Olrik
OlrikLa Voix d'Yggdrasil
La Voix d'Yggdrasil

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10450
Age : 38

La mémoire des alliés... Empty
Revenir en haut Aller en bas
La mémoire des alliés... 201195horloge208.11.18 22:06


La traversé en bateau s’était plutôt bien déroulé. Les vents ont été favorables à la petite troupe et le drakkar affréter par Olrik put se rendre à sa destination sans encombre. Olrik et Rakkan avait pu en apprendre un peu plus l’un sur l’autre et le Corbeau savait désormais les raisons du voyage.

L’accostage sur les plaines glacées de Sibérie surpris un peu le Représentant. S’il n’avait pas su qu’ils avaient voyagé durant plusieurs heures, il aurait pu croire qu’il était encore à Nordheims tant le climat en était proche. Partout où son regard se portait, il pouvait voir la glace recouvrant la terre et une neige assez fine virevoltait dans le ciel.

Il descendit du bateau et attendit que la troupe décharge les provisions et le matériel. La position exacte de Blue Graad était inconnue, il leur faudrait certainement un certain temps avant de trouver le royaume oublié. Ils avaient donc prévu des vivres pour plusieurs jours ainsi que du matériel de voyage adapté au climat, en l’occurrence une meute de chiens de traineaux.

[cente]***[/center]

Cela faisait presque deux jours que la troupe d’Asgard cherchait Blue Graad. Pour le moment, il restait bredouille mais le Représentant d’Odin ne comptait pas abandonné. Son Harm était suffisamment étendu pour lui permettre de ressentir des énergies toutes proches. Le problème était que même s’il les ressentait, il ne parvenait pas à les localiser avec précision.

La troupe fit une pause et Olrik se rapprocha de Rakkan.

- Je ne comprends pas. Je ressens un groupe de personnes proches, nombreuses en plus, mais je ne parviens à les trouver avec précision. Tu crois que tes corbeaux pourraient nous aider ?






Rakkan
RakkanEtoile divine de Sigma

Date d'inscription : 18/05/2006
Nombre de messages : 2765
Age : 42

La mémoire des alliés... Empty
Revenir en haut Aller en bas
La mémoire des alliés... 201195horloge210.11.18 17:26
La traversée se passa sans heurt; Rakkan n'osa pas trop interroger le représentant d'Odin: il se souvenait a la fois de Wulf et de sa conversation glaciale et il se souvenait aussi des derniers propos d'Olrik qui, bien que plus avenant a priori, ne semblait pas plus désireux de converser que cela. Tout cela faisait se dire au corbeau d'Asgard qu'il n'était pas aisé d'etre "adouber" dans les contrées du nord et ses guerriers que la réputation précédait de très loin; y compris dans les écoles et les parcs de son enfance ou on jouait aisément a incarner Siegfried ou Hagen.....

Mais un bruit sourd cessa toutes les pensées de Rakkan: le navire arrivait et il fallait débarquer sans attendre. Le jeune homme ne se précipita pas pour descendre a terre: il observa, considéra les alentours: un désert de glace pour l'instant masqué par la brume épaisse: voila qui annonçait une progression plaisante dans ce climat et cette géographie! Qu'importe: le devoir appelait et brusquement le corbeau, comme s'étant brusquement envolé de son perchoir, se retrouva a hauteur d'Olrik. Après quelques pas le représentant d'Odin , au visage visiblement inquiet, s'approcha de Rakkan et lui fit part de son soucis de trouver la cité oubliée dans ce décor hostile et le fait qu'il sentait la présence d'un groupe d'individus proches....Le corbeau d'Asgard regarda lentement autour de lui tout en avançant droit devant. Soudain il fait halte, son regard scintille, un léger sourire anime son visage tandis qu'il concentre son énergie légèrement. Bientôt, venus de nulle part des corbeaux apparaissent et forment un cercle au dessus de leur maitre.

Allons mes petits, il est temps d'entrer en jeu! murmura Rakkan avant d'étendre sèchement son bras droit vers l'horizon

Aussitôt, dans un chant strident, les corbeaux s'élancent dans un vol rapide et disparaissent a l'horizon. Rakkan se tourna vers le représentant d'Odin

A présent nous saurons dans quelques instants ce qui se trouve ici et ou

Les yeux fixés sur un ciel laineux, le guerrier de Hugin et Munin attendit, concentré sur tout événement a venir .
Olrik
OlrikLa Voix d'Yggdrasil
La Voix d'Yggdrasil

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10450
Age : 38

La mémoire des alliés... Empty
Revenir en haut Aller en bas
La mémoire des alliés... 201195horloge217.02.19 18:40
HRP a écrit:
Réellement désolé du délai d'attente pour ma réponse.



Grâce aux corbeaux de Rakkan, la troupe su vers où s’orienter. Olrik fut très satisfait des pouvoirs du God Warrior : lui-même ne pouvait s’orienter si facilement. Ils n’eurent au final que quelques kilomètres à parcourir avant de trouver ce qu’il cherchait mais, une véritable désillusion frappa la petite troupe.

Tout ce qu’ils trouvèrent ne fut que des ruines. Il s’agissait certes d’une cité, certainement importante, mais qui n’avait plus rien d’habitable ou d’habitée. Olrik ne pouvait croire que Blue Graad s’étendait devant ses yeux.

- Non, c’est impossible. Les textes parlaient d’une cité merveilleuse et puissante. Ils étaient certes anciens mais je doute que les choses aient pu autant changer.

Ses paroles étaient autant des interrogations que des spéculations mais, personne parmi ses compagnons du jour ne pourrait le renseigner. La chose la plus curieuse était qu’il ressentait toujours de nombreuses présences.

- Rakkan, penses-tu que tes corbeaux pourraient parcourir ces ruines pour nous en apprendre davantage ? Je ressens des présences mais je ne conçois pas qu’elles se trouvent dans cette cité dévastée…






Rakkan
RakkanEtoile divine de Sigma

Date d'inscription : 18/05/2006
Nombre de messages : 2765
Age : 42

La mémoire des alliés... Empty
Revenir en haut Aller en bas
La mémoire des alliés... 201195horloge207.03.19 16:08
Ainsi donc la cité de Blue Graad ou tout du moins ce qui semblait etre la cité légendaire pour le jeune guerrier s'étendait devant les yeux des explorateurs. Olrik semblait stupéfait devant ce spectacle, ce décor qui s'offrait a eux. Rakkan se demandait toujours sans oser l'articuler verbalement quelle était donc cette mission, la raison de ce périple. Brusquement Olrik demanda au corbeau d'Asgard si ses animaux pourraient jouer les drones espions et trouver quelques créatures vivantes, ou du moins c'est ainsi que Rakkan comprit la requête. Après un bref silence, le jeune guerrier hocha la tête:

Je veux bien essayer, mais je crains que les résultats de leur vol de reconnaissance ne donne pas des résultats bien précis et s'il s'agit de créature douée de quelque pouvoir mes corbeaux risquent de trahir notre présence, a supposé que le but soit d’être discret

Rakkan interrogeait du regard Olrik pour savoir s'il devait oui ou non envoyer ses corbeaux en effet en mission ou non. Il sentait bien lui même la présence de quelques personnages dans ces lieux sans pouvoir les reconnaitre....il attendit ainsi, prêt a laisser s'envoler quelques corbeaux qui déjà s'approchaient sans trop de bruit alentour
Olrik
OlrikLa Voix d'Yggdrasil
La Voix d'Yggdrasil

Date d'inscription : 19/03/2011
Nombre de messages : 10450
Age : 38

La mémoire des alliés... Empty
Revenir en haut Aller en bas
La mémoire des alliés... 201195horloge211.03.19 23:43


- Non, la discrétion n’a aucun intérêt aujourd’hui. Tout ce que nous voulons, c’est rencontré les habitants des lieux. Donc au contraire : si tes corbeaux peuvent nous indiquer où sont les présences, voir leur indiquer où nous sommes, ce sera le mieux attendu.

Alors que les paroles de Représentant d’Odin confirmaient son désir à Rakkan, les présences se précisèrent. Olrik avait laissé tous ses sens en alertes afin de tenter de repérer les existences qu’il ressentait, il regrettait d’ailleurs l’absence de Daudr qui aurait été bien plus efficace qu’eux dans ces circonstances, et il sentait du mouvement. Où et qui que soit les êtres qui se trouvaient proches, ils s’étaient mis en mouvement.

- Rakkan, lâche tes corbeaux ! Je sens qu’on va avoir de la visite.

Rapidement, plusieurs Harm se mirent en position autour du groupe. Ils ne pouvaient pas encore être vu mais, Olrik n’avait plus de doute sur leurs positions.

- Nous venons en amis, je suis Olrik de Surtr Représentant d’Odin. Nous venons restaurer l’amitié entre Nordheims et Blue Graad.

Les paroles de l’Ase ne provoquèrent aucunes réactions au départ. Puis, au bout d’un certain temps, un homme sembla sortir de nulle part et s’avança vers eux.

- Les terres de Nordheims sont bien loin d’ici, il vous faut être téméraires pour venir par ici sans vous faire annoncer au préalable. Ou alors pensez-vous que votre condition nécessite d’être reçu comme un roi dans toutes circonstances ?






Contenu sponsorisé


La mémoire des alliés... Empty
Revenir en haut Aller en bas
La mémoire des alliés... 201195horloge2

La mémoire des alliés...