avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
11.06.18 17:12
HRP a écrit:
Utilisation d’omniprésence pour rp au présent.



Le vent soufflait fort et était glacial mais pour un Nordhien, c’était presque l’été. Olrik descendit du bateau, ne prenant pas la peine d’enfiler le manteau qu’il avait pris soin d’amener. Les livres lui avaient appris que le Canada était froid en cette saison, que les hommes y souffraient du climat. Il comprit aussitôt que les ouvrages qu’il avait lus avaient été rédigés par des sudistes. Pour lui, ce climat était on ne peut plus chaud.

Bien sur, il avait connu Ubar et ses désert brulant donc, il savait ce qu’était réellement l’été et Montréal était bien loin de ce type de climat en hiver. Mais la ville était aussi bien loin d’Asgard. Quoi qu’il en soit, l’Ase n’était pas venue pour des vacances mais pour apporter l’appui des neufs royaumes à cette terre alliée. Des rapports avaient fait part de trouble assez particuliers qui ne pouvaient être causés que par des personnes maitrisant le Harm.

Naturellement, la logique aurait voulu qu’Olrik désigne l’un des Guerrier Divin pour cette tâche plutôt que de venir en personne mais, la guerre contre Surt avait fait payer un lourd tribut en terme de combattant et les guerriers se faisaient rares. Il ne voulait donc pas dépourvoir les royaumes d’un défenseur supplémentaire. Et puis, même si désormais il était le Représentant d’Odin, cela lui ferait du bien de se dégourdir un peu en combattait quelques rustres. Il avait en plus besoin de s’exercer à ses nouveaux pouvoirs qu’il ne maitrisait quasiment pas pour le moment.





avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
23.06.18 23:47


Une voiture arriva rapidement après l’arrivée du bateau venant de Nordheims. Les quelques gardes qui avaient accompagné la voix d’Odin se mirent en position de combat immédiatement mais Olrik les dissuada d’intervenir avec un simple geste. Il n’y avait pas de danger immédiat.

- Restez sur le bateau. Faites les plein de vivre et de carburant, je m’occuperais seul de cette affaire.

Les gardes obtempérèrent sans discuter les ordres. Olrik se saisit de ses affaires : un sac de voyage qu’il porta sur l’épaule et un étui de guitare dans lequel il cachait son épée Nothung. Il se dirigea ensuite vers les deux personnes qui étaient descendu de la voiture.

- Vous devez être l’émissaire d’Asgard ? Bonjour, nous sommes envoyés par le bureau du maire pour vous conduire.

- Effectivement, je suis celui que vous attendez.

Olrik préféra taire son véritable rang. Ce type d’information n’était pas à fournir à n’importe quel non éveillé.

- Très bien. Je vous en prie, montez. Nous vous conduisons à l’hôtel de ville.

L’Ase monta à l’arrière de la voiture et déposa ses affaires sur le siège libre à côté de lui. Les deux hommes reprirent place à l’avait du véhicule et démarrèrent.  





avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
28.06.18 23:36


La route dura presque une heure pour atteindre leur destination. Olrik en profita pour observer la ville par la fenêtre de la voiture et fut assez surpris de voir tout l’étalage de modernisme. Il avait naturellement déjà voyagé mais essentiellement dans les régions abritant les capitales des camps d’éveillés. Chaque lieu avait ses spécificités mais aucun ne brillait pour son modernisme. Vois tout cela, lui donnait une nouvelle vision de vers pourrait tendre Nordheims.

- Nous sommes arrivés, Monsieur…

Olrik comprit l’interrogation de l’homme sur son identité mais préféra ne pas relever. Qui il était n’avait aucune importance pour le moment et moins les non éveillés en seraient et mieux cela serait. La voiture se gara le long d’un bâtiment et les deux hommes sortirent en premier. Le conducteur ouvrit la portière arrière afin que l’Ase descende à son tour. Lorsqu’il fit mine d’attraper les bagages, le Représentant les empêcha d’un geste.

- Laissez, je préfère les porter moi-même.

Il ne manqua pas de remarquer le regard intriguer qu’échangèrent les deux hommes mais aucun des deux ne dit quoi que ce soit. Le conducteur précéda donc l’Héritier du cœur d’Ymir et le second les suivis. Ainsi entouré, l’Ase pénétra dans la mairie en se disant qu’ils avaient désormais l’air bien méfiant. La chose pouvait être normale, après tout un étranger allait être en présence de leur commandant. Olrik savait que les choses n’étaient pas considérées ainsi ici : le maire n’était pas un commandant mais il demeurait néanmoins un leader important. Ils arrivèrent rapidement devant une nouvelle porte et le nordique fut invité à y pénétrer.







avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
28.06.18 23:54


Uhomme était déjà présent dans la pièce. Olrik en déduit qu’il devait s’agir du maire. Ce dernier se leva à son approche et s’approcha de lui en tentant la main droite. De la gauche, il fit signe aux deux accompagnateurs de quitter la pièce.

- Bienvenue à Montréal.

Olrik serra la main tendu et rendit le sourire au maire.

- Merci monsieur le maire. Je suis Olrik Surturson, l’émissaire d’Asgard pour vous aider.

- Enchanté, prenez place que nous discutions de notre problème.

L’Ase prit place dans un fauteuil tandis que le maire se dirigea vers un bar.

- Vous souhaitez boire quelque chose ?

- Je veux bien un alcool frais et léger, si vous avez. Je suis surtout habitué à l’hydromel mais je serais ravi de gouter l’une de vos spécialités.

- Je vais vous faire gouter de la crème d’érable, vous devriez apprécier.

Le maire remplit deux verres et revint s’installer dans un fauteuil. Il posa un verre sur la table basse devant Olrik et prit une gorgé du sien.

- Déjà je veux vous remercier d’avoir répondu aussi vite à notre demande. J’ignorais si nous arrivions à contacter Asgard facilement et si vous respecteriez les accords que nous avions passés avec Monsieur Wolf.

Olrik se saisit de son verre.

- L’honneur est pour nous capitale. Si l’un des notre s’est engagé au nom des royaumes, nous répondrons toujours présent.

Il but une gorgée de son verre et apprécia la sensation dans sa bouche.

- Hum, très bon.







avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
30.06.18 0:08


Un silence un peu pesant s’était installé. Olrik attendait que le maire lui explique la situation mais ce dernier semblait un peu gêné. L’Ase finit par se racler la gorge afin de rompre la tension.

- Je suis un peu confus d’avoir dû faire appel à vous pour nous aider. Je dois vous avouez que l’existence des Dieux et de leurs guerriers est encore quelque peu difficile à accepter même, tout du moins l’idée de les côtoyer.

Le maire reprit une gorgée de sa boisson afin de se donner une contenance et certainement de prendre courage.

- Depuis plusieurs semaines, un groupe criminel à fait irruption en ville. Au début, nous pensions qu’il ne s’agissait que d’une petite bande qui s’occuperait de banditisme mineure et que notre police pourrait contenir aisément mais, rapidement ils ont éliminé les autres cartels et se sont imposés sur tous les fronts. Nous avons envoyé nos troupes d’élites de la police et même fait appel à l’armée pour nous aider mais nous avons été dépassés. Jamais nous n’avons été confrontés à un tel danger… Jamais nous n’aurions cru ça possible. Pour que de tels évènements aient été possible, la seule solution est que nous ayons en face de nous un groupe d’éveillés.

Le maire se tut suite à sa déclaration. Olrik l’avait écouté consciencieusement et était arrivé à la même conclusion avant qu’elle ne soit énoncée. Il but son verre tout en réfléchissant un peu au problème. À quel ordre pouvaient-ils appartenir. Il doutait que les Saints se soient soudainement transformés en criminel. Les Marinas devaient encore avoir du mal à se relever des derniers évènements et ils étaient normalement bien plus dans le visuel que ça. Les Spectres… Non, Montréal ne représentait pas quelque chose d’assez conséquent pour eux. Olrik commençait à avoir son idée sur leurs identités mais il allait lui falloir en être sûr avant d’entreprendre des actions en conséquence.

- Je comprends les raisons qui vous ont poussé à nous demander de l’aide. Vous avez bien fait. Lorsque nous sommes entrés en contact avec vous, l’alliance que nous vous proposions allait naturellement dans le sens de vous protéger de ce type de danger. Si vous le permettez, je souhaiterais rencontrer ce groupe afin de m’assurer de leur identité. Je pense déjà savoir à quel ordre ils appartiennent mais je voudrais en être sûr avant de passer réellement à l’action. Où pourrais-je en trouver ?

- Nous savons que certains d’entre eux sévissent à Montréal nord mais leur base d’opération est située sur l’île Bizard.

- Très bien, je m’occupe tout de suite de ceux du nord. Je vous tiendrais informés de mes avancés.

- Les deux policiers qui vous ont escorté ici vont vous y mener.

Olrik se leva et se saisi de son étui de guitare.

- Je préfère me débrouiller seul. Pouvez-vous emmener mes autres affaires dans un hôtel ? Et peut-être pourriez-vous me fournir un téléphone afin que nous restions en contact ?







avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
01.07.18 0:15


Olrik s’était débrouillé pour prendre un taxi et se rendre à sa destination. Celle-ci n’était guère précise mais au moins, il avait une idée de quartier où il pourrait trouver des membres de ce groupe criminel. Après ce trajet en taxi, il déambulait maintenant dans les rues, se fiant à son sixième sens afin de repérer quelque chose. Et il était désormais certain qu’il s’agissait bien d’éveillés : les Harms qu’il sentait dans les environs étaient assez puissant pour être ceux de porteurs de Runes, un l’était assez pour être une Eclat Divin.

La question qui demeurait encore était leur but. Pourquoi un groupe d’éveillés voulaient imposer la loi sur une ville comme Montréal ? Pour trouver la réponse, Olrik allait d’abord devoir les identifier.

Continuant de suivre ses sens surnaturels, le Représentant d’Odin arriva rapidement devant un hangar qui semblait servir de quartier général au groupe qu’il recherchait. Les Harms y étaient présent et l’heure de l’action semblait être arrivée. Olrik sorti Nothung de la sacoche de guitare et ne prit pas la peine de passer le fourreau à la ceinture. Il se contenta de dégainer l’épée et d’abandonner provisoirement le fourreau et l’étui contre un mur. Il avança vers le hangar en tenant son arme posée sur une épaule.

L’Ase ne prit nullement la peine de cacher son arrivée, son puissant Harm avait de toute façon dû être repéré depuis bien longtemps. Devant la porte du hangar, Olrik s’amusa à utiliser ses nouveaux pouvoirs pour geler le métal. Ensuite, il lui fut facile de la faire exploser avec une simple pichenette d’énergie. Avant même que les éclats n’atterrissent sur le sol, il avait pénétré dans les lieux.

Le porteur des glaces perpétuelles marcha lentement. Il positionna son épée le long de son corps, laissa la pointe de la lame glissé sur le béton du sol. Un crissement strident se fit immédiatement entendre alors que des étincelles jaillirent du frottement. Les intentions de l’Ase étaient certainement claires pour les éveillés présents désormais. Il ne venait pas en paix…







avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
01.07.18 23:04


Il sentait les trois éveillés et leurs mouvements aussi distinctement que s’ils étaient devant lui. Pas un seul ne semblait vouloir l’affronter et tous se dirigeaient vers une sortie. Malheureusement pour eux, Olrik avait laissé son Harm agit et le bâtiment dans lequel ils se trouvaient était maintenant totalement recouvert de glace. Les portes et les fenêtres étaient obstruées par des murs blancs indestructibles. Ils n’avaient plus aucun choix et s’ils voulaient espérer vivre, les trois inconnus allaient devoir tenter leur chance au combat.

Olrik continuait d’avancer alors qu’il sentait maintenant très clairement que ses trois adversaires se réunissaient et se préparaient à l’attaquer. Peu lui importait, les Harms des trois n’arrivaient même à atteindre un pourcent du sien. Encore quelques pas et il savait qu’il les rencontrerait enfin. Il stoppa sa marche et conserva son épée le long de sa jambe alors qu’il était tout proche.

- Ne me faites pas attendre plus longtemps. Plus vite nous en aurons fini et plus vite je pourrais m’occuper de vos camarades. Aller, montrez-vous !

Les mots de l’Ase semblèrent être le déclencheur de l’affrontement. Une vague de Harm surgit du fond de la pièce afin de frapper Olrik de plein fouet. Le Représentant se contenta de la couper à l’aide de Nothung sans même sourciller. Deux des criminels surgirent immédiatement, souhaitant vraisemblablement tenter le corps à corps. Mal leur en prit car ils furent cloué au sol sans même comprendre ce qu’il leur était arrivé. Bougeant encore plus vite que la lumière, Olrik les avait maitrisé et mis ko. Un des deux était mort, le nordique n’ayant pas dosé sa force correctement. Il ne restait plus que le plus puissant des trois mais même lui n’avait aucune chance. De toute façon, maintenant Olrik savait à qui il avait à faire : des Chevaliers Noirs.






avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
12.07.18 22:53


- Alors, tu comptes te cacher encore longtemps ? Tu me fais perdre mon temps…

Les dernières paroles avaient été prononcées avec hargne. Ici, Olrik n’avait plus besoin de jouer le rôle de Souverain de Nordheims. Ici, il pouvait laisser libre court à sa violence. Son Harm augmenta de manière virulente et il tendit son épée droit devant lui. La lame fut parcourue par son énergie et se recouvrit de givre. Il s’élança alors vers la position de son adversaire et ce dernier ne put nullement tenter d’esquiver. Lorsqu’il réalisa ce qu’il se passait, il avait déjà Nothung de planter dans la poitrine.

Le combat n’avait duré qu’une poignée de seconde et l’Ase n’était même pas essoufflé vu qu’il n’avait fourni aucun effort. Il dégagea son épée de la poitrine du dernier chevalier noir et laissa le corps choir sur le sol dans un bruit sec. Celui-ci ne pourrait plus rien lui apprendre. Il reporta donc son attention sur le dernier ennemi en vie. Il rampait sur le sol, les os brisés mais cherchant désespérément à fuir pour sauver sa peau. Olrik marcha vers lui, laissant son Harm glisser sur le sol pour l’enserrer dans un carcan de glace. Utiliser la glace était finalement aussi simple que le feu. Il suffisait juste de penser à refroidir l’atmosphère plutôt que le réchauffer. Les deux principes étaient identiques.

- Tu ne quitteras cet entrepôt sans avoir répondu à mes questions. Qu’est-ce que des Chevaliers Noirs fut ici ? Quel est votre but ? Qui vous dirige ?

Le regard du guerrier terrassé était terrifié. Il avait vu une partie de l’étendue du pouvoir de son adversaire et il savait qu’il n’avait que deux choix : trahir les siens en répondant aux questions ou mourir. En réalité pour un être tel que le renégat, le choix était simple, il voulait vivre.

- Je ne sais pas en détail ce qu’on fait ici, tout ce que je sais c’est qu’on prépare un gros coup. On veut prendre le contrôle de la ville, notre Seigneur y tient beaucoup…

Alors qu’il semblait prêt à beaucoup parler, son regard changea d’un coup. Il se mit à suffoquer alors qu’il n’y avait aucune raison, les blessures qu’il avait reçues n’étaient pas mortelles. Olrik s’agenouilla à côté de lui et tenta de comprendre ce qu’il se passait… 





avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
15.07.18 23:01


Rapidement, Olrik vit le filet d’énergie qui reliait le corps désormais sans vie du chevalier noir à son bourreau. Il se leva d’un bond et suivi du regard le Harm jusqu’à en trouver sa source : il eut juste le temps de voir une forme sombre rompre le lien d’énergie avant de se sauver.

L’Ase s’élança de nouveau. En un battement de cil il fut sur la corniche où se trouvait l’agresseur mais il avait déjà disparu. Pour aller aussi vite et surtout pour être parvenu à agir sans qu’Olrik ne le repère, ce nouvel adversaire devait être d’un tout autre niveau. Son interrogation ne dura pas plus longtemps, le souverain de Nordheims sentit un Harm puissant s’élever et le hangar se mit à trembler de partout. L’énergie s’infiltrait dans chaque partie de la construction et il commença vite à s’effondrer. La volonté de ses ennemis était maintenant de tenter de l’ensevelir vivant.

Le Nordique augmenta sa propre énergie et une cangue de glace entoura son corps alors que les débris du toit commençaient à le recouvrir. Le bâtiment fut à terre en quelques instants mais Olrik se tenait toujours debout à la même place, sans l’once d’une blessure… Hormis dans son amour propre. Ses adversaires avaient réussi à le prendre par surprise et à éliminer toutes les sources de renseignements qu’il pouvait avoir. Il fit exploser sa protection gelée et sonda les alentours. Il ne ressentit aucun Harm pouvait l’orienter et il revenait donc à la case départ. À moins que…

Il sortit le téléphone portable que le maire lui avait donné et fouilla dans une de ses poches à la recherche d’un étui en cuir. Il l’ouvrit vivement et en sortit un petit papier sur lequel une série de chiffre était griffonné, il espérait que le numéro serait toujours le bon. Il le composa sur le téléphone et attendit. Malheureusement, son interlocuteur ne décrocha pas et il se retrouva sur le répondeur. Tout cela était nouveau pour lui mais il fit au mieux pour avoir l’air naturel.

- Aslak, je suis tombé sur certains des tiens à Montréal. Ils espèrent mettre le grabuge dans cette ville qui est sous notre protection donc j’espère que tu n’y es pas mêlé car je vais me charger personnellement de leur cas.
Si ça t’intéresse je t’y attends et on pourra en discuter.


Il raccrocha sans prendre la peine de se présenter : il était le seul à utiliser le véritable nom du Lion Noir… 





avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
09.08.18 22:52
HRP a écrit:
Désolé pour l'attente.



La réponse d’Aslak ne tarda pas à arriver et Olrik fut satisfait de savoir que son cousin n’avait rien à voir avec les Chevaliers Noirs opérant à Montréal. Contraint d’attendre l’arrivée du Lion Noir, l’Ase décida de prendre un peu de repos et de réfléchir à la suite.

Il prit donc de nouveau un taxi et se rendit à l’hôtel que le maire lui avait réservé. Il n’avait pas voulu un grand établissement comme on lui proposait, un simple hôtel de tourisme lui suffisait amplement surtout en comparaison de ce qu’il était habitué à Nordheims. Bien sûr, avec son nouveau statut, il était désormais logé au palais d’Asgard mais il se considérait encore comme un intrus là-bas. Pour lui, avoir un toit au-dessus de la tête pour passer la nuit pouvait se rapprocher d’un palace.

Récupérer les clefs de la chambre à l’accueil fut une simple formalité puisque tout était réservé et payé et il put rapidement rejoindre le calme qu’il aimait. Il profita du confort de sa chambre pour prendre une douche bien chaude. Lorsqu’il en sortit, il prit un instant pour s’observer dans le reflet du miroir. Depuis qu’Odin l’avait ressuscité, il avait constaté qu’il paraissait quelque peu plus âgé. S’il avait bien tout compris, le Père de toute chose l’avait purgé de l’influence de Surt et avait permis à son corps de retrouver le fil du temps normal. Lui qui avait passé beaucoup d’année dans les enfers de Hèl, était bien plus âgé qu’il ne le paraissait. Hier, il semblait avoir une vingtaine d’année alors qu’aujourd’hui son apparence était proche de son âge véritable. Il apprécia l’image qu’il reflétait, trouvant que la vieillesse relative, lui apportait d’avantage de charisme.

Son regard s’attarda aussi un instant sur la marque qui agrémentait l’emplacement de son cœur. Le Valknut… La marque d’Odin. Là pour rappeler qu’il n’était en vie que grâce à la volonté du divin souverain de Nordheim. Et pour sceller en lui le cœur d’Ymir. Il avait encore du mal à accuser le coup de ces derniers évènements mais Olrik n’était pas du genre à s’appesantir sur le passé. Seul le moment présent était important.

N’ayant pas encore de nouvelle de son cousin, l’Ase alla s’allonger sur son lit et prit son téléphone. Il n’était pas trop habitué à ce type d’appareil mais il tenta quand même d’écrire un sms à Aslak afin de lui donner un rendez-vous dans le bar de l’hôtel. 





avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion
Seigneur noir du Lion

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4125
Age : 38
Autres comptes : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
16.08.18 16:32


Dans le black Bird, Takeya pensait toujours au jeune homme mort durant l’attaque du terroriste… Il détestait quand des innocent payait le prix de la stupidité de certains… Bruce n’avait voulu qu’arranger les choses et sauver le plus de vie possible, mais l’intervention du lion noir, même si il avait sauvé tous les otages, n’avait elle pas causé la perte du médiateur ? le trajet ne dura que quelques heureq, mais fut terriblement long et silencieux… Takeya était fondamentalement, une bonne personne qui croyait à une cause juste et il detestait faire des érreures…

Arrivé au Canada, il choisit de se poser près de Montréal et de finir el trajet en moto, une vielle Harley qu’il trainait depuis des années et qu’il avait réparé et customiser un nombre incalculable de fois. Il avait besoinde se changer la tête et de s’échauffer. Les souvenir de la mort de l’innocent étaient encore tenaces, mais le Seigneur noir savait prendre de la distance et que même si ce genre de choses, elles pouvaient arriver… Il prit une grande respiration, expira puissamment et prit de la distance, chassant mentalement se souvenir pénible, le mettant avec les quelques autres héros qu’ils n’avaient pas pu sauver et qui reposaient en terres sacrés.

Prenant son téléphone, il répondit au sms d’Olrik. Cousin, c’est Aslak. Je suis à Montréal.

Puis, il remarqua que l’adresse de l’hôtel ou son cousin résidait et plus précisément du bar, était inscrite sur le sms. Il sourit, fit vrombir son moteur et démarra en direction de l’établissement de boisson. La vitesse, les décors, ses roux énorme qu’il avait installer lui-même pour la stabilité et la puissance du moteur qu’il avait lui-même remplacé, tout comme la quasi-totalité des pièce originel de la moto en faite. Tout cela le détendit, comme si un poids énorme partait de son estomac et s’envolait dans les cieux. Il accéléra et d’un doigt lança une playlist de rock classique et de métal symphonique. Rapidement, il arriva a destination et c’est habillé d’un style mélange entre le métaleux et le biker qu’il descendit de monture, après s’être garé prés de l’hôtel et avoir enclenché son system anti vol personnel. En effet, un rideau métallique enveloppa les roux, puis toute la moto à la manière de la bat mobile, la rendant ainsi inviolable et quasi indestructible. Des vérins hydraulique se plantèrent même dans le sol pour l‘accrocher a celui-ci. C’est qu’il y tenait à sa moto le bougre.

Après ces petit formalité, il rentra dans l’hôtel et se dirigea vers le bar ou il commanda une grande pinte de bière blonde avant de lancer un regard circulaire sur la salle à la recherche de son cousin, non sans lui avoir envoyé un « je suis là » par sms.
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
19.08.18 0:08


Après un peu de repos, Olrik était descendu au bar de l’hôtel. Il s’était installé à une table assez isolé et avait passé commande d’un whisky. Il était encore en train de déguster son breuvage lorsque son téléphone vibra dans sa poche : « Je suis là ». Le message était bref mais nettement suffisant.
L’Ase chercha son cousin du regard et le vit près du bar, une bière à la main. Olrik sourit en voyant l’accoutrement d’Aslak, lui au moins était parfaitement à son aise dans le monde normal et moderne du sud.

Le Réprésentant d’Odin esquissa un geste en direction de Takeya pour lui signaler sa présence. Lorsqu’il le rejoignit, Olrik se leva afin de porter l’accolade au dernier membre de sa famille encore en vie, à la manière des nordiques.

- Aslak, ça faisait longtemps.

Il relâcha rapidement son cousin et se réinstalla sur la banquette.

- Tu as fait vite pour arriver, c’est bien. J’ai l’impression que les choses vont plutôt bien pour toi, quoi de neuf sur l’île des parias ?

Olrik fit un geste vers un serveur afin qu’on lui resserve un verre.

- Commande ce que tu veux cousin, c’est la mairie qui paie la note.

Il attendit que le service soit terminé et se saisit de son verre. Il se contenta d’une petite gorgée, histoire de se donner une constance.

- Les choses ont beaucoup changé à Asgard et dans les neufs royaumes. Nous avons eu plusieurs guerres internes ces derniers temps contre des divinités hostiles mais nous avons su protéger le monde. Désormais, je suis le Représentant d’Odin et c’est à ce titre que j’ai répondu lorsque Montréal nous ont demandé de l’aide.
Je serais directe Aslak : que sais-tu sur des Chevaliers Noirs qui opéreraient dans la région ?







avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion
Seigneur noir du Lion

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4125
Age : 38
Autres comptes : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
19.08.18 2:16

Si Takeya approchait les quarante ans, il était toujours resté jeune physiquement grâce à Déimos. Psychologiquement, il était toujours resté le même jeune homme épris de justice, de changements, de musique et de rébellion. Son style vestimentaire lui ressemblait en cela qu’il ne tenait pas vraiment compte de ce que pensais son entourage. PDG d’une multinationale, il ne mettait que rarement le costume, lui préférant le t-shirt de hard rock, ou bien d’anime ou de jdr. C’est donc habillé de santiags, d’un jean sombre huilé, d’un t-shirt affichant le symbole du jeux the witcher et plus précisément des sorceleur, et du héros, Géralt de Rive, une tête de loup en métal sur fond noir et d’une veste en cuir tout aussi sombre que le jean qu’il se dirigea vers Olrik, enlevant ses lunette noire pour les ranger a l’intérieur de sa veste.
« Trop longtemps mon ami. »
Répondant fraternellement à l’accolade du nordique, il lui sourit et s’installa à sa table
Il s’installa confortablement, s’adossant au dossier de cuir. Il avait l’air détendu, même si le nom de la base de l’ordre noir troubla son regard.

« Ça Fait longtemps que je n’y est plus mis les pieds. J’ai en charge la ville de New-York et je viens de passer un accord avec le gouvernement japonais pour protéger leur pays en échange de la Direction de Tokyo et de ses territoires. En gros, je contrôle officieusement le japon à l’aide de ma multinational. J’ai pris mes distances avec l’ordre noir, j’ai préféré être mon propre maitre et me mettre a mon compte. J’ai quelque chose à protéger maintenant, et je ferai mon possible pour le garder et en profiter. Et toi cousin ? Que deviens-tu ? Tu semble avoir changé, tu n’as plus la même aura… »

Acquiesçant à la proposition, il répondit.

« Merci, un Irish coffee s’il te plaît. »

Le lion profita du service et apprécia la boisson étonnamment bien réussi pour un établissement de ce genre. Il observait son cousin, celui-ci avait l’air d’avoir changé et pas uniquement physiquement, il avait du sans aucune doute vivre des épreuves difficiles et le Seigneur noir était impatient de savoir lesquelles.

« Tu aurais du m’avertir, comme tu l’as fais aujourd’hui. Même si Asgard s’est séparé de moi a cause de ma faiblesse aux températures glacial, j’ai gagné en puissance et j‘aurai pu t’aider. N’hésite jamais à me demander mon aide, tu es le dernier représentant de ma famille et tant que ça ne va pas contre mes principes. Bien sur j’ai mes terres à défendre maintenant, mais si je peux, je t’aiderai. »

Ecoutant la suite des paroles d’Olrik, Takeya secoua lentement la tête.

« L’ordre noir s’est séparé en différentes factions, même si officiellement les neufs sont toujours à sa tête. J’ignore ce que font les autres et tant qu’ils n’entravent pas mes projets, je les laisse où elles sont… J’ai déjà eu assez de problèmes avec ses pseudos méchants et leurs gueguerre. J’ai tenté par le passé d’unifier les chevaliers noirs, mais j’ai abandonné. Maintenant, je joue le « Darck knight » pour New-York et le japon et c’est déjà pas mal. Ceux qui veulent me suivre le peuvent s’ils respectent mes règles, les autres, je m’en fous… Par contre, si tu veux, je viens de régler une affaire de prise d’otages à Tokyo, je peux t’aider à nettoyer ta ville.»

Le lion finit son Irish Coffee et commanda une Guiness. Il écouta son cousin en la dégustant. Il avait toujours l’air d’un ado à peine majeur, tout au plus d’une vingtaine d’années, même si Olrik savait son âge véritable. Il lui apparaissait avec son eternel assurance et sa nonchalance qui pouvait en énerver certains et en faire rire d’autres. Un électron libre qui essayait de se ranger
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
30.08.18 23:00


Olrik écouta sagement la réponse de son cousin. Il aurait presque aimé entendre que Takeya savait ce qu’il se passait ici même s’il n’y était pas lié. L’Ase finit son verre d’une traite et profita que son invité passe une nouvelle commande pour faire de même. Il resta classique et prit un second whisky.

- J’aurais aimé t’entendre me donner plus d’information cousin mais en même temps, je suis content que tu ne sois pas mêler à ce qui se passe ici.
J’ai mené mon enquête depuis mon arrivé et je suis parvenu à traquer des Chevaliers Noirs dans un entrepôt. Je suis désolé de t’apprendre qu’aucun d’eux n’a survécu à notre rencontre. La seule information que j’ai réussi à leur soutirer est qu’un « seigneur » désire prendre le contrôle de Montréal. J’en déduis qu’il doit s’agir de l’un des neufs ou tout du moins d’un parias qui convoite la place. Je pense même qu’il était présent lors de mon intervention et que c’est lui qui a tué ma dernière proie et fait écrouler le bâtiment pour tenter de me tuer.


Le Représentant s’arrêta un instant pour boire une gorgée de son verre. Il réfléchissait aux évènements qu’il venait de décrire sans réellement les comprendre. Son Harm était suffisamment puissant pour être ressenti sur plusieurs kilomètres, le seigneur devait donc avoir mesuré à qui il s’attaquait. Il ne parvenait donc pas à comprendre pourquoi il avait tenté de le tuer aussi simplement.

- Aslak, j’apprécie ta proposition d’aide. Tu connais mieux les tiens que moi et je n’ai pas envie de faire intervenir d’autres Nordhiens dans cette histoire. Je n’aurais aucunes difficultés réelles à affronter les Chevaliers Noirs présents, je doute que qui que ce soit de votre ordre puisse rivaliser en puissance avec moi mais, avec ton aide ma tâche sera plus vite réglé. Sache que je suis désormais le Représentant du Seigneur Odin et donc le Seigneur d’Asgard et des autres royaumes. Tu trouvais que mon aura avait changé et tu as raison. Je ne suis plus celui que tu connaissais, ni en terme de puissance, ni en terme de désir.
Je sais que les Chevaliers Noirs officient parfois en tant que mercenaire. En que régent des neufs royaumes, je te propose un contrat pour tes services dans ma traque. Es-tu partant ?








avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion
Seigneur noir du Lion

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4125
Age : 38
Autres comptes : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
06.09.18 0:00
Le Seigneur noir resta pensif un instant, les yeux plongé dans sa bière...

"Je doute que cela soit l'oeuvre d'un Seigneur noir... C'est trop brouillon, trop... Ou pas assez organisé... A moins qu'il n'ai à sa botte que des seconds couteau stupides, mais... J'ai beau méprisé l'ordre, les Seigneur noir sont le haut du panier, ils possèdent une puissance qui peut dans une certaine mesure, être comparé à la tienne ou à la mienne, mais surtout... Surtout il sont intelligents, manipulateurs, vicieux. ces agissement ne ressemble pas aux manipulation d'un des neuf grand ponte... Ou alors ils sont devenu très très cons... ou alors, c'est un pièges dangereux qui nous attends..."

Le Lion bu sa bière cul sec et commanda un Whisky.

"C'est peut être aussi un gland qui à profité de la disparition de l'un d'entre nous pour squatter sa place..."

Il bu la moitié de son verre et s’adossa à son fauteuil, prenant une position détendu, mais restant pensif.

"Tu as mon soutien vieux frère. Et félicitation pour ta promotions!"

Il finit cul sec son godet et commanda une bouteille de Whisky entière de grande qualité.

"Tiens, pour fêter nos retrouvailles et ta nouvelle place, ainsi que pour sceller notre collaboration."


Il attendit que son cousin vide son verre pour les servir tous les deux. Takeya, du fait de son pouvoir incendiaire et peut être aussi à cause de Déimos , était totalement insensible aux méfait de l'alcool et à tout excès de boissons et de nourriture. Il pouvait donc se permettre banquet et beuveries en nombre illimité et oubliait parfois que ces camarade, amis ou famille n'était pas forcément comme lui. Le lion était tout simplement heureux de retrouver de la famille, en particularité de la famille qu'il respectait, ainsi que de rendre service.

"Je t'aiderai avec plaisir. par où commençons nous? Il me tarde de travailler avec toi et de partager un peu de temps avec mon cousin. ça fait une eternité que nous ne nous étions pas vue."

Il tendit sa chope pour trinquer avec Olrik et sceller leurs accords. Takeya était visiblement heureux de collaborer avec son cousin. Il ne lui restait que peu de monde qu'il respectait, que peu d'ami en fait, que se soit a cause de ses choix ou de son caractère enflammé, son entourage proche s'était réduit comme peau de chagrin ces dernières années... Malgré son apparente jeunesse, s'était un vieux lion solitaire recherchant amitié et confiance. La famille, enfin celle qui méritait son respect et sa confiance, avait une très grande importance pour lui.




Dernière édition par Takeya le 23.09.18 0:51, édité 1 fois
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
20.09.18 23:47
HRP a écrit:
Les Ases embauchant Takeya en tant que mercenaire, ses posts compteront donc dans le maintien du TS



Les informations que lui fournissaient son cousin étaient intéressante. Elles n’étaient guère complètes ou nombreuses mais donnaient un meilleur aperçu de ce qui pouvait les attendre.

Avec un réel sourire, Olrik trinqua avec Aslak. Leur dernière rencontre remontait à bien longtemps, et elle s’était elle aussi passée dans un bar. Son cousin représentait le dernier membre de sa famille, surtout depuis la guerre contre Surt. Ils étaient les deux derniers survivants de cette famille, bien qu’Aslak ne le soit que de manière éloignée. Deux Muspelhiens loin de leur terre… Le Représentant d’Odin réfléchit un instant, se demandant s’il devait informer son cousin de la disparition totale de leur famille. Takeya n’était plus en lien avec eux depuis son enfance mais il avait néanmoins le droit de savoir.

- D’après mes informations, leur base d’opération se situe sur l’île Bizard. Je ne connais pas les lieux mais tu as peut être un moyen d’obtenir des renseignements ?

Il but de nouveau une gorgée de son verre pour se donner une contenance avant de parler du sujet sensible.

- Aslak… Je pense qu’il faut que tu sois au courant d’une partie des évènements de la dernière guerre qui a ravagé nos terres.
Cette guerre a été provoquée par notre famille. Les derniers Surturson m’ont tendu un piège afin de réveiller mon ancêtre Surtr et de lui permettre de revenir sur terre par le biais de mon corps. Ce qu’ils n’avaient pas prévu c’était qu’il les détruirait tous, jusqu’au dernier. Nous sommes donc les derniers survivants de notre famille. Je ne dois ma survit que grâce au Seigneur Odin.


Il n’y avait pas quarante manières d’annoncer la chose, Olrik avait fait dans la vérité et l’efficace.







avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion
Seigneur noir du Lion

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4125
Age : 38
Autres comptes : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
23.09.18 1:33



Le nom de l'île fit hausser un sourcil à Takeya.

"Sérieusement? l'île s'appelle comme ça?"

Un rapide coup d’œil à Wikipedia le fit éclater de rire.

"Bienvenue à Quebec, j'oubliait que nous étions au Canada."

Le jeune homme Acquiesça et saisi discrètement son smart phone afin de passer un coup de fil, baissant la voix.. "

"Oui? Salut. tu peux t'arranger pour rassembler des renseignement sur une bande de proscrit qui auraient décidé d’envahir Montréal Stp? Oui, genre si l'un des neuf a changer, ou a disparut, qui sont les plus aptes à en remplacer un. Si l'un deux a décider d'élargir son territoire... des renseignements sur l'île Bizard aussi, les coin les plus apte a abriter un qg temporaire d'une brigade, ou simplement d'un groupement d'individu de la reine morte. Si tu peux, envois un espion sur l'île aussi. Oui je sais, , mais fais comme tu peux. rappelle moi le plus rapidement possible. Merci."

Il raccrocha et de nouveau regarda son cousin.

" j'aurai plus d'informations dans la journée. si tu veux posé des questions plus spécifique, je peux rappeler, mais je préfère déjà voir ce qu'il peut rassembler."


Quand Olrik lui parla de al fin de leur famille, le visage du chevalier noir assombrie un instant et un sourire triste le souligna.

"Tu sais, je n'ai jamais vraiment su si il m'avait bannis uniquement pour ma faiblesse au froid ou pour... Autre choses... Je n'ai jamais chercher à le savoir d'ailleurs. Je n'avait pas particulièrement de lien avec eux, je regrette de ne pas les avoir connu pour savoir si il en valait la peine, mais d'après ce que tu me raconte, ça n'avait pas l'air d'être le cas... Libéré un géant de feu et risquer la vie d'un des leur pour simplement plus de pouvoir... Tsss Je suis certes un peu triste, mais bien plus déçu..."



Son expression triste s'était durcit à l'énonciation des méfait de sa famille Une expression dure et froide qui tranchait avec l'expression douce et jovial qu'il arborait quelques minutes avant...

"Ils méritent ce qu'ils leurs est arriver, je regrette juste de ne pas avoir été là pour les en empêcher... Enfin..."

Son aura s'était un bref, un subtil instant auréole de rouge avant de se fondre dans son propriétaire. l'instant suivant, il était de nouveau calme et souriant. Presque, aussi jovial qu’auparavant...

"Intéressons nous au présent, à ce à quoi nous pouvons avoir un impact. la protection de ton territoire prime, des vies innocentes sont en jeux et il nous faut agir. Comme je te l'ai dis, mes espions ont besoin de temps pour rassembler des informations. La main noire est efficace mais pas encore divine."

Un nouveau sourire, un verre bu cul sec et de nouveau remplis. Takeya pouvait passé de la joie à la colère en quelques secondes, puis revenir à son état précédent, aussi imprévisible que les flammes qu'il contrôlait. était -ce la présence de Terreur depuis son enfance qui avait changé son tempérament? ou avait , aurait il toujours été comme cela?

"Bien, en attendant qu'il me rappelle, que faisons nous? veux tu que nous nous rendions discrètement sur l'île? si tu connais un coin ou mon jet peux se posé loin de tout yeux indiscret, nous pouvons nous y rendre immédiatement. Que veux tu faire?"
avatar
OlrikLa Voix d'Yggdrasil | Administrateur
La Voix d'Yggdrasil | Administrateur

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10407
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas
29.09.18 0:48


Olrik secoua la tête en écoutant les paroles de son cousin. Non, il avait tords, leur famille ne méritait pas leur sort. Ils n’avaient été que des victimes, d’abord de Loki et son engeance puis de Surtr. La souffrance leur avait fait perdre l’esprit et leurs actes s’étaient révélés insensés. L’Ase réalisa alors à quel point Aslak était éloigné des siens depuis longtemps, même si Lion noir était né Nordien, il n’en était plus un. Cela attrista l’Héritier.

- Tu ignores beaucoup de chose Aslak, tu es éloigné de tes racines depuis trop longtemps. J’ignore pourquoi tu as été banni à l’époque, nous n’étions que des enfantas mais j’aime croire que mon père avait ses raisons et qu’elle n’était pas que lié à ta prétendue faiblesse. Malheureusement, nous ne le saurons probablement jamais puisque Loki l’a tué.
Je pense qu’il serait bon pour toi si tu revenais auprès de tes terres d’origines. Nordheim aurait beaucoup à t’offrir et tu serais utile à Muspellheim pour sa reconstruction. Penses-y si tu le veux bien, tu aurais tout pour être un excellent Guerrier Divin.


Le regard qu’adressa Olrik à son cousin fut intense l’espace d’un instant. Il espérait que ses paroles le feraient réfléchir.

- Mais tu as raison, revenons à l’affaire du jour. Nous avons deux solutions selon moi : soit nous attendons un retour de tes contacts pour savoir à quoi nous avons à faire, soit nous fonçons dans le tas et attaquons leur repère. L’ancien moi aurait choisi la deuxième solution sans réfléchir mais je ne peux plus me permettre d’être irréfléchi dans mes actions.
Je pense que le mieux serait peut-être d’enquêter aussi de notre côté afin de ne rien laisser au hasard. Nous ne trouverons personne capable de nous résister mais je voudrais être certain de bien anéantir toute l’organisation.
Tu sembles bien mieux intégré dans la société que moi, je me fierais donc à ton expérience. Quel est ton avis ?







avatar
TakeyaSeigneur noir du Lion
Seigneur noir du Lion

Date d'inscription : 07/05/2010
Nombre de messages : 4125
Age : 38
Autres comptes : Aucun!

Revenir en haut Aller en bas
05.10.18 8:27
Le lion garda un instant le silence, ses pupille se ternirent quelques secondes. Son visage reflétait la contrition. Il regrettait vraiment de ne pas avoir connu sa famille. S’était quelqu’un qui accordait une grande importance aux gens qui en valait la peine, qui méritait sa confiance, parce que justement, il n’avait jamais connu sa propre famille et la famille d’accueil qui l’avait adopté était morte depuis bien longtemps… Elle lui avait inculqué des principes bien étranges pour un chevalier noir, des principes basés sur le respect, l’égalité et la tolérance. Mais comme tous les dieux le répugnait, le chevalier noir avait choisit son camp, le sien. Néanmoins, les paroles d’Olrik, je faisais réfléchir sur son intransigeance, il avait tendance, enfin la vie lui avait apprit, à ne considérer sans aucune pitié ceux qui mettaient en danger leur proche, et l’humanité en général. Le fait que ces personne n’est peut être pas eu le choix lui fit éprouver une once de pitié, un bref instant, faire progresser le bien sur le mal était finalement bien compliqué…. Quelques regrets aussi, mais le présent était plus important.

« … »

Un sourire Mis attristé, mis amusé éclaira son visage un court moment.

« Je suis trop instable pour cela mon frère et puis j’ai en charge le japon maintenant, ainsi qu’une partie de la ville de New-York. Sans compter que je ne supporterai jamais de me mettre sous la coupe d’une divinité ou d’un panthéon, aussi bénéfique soit il.. Je serais la si tu as besoin de moi, mais j’ai déjà beaucoup à protéger. Mais ta proposition me touche.»

Sans compter sa faiblesse aux froids… autant le lion supportait très bien les températures brûlantes, autant la glace et le gèle l’affaiblissait dangereusement et le faisait horriblement souffrir. Finalement, sa famille ‘lavait peut être écarté pour son bien… Le jugement était quelques chose de dangereux et les décisions prise l’était parfois pour de bonne raison et pas forcément les première néfaste auquel on pouvait penser…
Le Seigneur noir écouta avec attention le dernier membre de sa famille. Réfléchissant à la suite des événements…

« Je suis d’accord avec toi. Plus jeune, j’aurait fait pareil, mais l’expérience m’a montré que la réflexion et la tactique a son importance. C’est pourquoi je te propose de faire un compromis. Attendre ici ne nous apportera rien. Et mes espions ne feront pas leur rapport avant une bonne heure. Je te propose d’enquête discrètement de notre coté, voir de nous rendre sur l’île en question. Voir pourquoi pas de leur tendre un piège, même si je ne sais pas encore comment. Si nous venons a eux, ils seront près, dans leur repaire, aurons probablement préparé quelques choses après avoir détecter notre présence. Il nous faut donc nous faire discret. Mais pourquoi ne pas nous même organiser quelques choses pour les attirer ? Quelles ont été leurs actions sur ces terres ? Après quoi en avaient-ils ? Que visait-il ? Que cherchait-il à faire ? Le dirigeant de cette ville t’as t’il briefer sur la situation ? Plus précisément ? Pourrions-nous les attirer en agitant une chose qu’ils recherchent ? »

Takeya réfléchissait. Se remémorant les quelques rares informations que son cousin lui avait donné. Foncer dans le tas pouvait être une bonne solution, mais une solution de dernier recours. Il fallait penser aux populations…

« Il faut aussi faire attention aux dégâts collatéraux de nos action. Si nous ne faisons pas attention, nous pourrions raser l’île durant notre combat comme le scorpion l’a fait avec l’île d’Andromède en son temps… Il faut être prudent. Quand l’incendie sera lancé, , les dégâts qu’il causera pourrait être irréparable… Ne nous conduisons pas comme nos adversaire et pensons à la population… »


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

La traque...