avatar
Cassandre

Date d'inscription : 05/10/2018
Nombre de messages : 10
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
05.10.18 18:18
« Halte là ! »

Giannis n’avait pas le temps pour ces conneries. L’entrée du Sanctuaire ressemblait de plus en plus à un moulin, et il commençait à en avoir assez. On lui avait promis un poste calme, celui de la porte Nord. Normalement personne ne se pointait là. Et voilà qu’un chevalier en armure de plaques complètes s’était présenté et avait demandé à voir le Grand Pope. Le Grand Pope, rien que ça. Le vieux garde avait plissé les yeux, avait levé un index, puis l’avait baissé, et enfin avait baissé la tête en soupirant. Il était hors de question qu’on ne lui demande de traverser l’intégralité des maisons d’or pour aller chercher le maître des lieux, oh que non ! Il avait hoché la tête une fois de plus, sourit, puis était parti vers le temple du bélier, avant de bifurquer vers la porte Ouest, une fois caché par un olivier. Il n’allait quand même pas se laisser emmerder par le premier venu ! Une fois arrivé à la porte Ouest, il s’assit sur sa chaise habituelle, et posa les pieds sur une barricade. Ici au moins il serait tranquille … Ou du mois c’est ce qu’il pensait, jusqu’à ce que cette gonzesse ne surgisse, comme du passé. Ce masque ? Mais on n’en portait plus depuis belle lurette ! Il lui avait donc demandé de s’arrêter.

« Identité et raison de votre visite. » Annonça-t-il, une fois debout, après s’être épousseté. Vu la tenue de la jeune femme, un jean et un simple haut noir, elle ne devait pas avoir un rang plus haut que celui d’apprentie. En plus, elle n’avait même pas de Clothbox, du coup, ça ne pouvait pas dire grand-chose d’autre que cela ! Elle soupira.

« Je viens voir ma sœur, garde. » Giannis n’était pas sûr de comprendre. La voix était métallique et donnait à sa voix un ton glacial, mais peut-être ne s’agissait-il pas de ce dernier ? Ce qui était certain c’est qu’elle n’avait aucune envie de fournir son identité. Une de plus. Décidément c’était sa journée ! Il frappa le sol de la hampe de sa lance. « Femme, je n’ai pas le temps pour ça. Ton nom et vite. Et je verrai pour voir si ta sœur est disponible à la Palestre. Comment as-tu dit qu’elle s’appelait ? » reprit-il visiblement agacé.

__________________________________

Cassandre n’avait pas prévu de tomber sur un garde qui faisait du zèle. En général, ils étaient soit assoupis, soit saouls, soit les deux, et avait donc prévu de passer par cette porte secondaire dans la plus grande discrétion. Malheureusement ce vieux crouton était tombé sur elle et la Silver Saint avait dû improviser. Elle n’avait pas spécialement prévu de rencontrer immédiatement sa sœur, pour être tout à fait transparente. Elle avait senti sa présence, ce lien qui les unissait, et s’était doutée qu’elle était au Sanctuaire. Après tout, où pouvait-elle bien être sinon ? En train de minauder auprès de leur maître ?

« Je viens voir Eurydice. » souffla-t-elle.

Jamais Cassandre n’aurait pu se douter que le nom de sa jumelle était la clé de cette serrure. « Oh. » Le vieux venait de blêmir, probablement s’imaginant ce qui risquait de lui arriver s’il arrêtait la personne qui était face à lui. Il s’écarta, et derrière son masque, Cassandre du Serpentaire souriait, pour la première fois depuis longtemps.
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1262
Age : 29
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
06.10.18 8:43
Pourquoi ce masque ? C’est la première question qui lui vint à l’esprit lorsqu’elle traversa le portail dimensionnel pour rejoindre Cassandre. Eurydice portait l’armure d’or des Gémeaux, elle n’avait même pas pensé à la retirer… Après tout c’était l’armure de leur maître et Cassandre ne savait peut-être pas pour lui ? Eurydice demeura interdite de longues minutes, plusieurs mètres les séparaient. L’aura de sa sœur était, comment dire, relativement froide. Un fait encore inédit, enfin pour elle. Voici trois ans qu’elles ne s’étaient pas vues, en trois ans les choses peuvent changer.

Le garde, surpris par l’arrivée quasi-immédiate de la guerrière, recula et se trouva un coin discret pour observer la scène. Même taille, corpulence similaire (pour autant qu’il pouvait en juger avec l’armure d’or), couleur de cheveux identique… Des jumelles ? Rahh si l’autre pouvait retirer son masque il en serait certain.

-« Gareth est mort… Tombé au combat. » C’est ça comme entrée en matière… Gareth est mort… Même pas de « hé salut, comment ça va ? Alors c’était bien la secte ? C’est vrai que vous vous réunissiez en rond pour faire des trucs bizarres ? » Non la seule phrase qui daigna quitter sa gorge était : « Gareth est mort ». Inconsciemment elle devait chercher à expliquer pourquoi elle portait l’armure des Gémeaux… Où du moins se dédouaner, après tout, elle aurait pu tout aussi bien revenir à Cassandre.

« Merde Reagan ! » pensa Eurydice, dans le feu de l’action elle avait complétement oublié de répondre à l’interrogation d’Hakon, cet amiral de bateau-lavoir donneur de leçons ! Oh, et puis elle avait bien le temps de se rendre aux archives de la palestre pour trouver des informations sur le fauteur de troubles. Pourquoi pensait-elle à ça ? La présence de sa sœur la perturbait tant que ça ? Trois ans d’absence elle avait du finir par s’y habituer, trois années à vivre pour elle seule, trois années à être Eurydice et non la sœur de Cassandre.

Elle s’approcha encore un peu avant de tomber dans les bras de sa sœur. « Tu m’as tellement manqué ! Quand Gareth m’a dit que le Sanctuaire t’avait envoyé en mission d’infiltration j’étais effondrée… Pourquoi tu as été si longue ? » avoua Eurydice, sincère, les yeux embués de larmes.

La jeune femme continuait de serrer sa sœur dans ses bras, peut-être un peu plus que de raison. L’inimitié d’adolescente qu’elle avait pu ressentir à son égard lors de leurs entrainements communs avec Gareth s’était évaporée. Ne restait que le lien qui les unissait depuis la naissance.
avatar
Cassandre

Date d'inscription : 05/10/2018
Nombre de messages : 10
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
08.10.18 15:06
Sans s’annoncer, et comme elle s’y était attendue, sa sœur était sortie de nulle part. La porte cosmique c’était ouverte et avait laissé paraître une étoile dorée. Cassandre ne serait jamais capable de l’avouer, mais l’armure allait bien à Eurydice. Elle était resplendissante. Cette impression de complétude s’effaça dès les premières paroles de sa sœur.

« Ah. » Cassandre ne put répondre autre chose, parce qu’elle ne savait pas ce qu’elle devait en penser. La mort de Gareth sonnait la fin d’une ère pour les deux sœurs. Elle signait aussi le passage au rang de chevalier pour sa jumelle, probablement en même temps qu’elle-même obtenait l’armure d’argent.

« Je suis désolée, Eury, je sais à quel point il comptait pour toi. » Sa sœur ne s’attendait apparemment pas à cette réponse. Était-ce de la gêne qu’elle croyait percevoir sur son visage ? Si proches, si similaires et pourtant si différentes, les deux jumelles n’avaient pas vraiment besoin de se parler pour se comprendre. Ou plutôt c’est ce qu’elle se disaient, après une pause de trois ans, ce n’était peut-être plus aussi vrai. Cassandre repris, une fois sa sœur dans ses bras : « Ne me regarde pas comme ça, il aurait fallu être aveugle pour ne pas le voir. » Il fallait dire qu’elle n’avait pas été très discrète. Les longues œillades amoureuses, les soupirs lorsqu’elle se croyait seule, … Elle s’était évertuée à ne pas lui faire remarquer qu’elle avait découvert ses sentiments envers leur ancien maître. Si Cassandre pouvait être une chipie et ce malgré leur inimitié adolescente, elle savait qu’il y avait des lignes qu’elle ne voudrait pas qu’on croise si les rôle avaient été inversés.

Parfois elle s’était demandé si cet amour était réciproque. Si Gareth, malgré ce rôle de tuteur et d’enseignant n’avait pas eu pour sa sœur autre chose que des sentiments amicaux. Si la différence de niveau n’avait pas été aussi grande entre elles, peut-être même aurait-elle pu y voir une trace de trahison, faisant de son amour la principale raison pour faire d’Eurydice son héritière. Mais ces pensées étaient restées fugaces, heureusement pour elle. Elle se serait voulue de proférer de telles accusations sans rien sur quoi s’appuyer. « Je ne… Tu m’as manqué aussi, mais … » Continua-t-elle, avant de s’arrêter en pleine phrase. Cette histoire d’infiltration, sortait un peu de nulle part, et manqua de s’en décrocher la mâchoire. Elle remercia son dernier tuteur d’avoir réinstauré le masque, même si les raisons étaient toutes autres que les originelles.

« Mais je ne comprends pas tout, il doit y avoir méprise. Ce n’est pas très important, mais je n’étais pas du tout en mission d’infiltration, j’étais en Bulgarie. » Lui répondit-elle.

Elle ne se demanda pas longtemps qui avait bien pu lui raconter une telle histoire. Gareth était encore dans ce sale coup. Plus le temps passait, plus la rancœur envers l’ancien chevalier d’or des Gémeaux grandissait. Et voir sa jumelle arborer l’armure n’était pas la meilleure des façons de faire taire ce sentiment. Trois ans plus tard, la blessure restait ouverte. Elle ne serait jamais en situation pour lui répondre, de toutes manières, maintenant qu’il était tombé au combat. En héros, de surcroît.

« Ça te change du Gucci. » essaya-t-elle de changer de sujet. Elle savait que cela ne serait pas possible, pas avec une tête de mule comme Eurydice.
avatar
EurydiceChevalier d'Or des Gémeaux
Chevalier d'Or des Gémeaux

Date d'inscription : 29/03/2013
Nombre de messages : 1262
Age : 29
Autres comptes : Eris

Revenir en haut Aller en bas
08.10.18 22:48
Concernant les sentiments qu’elle éprouvait envers son formateur, Eurydice répondit très simplement à sa sœur : « j’imaginais que le puissant chevalier d’or des Gémeaux allait s’éprendre de moi… Il ne s’est jamais rien passé entre nous. J’ai bien essayé de l’embrasser une fois mais il m’a repoussé. »

Elle aurait également pu ajouter qu’à partir de ce jour ses relations avec Gareth s’étaient modifiées. Devenus distants l’enseignant et l’étudiante se voyaient uniquement pour les entraînements… Rien de plus. Le chevalier d’or lui avait donc menti, les propos de sa sœur sur son absence entraînaient un afflux d’interrogations. Pour quelle raisons était-elle partie ? Était-ce de sa propre initiative où de celle de leur maître ?

-« Je m’inquiétais pour toi, chaque jour j’imaginais les dangers que tu devais affronter… J’éprouvais de l’admiration pour toi.» dit-elle sans attendre de réponses particulières.

A quoi bon savoir ? Gareth était mort et ses secrets avec lui, Cassandre lui était revenue. Si jamais elle souhaitait se confier elle le ferait d’elle-même. En attendant, les jumelles devaient retrouver cette complicité qui les accompagnait depuis l’enfance.

La dernière remarque de Cassandre lui arracha un sourire. Eurydice, augmenta légèrement son cosmos et l’armure d’or des gémeaux reprit sa forme initiale. Débarrassée de la protection, la jeune femme arborait un short serré et un top Gucci. D’un geste discret, Eurydice fit disparaître l’armure au cœur d’une autre dimension.

-« C’est quand même un peu chaud pour la saison… Je n’ai pas encore eu le temps de prendre mes quartiers dans le temple des Gémeaux. Peut-être souhaites-tu m’y accompagner ? » Si ça ne tenait qu’à elle, Eurydice aurait ouvert un portail et forcé sa sœur à la rejoindre.

[Pas très satisfait de moi, je manque un peu d’inspiration ce soir.]
avatar
Cassandre

Date d'inscription : 05/10/2018
Nombre de messages : 10
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas
09.10.18 11:22
Cassandre croisa les bras, faussement énervée, et réplica du tac au tac. « Et maintenant tu ne l’es plus, alors que tu ne sais même pas où j’étais ? C’est un peu insultant ! Pfff. » Il s’agissait d’un classique chez la première de deux jumelles, celui de feindre l’énervement sans la moindre raison. La jeune femme se doutait que sa sœur saisissait l’indirecte, même si, le cas échéant il y avait un peu de vrai. En l’occurrence, elle était tout de même parvenue à ses fins et avait fini par revenir au sanctuaire avec une armure sous le bras, même si en l’occurrence, cette dernière était d’argent et surtout restée sur place. C’était quand même pas rien - ou du moins, bien plus que de s’infiltrer on ne sait où pour faire on ne sait quoi.

La grecque fit mine de réfléchir quelques second, posant sa main sur son menton masqué. Partager l’intimité de sa sœur au sein du temple des Gémeaux lui semblait un peu osé. Elle n’avait, en toute logique, rien à faire là-bas. Cependant, elle n’avait pas particulièrement réfléchi à quelles allaient être les étapes une fois revenue. Devait-elle s’annoncer à quelqu’un en tant que chevalier d’Argent ? Elle se doutait bien que son ancien maître avait déjà envoyé la nouvelle, et dans tous les cas, la constellation du Serpentaire elle-même l’avait déjà trahie, brillant de mille feux… « J’avais pensé demander un lit à la Palestre, mais je ne suis pas sûre d’y avoir droit. Je n’ai pas trop préparé ce retour. » Commença-t-elle à dire. Voyant que la réponse ne semblait pas satisfaire sa jumelle, elle sentit qu’il y avait un filon à creuser, histoire de l’agacer un peu.

On ne se refaisait pas. Rebondissant sur derniers propos, elle surenchérit. « Tes quartiers ? Eh bien, madame la présidente, on n’est plus dans la même cour, à ce que je vois. » Elle avait prononcé ces derniers mots avec une voix bien exagérée, imitant le ton bourgeois Athénien de leur mère. « Je suppose que de toutes façons, il suffirait d’un ordre de ta part pour que je doive te suivre, en bon subalterne, non ? » Continua-t-elle, taquine.

Ce dernier point, cependant, était bel et bien réel. Elle était techniquement sa subordonnée, et l’ordre de chevalerie d’Athéna restait une armée. Connaissant le côté indépendant d’Eurydice, il était fort probable qu’elle s’en fiche, mais ce n’était peut-être pas le cas de tout le monde. Les autres chevaliers d’or étaient peut-être des idiots de technocrates après tout.

D’un geste de la main, elle l’invita à créer un portail. « Je te suis, très chère. Même si je le voulais, je ne pourrais pas créer de portail vers ton temple, de ce que j’ai cru comprendre. »
Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Retour au Bercail

 Sujets similaires

-
» Retour au bercail
» Retour au bercail
» Retour au bercail...
» Retour au bercail [PV Grenaak]
» .xXx.Retour au bercail.xXx.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Saint Seiya :: Zone Guerre Sainte :: Europe :: Le Sanctuaire :: Entrée-