensées...


Myra reprit son calme, elle la provoqua à son tour tentant une dernière fois le dialogue, elle fit de nouveau disparaître la cloth-box de son dos soupira et reprit.

Je vais éviter de juger les tiens à cause de tes simples propos, nous ne serons pas amis, mais peut-être que les autres chevaliers auront un autre regard sur ma façon d'agir et surtout une manière différente d’engager la conversation.
Effectivement, Myra avait déjà envie de catalogué les Saints comme ennemis, mais … Elle préférait attendre, peut-être que le renard était simplement méfiant, dans le cas inverse comment aurait agit la mercenaire à son égard ?

Tu est donc forgeron .. C'est plutôt rare d'en croiser de nos jours, il faut être habile de ces mains et avoir de bonne connaissance.... qui me dépasse d'ailleurs...
Avoua elle finalement respectant le rôle de Eirika.

On va donc toute les deux au même endroit ?


Lui redemanda t'elle finalement, après tout le ton avait monté entre les jeunes femmes... Toutes deux semblaient avoir un caractère bien trempé ce qui finalement n'arrangeait rien, il ne restait plus qu'à espérait que tout ça ce tasse surtout qu'à tout moment Myra si elle allait à Rodorio pouvait tomber sur ces proches...
avatar
Algenib

Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 24
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
02.05.18 13:51
Acubens, maître d'Algenib fis un petit tour rapide du Sanctuaire à son élève :

- Ah... Une journée tranquille, c'est vrai que depuis que je suis chevalier, je n'ai pas pensé à visité le sanctuaire sacré, enfin tu me dira que mes journées se résumé à l'entraînement avec Sirrah.

- Ne lui en veux pas, il prenez à cœur ton entraînement, je dois t'avouer que lorsque tu as été mis à terre par Haralt, il a eu une sueur froide. dit-il avec un air amusait.

Algenib ne répond pas à son mentor, il s'en voulait d'avoir tuer Haralt, même involontairement, il ne méritait pas ça ; se dit-il. Acubens repris.

- Je suis désolé, je ne voulais pas te brusquer. Mais tu sais, il y a des choses dont-on est pas fier, même moi.

Acubens s'approcha d'Algenib et posa ses mains sur les épaules de son élève

- Tu sais que Sirrah et moi sommes fiers de ton parcours, tu es devenu chevalier en 3 ans. Et tu maîtrises deux techniques de ta constellation, c'est déjà extraordinaire. D'ailleurs j'ai une question pour toi.

- Allez-y maître, vous pouvez la posez.

- Algenib... Ce n'est français je me trompe ?

- Je vous stoppe maître Acubens, j'ai du respect pour vous mais cette question est indiscrète même venant de votre part...

- Je te prie de m'excuser, je ne voulais pas être indiscret...

- Je veux être seul, ne vous méprenez pas, ce n'est pas contre vous... Je veux juste être seul...

Algenib s'éloigna et s'assis dans une zone herbeuse du Sanctuaire. Il profita de l'air pur avant de monologuer comme à son habitude pour se sentir bien.

- La journée avez si bien commencer...

Il posa sa main sur son armure, comme pour dialoguer avec cette dernière.

Et toi, armure de Pégase, mon maître Sirrah m'a parlé de toi, enfin plutôt de mon prédécesseur, il me disait que c'était une responsabilité énorme d'être chevalier, même si je ne comprends pas toujours le sens de ses paroles. Pourquoi, je parle tout seul ? Au et puis zut, je n'ai qu'à profiter de la journée...

Il continua de se promener dans le Sanctuaire et se dirigea vers l'entrée.
Algenib arrive aux ''portes'' du Sanctuaire lorsqu'il vit deux femmes discuter, ou plutôt crier selon lui, Il s'incruste dans la discussion après les avoir écouter

- Attendez mademoiselle, pourquoi il y a ces disputes ? Hein, mais vous êtes une chevalière ?

En voyant l'une des femmes est une Saint, il se posa des questions sur la situation, qu'est-ce qui pourrait pousser un chevalier à venir ici pour simple femme ?

- Je comprends rien l'une de vous deux pourrez m'expliquer la situation, je dois avouer que je suis perdu...

Algenib, étant devenu chevalier depuis peu, se demanda si cela était une bonne approche pour entrez dans la discussion...
avatar
Rinkah

Date d'inscription : 21/05/2014
Nombre de messages : 799
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas
02.05.18 20:20
La jeune femme serra les dents, se retenant de frapper cette inconnue. Elle ne put pourtant tenir bien longtemps, sa colère montant beaucoup trop vite pour être retenu.

- Parce que tu crois quoi, que les dieux ont le pouvoir de tout stopper comme ça ? Qu’Athéna n’a pas déjà essayé de stopper les guerres en aidant l’un des camps ? Les soldats se tapent dessus pour le plaisir de combattre, ils se fichent de la paix, ils veulent juste du sang et avoir toujours plus de monde à tuer. Athéna ne peut pas tout faire, elle ne peut pas combattre les autres dieux, pour éviter une extinction complète des Hommes, simplement par que les Hommes aiment se taper dessus. Athéna n’est pas non plus la fautive quand ces soldats tuent des chevaliers pour le plaisir et te traquent les éveillés juste parce qu’ils sont des monstres à leurs yeux. Tu crois quoi ? Que ça m’a plu d’être traqué depuis ma naissance, par des assoiffés de sang ? De savoir que je ne connaîtrais jamais mon père, parce qu’il sait fait tuer pour que je vienne au monde ? Et que je ne reverrai peut-être jamais ma mère, car elle a préférée me laisser à la Palestre, pour que je puisse vivre une vie normale, pendant qu’elle écartait le danger loin de moi ? Alors non, je me fiche de nombre de personne qui peut mourir à cause des guerres des Hommes. Même si mon maître ne partage pas mon point de vue, je préfère largement sacrifier un petit nombre, pour sauver le reste du monde.

Eirika tremblait, tellement le flot de haine était important. Elle n’était pas en colère contre Myra, seulement contre une humanité qu’elle trouvait pourrie.

- Comme je te l’ai dit, je ne représente que ma personne, je ne suis qu’un simple pion chez les Saints. Si tu veux avoir une discussion plus… complète, je te conseille de parler avec un des chevaliers d’ors. Ils sont bien mieux placé que moi pour t’aider.

La conversation aurait pu s’envenimer d’avantage, avant qu’elle ne change complètement, partant sur un sujet que la renarde préférait.

- En fait… il y a d’autres forgerons, nous ne sommes pas si rares que ça. Par contre, ce qui est plus rare, ce sont les forgerons qui utilisent leur cosmos en forgeant. La méthode est complexe, surtout sans entraînement, mais une fois qu’on maîtrise la technique, ça devient aussi facile que de faire un concours de boisson.

La jeune femme avait repris son sourire, quand un jeune homme vint vers eux. Il avait surement entendu les paroles monter entre les deux femmes et était venu voir ce qu’il se passait. Elle regarda rapidement l’armure qu’il portait, même si ce n’était pas très difficile de le deviner.

- Juste un petit malentendu, rien de grave… euh… Pégase… On venait justement de terminer sur le sujet délicat qui nous opposait, n’est-ce pas ?

La chevalier appuya bien son regard sur le black saint, pour lui faire comprendre qu’elle ne devait rien répéter de la conversation qu’elles venaient d’avoir. Dans sa fureur, la jeune femme en avait trop dit, même Ephraem n’en savait pas autant sur son passé.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
02.05.18 21:19
Visiblement, elle avait visé un sujet sensible, trop même... Elle écouta le monologue de la sainte sans broncher, elle avait raison sur certains points ; les dieux avaient-ils vraiment le pouvoir de faire cesser les guerres ? Ci c'était le cas, peut-être que cette Athéna en laquelle elle croyait n'était pas si fautive.. Myra avait-elle surestimé les pouvoirs des dieux ? Il semblerait, fallait dire qu'elle ne les connaissait pas et ne voulait pas vraiment avoir affaire à eux, surtout avec ce qui venait de ce passer... Elle avait eu des paroles de trop et eut de la chance que la jeune femme ce retint... A sa place elle aurait sûrement perdu son sang froid... Ainsi elle savait désormais pourquoi elle n'aimait pas les soldats, elle était tombé sur une unité autre que celle du type de Myra... Une bien pourrie; ce monde mériterait parfois d'autres lois pour les humains de ce genre, une mort lente et douloureuse sans aucun doute. La belle au regard émeraude fut calmé par ces propos, elle eut même les yeux brillants, larmoyant, touché par ce qui venait d'être dit et gêné de l'avoir forcé sans le vouloir à ce rappeler de tout ceci.

Elle avait des raisons dans vouloir au monde, mais malgré sa avait choisit de ce battre pour une cause qu'elle pensait juste, elle était forte et sa détermination sans faille, beaucoup aurait changé de vois après cela... Elle qu'aurait elle fait ? Elle ce mit à sa place et ce vit sombrer dans la folie... Elle faillit perdre pied en perdant son groupe en combat alors .. Elle pouvait comprendre... Elle ne parlerait plus de ceci, de l'armée, de son passé, elle ferait désormais tout pour éviter ce sujet facheux et bien entendus reverrait son jugement hâtif sur la faction chevaleresque.

Enfin la belle retrouva le sourire lorsqu'elle compara la maîtrise du cosmos en forgeant à un concours de boisson, si c'était vraiment le cas alors Myra pouvait vite apprendre ! Elle garda sourire voulant éviter d'avoir l'air abbatut et de montrer à la renarde qu'elle était désolé pour ce qu'elle avait dit, elle restait gênait et garda la tête basse un moment... Des excuses aurait été de rigueurs, mais ce serait peut-être remuer le couteau dans une plaie qu'elle avait déjà trop ouverte... Elle s'apprêta enfin à prendre parole quand un jeune homme apparut.

« Un chevalier » ?
Sûrement oui au vus de l'armure qu'il portait, il représentait apparemment l'étoile de Pégases d'après Eirika. Que devait-elle dire ? Faire ? Elle avait déjà fait assez de dégât pour la journée, peut-être devrait elle tenter d'être plus discrète et dans dévoiler un peu moins sur elle ? Elle osa enfin regarder la jeune femme qui venait de dire terminer un sujet délicat, c'était le moins que l'on puisse dire son regard insistant voulait tout dire, Myra acquiesçât en disant oui avec sa tête, non pas une, mais à trois reprises !!

« Aller, Myra, reprend ton calme... Soit cool, parle plus de l'armée et apprend à connaître ces deux là ... »
Que feraient les autres chevaliers noirs à sa place, partiraient ils ? Où tenteraient-ils autre chose ? Le truc c'est qu'elle était seule et devait s'en sortir... seule !

Yop, Pégase ? Je suis Myra, je ne suis pas une futur chevalière, mais le caméléon noir, je suis venus rencontrer les chevaliers, car j'avais quelques questions, mais Eirika, m'a dit que seul un chevalier d'or pourrait y répondre, j'attendrais donc...
Elle n'argumenta pas plus après tout elle avait déjà une partie des réponses, elle pourrait accéder librement au village c'était déjà beaucoup, restait juste à savoir si un partenariat pourrait être envisageable entre elle et eux ? Elle poursuivit donc brièvement.

On partait pour Rodorio, si ça te dit de te joindre à nous ! Reprenant son aise habituelle elle invita le chevalier à accompagner les deux jeunes femmes, elle ne venait pas en ennemis, donc l'avoir dans la troupe n'était pas un problème puis peut-être qu'il communiquerait plus que la demoiselle. Myra ce retourna vers cette dernière puis poursuivit.

Dit moi, j'aimerais bien voir... Comment ça ce passe, je veux dire pour forger une armure à partir de pièces et de cosmos... Je suis assez curieuse...
Elle laissa un blanc et poursuivit.

Mais si ça te gène pendant que tu fais tes affaires au village j'irais au restau où ailleurs hein !
Dit elle en agitant les mains craignant un nouveau coup de colère, la curiosité était-elle vraiment en vilain défault ?
Citation :

[ Algenib => Il faut respecter l'ordre de réponse pour le rp ^^ Du coup en suivant c'est toi, ensuite Rinkah et moi pour retrouver l'ordre de base ^^ Merciiii ]


Dernière édition par Myra le 02.05.18 23:26, édité 1 fois
avatar
Algenib

Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 24
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
02.05.18 22:20
Algenib était méfiant au premier abord mais fini par se décontracté

Très bien, si vous le dites, qui est cette jeune femme, est-ce une future chevalière ?

Algenib avez un important nombre de question mais continue de discuter avec les deux femmes. Tout en essayer de grappiller des informations.

Bon puisque les différents sont réglés puis-je aider en quoi que se soit ? Mais au fait je ne me suis pas présenté mais tu l'a bien deviné, je suis le Chevalier de Bronze de Pégase, Algenib. Et vous ?

Il tenta d'en savoir un peu plus sur ces deux ''amies''... Après tout il est vrai qu'il ne connais pas grand monde. Mais Algenib se posa des questions qui lui paraissait importante vis-à-vis de la Saint et de la jeune femme... mais surtout sur ce qu'il venait d'entendre

Algenib fut étonné, même impressionné, cette jeune femme viens d'avouer devant lui qu'elle été un chevalier noir mais il était agréablement étonné, il lâche même un léger sourire "Elle est franche, ça me plaît, les chevaliers noirs n'était pas haut dans mon estime mais elle à réussi à les faires grimper, il ne sont pas tous mauvais au fond..." il fini par répondre assez calmement

Tu es peut-être un chevalier noir mais de mon point de vue tu restes une femme chevalier, notre égale, et pour l'invitation j'accepte volontiers. Cela me permettra de visiter le village. Dit-il avec un grand sourire.

Il regarda la Saint à ses côtés mais n'osez pas lancez le sujet des précédents ébats. Mais avant de rejoindre les deux femmes il rester dans ses pensées. Il repensa à ses anciennes balades avec Hélène, il y a plus de trois ans... Mais fini par sortir de ces pensées par une question qu'il voulait poser.

Mais dit moi, tu es puissante chez les chevaliers noirs ? Je me pose la question car chez nous le caméléon est de rang Bronze.

Voulant mettre à l'aise la nouvelle venue, il décomplexe et engage la discussion avec un enthousiasme incroyable, et son sourire surtout.
avatar
MyraChevalier Noir du Caméléon

Date d'inscription : 17/08/2006
Nombre de messages : 12660
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas
07.05.18 18:47
C'était étrange, il acceptait directement l'invitation de la jeune femme sans broncher, la chevalière quand elle elle semblait ne pas en tenir rigueur, ouf, finit les embrouilles ! Le faites qu'il dise vouloir visiter le village était une aubaine, elle le connaissait bien, ce serait un bon moyen pour eux d'échanger des informations, sans pour autant trop en dire bien sûr. Myra prit alors les devants et commença à prendre route vers le villages suivit par ces comparses. Son rang chez les chevaliers noirs ? Voilà une question qui en révélerait beaucoup sur elle, enfin si elle savait la réponse, après tout elle n'avait pas rencontrer grand monde sur l'île.. Elle était à peut près sûr qu'une hiérarchie existait dans l'ordre noir, mais ne savait pas où elle ce situait... C'était frustrant, mais au moins elle gardait un peu de mystères..

Nous n'avons pas de hiérarchie à vrai dire, nous somme assez solitaire ce qui fait qu'on ne compare pas forcément nos pouvoirs aux autres... Je dirais que par équivalence mon armure à la résistance de celle d'un chevalier de bronze, mais ne garantis rien...


Elle lui révéla un minimum d'informations, c'était quand même ça le principe d'un échange, il avait était franc, alors à elle de l'être ! Alors qu'ils prirent la route de Rodorio le téléphone de la renarde ce mit à sonner, la marche fut stopper et ce n'était pas tout. Myra ne comprit pas la conversation, mais la mine de la femme changeât radicalement, elle partie en s’excusant et laissant donc Myra aux mains de Pégase... Du coup faut repartir à zéro ?

Aië, j'espère que ça va aller pour elle, du coup va falloir que je t'explique les raisons de ma venue, disons qu'en gros je cherche à faire un « partenariat » avec vous ! Si ça te dit on peut en parler autours d'une chope, où sur la route du village, on est pas bien loin, il est juste derrière les camps d’entraînement. Euh … En même temps tu dois connaitres ..
Dit elle gêné en expliquant au chevalier où ce situé le village qui était le plus proche du sanctuaire, c’était assez drôle quand même... Et dire qu'elle avait obtenus son armure ici. Elle poursuivit sa marche en direction du village saint, s'approchant peu à peu d'un lieu d’entraînement pour chevalier, encore quelques centaines de mètres et ils seraient au village de Rodorio..

[HRP : Très court, désolé Embarassed ]
avatar
Algenib

Date d'inscription : 29/04/2018
Nombre de messages : 24
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas
08.05.18 1:45
Algenib écouta, la jeune femme comme captivé par ce qu'elle raconte, à vrai dire, hormis ce que lui racontait Sirrah et Acubens, il ne possédait qu'un avis et très personnel d'ailleurs : Le respect. Ce mot signifié quelque chose d'énorme pour le jeune Pégase... Il doit le respect à quiconque sauf à un ami, se dit-il. Il est interressé de savoir la ''désorganisation'' chez les Blacks Saints. Il pensait que c'était identique à la chevalerie d'Athéna.

Tiens, la Chevalière du Petit Renard s'en vas ? Elle doit surement être demandé autre part...

Il se remis à discuter avec le Caméléon et fini par comprendre après un simple échange les motivations de sa comparse.

Bien sûr que je veux en discuter pardi, se n'est pas tout les jours qu'une entraide puisse naître entre nos factions. En temps normal je ne bois pas mais pour une proposition de se genre je veux bien écouter, je tendrai l'oreille.

Dit-il avec un sourire immense.

Je te suis, Myra... C'est ça ?

[HRP : Je fais plus courts X) et désolé pour le retard]
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Visite touristique !