Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge224.01.19 21:45
À peine rentré chez lui (et auprès de ses chères bouteilles), le philippin vit une Fée se matérialiser devant lui. Il faillit s'étrangler en avalant sa boisson de travers et passa une bonne minute à tousser et cracher pour reprendre sa respiration. Puis il fixa l'intrus d'un œil mauvais pendant une autre minute dans le vain espoir de parvenir à l'intimider. Comme on pouvait s'y attendre, l'insecte ne bougea pas d'un poil et le vieillard fut bien obligé de rendre les armes.

« Encore ?! Ils se foutent de ma gueule ou quoi, ils peuvent pas aller faire chier quelqu'un d'autre ?! » rouspéta-t-il tandis que le papillon s'approchait pour délivrer son message. Ça avait intérêt à être important, il venait tout juste de rentrer d'un périple qui lui avait fait traverser un hémisphère entier...

Il s'avéra finalement que c'était Andréa qui lui avait envoyé cette Fée : la Liche avait apparemment ressenti la présence d'une nouvelle Étoile Maléfique en Amérique du Nord et, voyant que l'ancêtre était sur le même continent, comptait lui demander d'en profiter pour prendre contact. Pas de bol, le papillon infernal l'avait manqué de justesse et c'était ainsi que ce qui n'aurait dû être qu'un léger détour – pour un éveillé – se transformait en corvée. Il souffla bruyamment avant d'accepter à contrecœur.

« Ok, d'accord, mais tu m'en dois une. » avertit-il en agitant un index réprobateur en direction du messager ailé. « Parce que je rentre déjà d'une mission où j'ai eu la malchance de rencontrer ce Reagan, là, et c'était pas un cadeau. Il est encore pire que ce que tu m'avais raconté ! »

Le Cyclope résuma alors son voyage et ses interactions avec les forgerons, le musculeux narcissique et son valet, une bonne façon d'évacuer sa frustration tout en collectant les affaires qu'il avait laissé tomber aux quatre coins de la pièce. Cela fait, il suivit son guide à travers le voile séparant les mondes. Direction Los Angeles, comme c'était pratique !

Le temps qu'il réapparaisse dans la plus grande ville de Californie et se mette en route vers sa cible par des moyens plus normaux, l'hystérie médiatique autour de cette histoire de duel de chevaliers avait redoublé d'intensité. En effet, comme l'en informa une alerte sur son portable, l'Oiseau de Paradis venait à l'instant de répondre à l'affront qui lui avait été fait par une tirade des plus incendiaires, acceptant du même coup de participer à cette grotesque pantalonnade organisée par le Sanctuaire ! Les vagues soulevées par la première annonce se muaient en tsunamis et au milieu de tout cela, Xing Huo s'enfonçait toujours plus profondément dans des abîmes de consternation. Il ne s'attendait pas à mieux venant du culturiste bariolé, mais quand même...

« Bordel, y en a vraiment pas un pour rattraper l'autre. » soupira-t-il, regrettant de ne pas avoir emporté au moins une petite bouteille pour la route. Il aurait bien besoin de quelque chose de fort pour faire passer la pilule. Néanmoins, ce n'était pas le moment de rectifier cet oubli : il touchait au but et remarquait maintenant que ses pas l'avaient mené vers les beaux quartiers de la métropole et leurs légions de touristes. Le Walk of Fame avec ses dalles étoilées, pour être précis. Quelques minutes supplémentaires à suivre les indications de la Fée et il se retrouva à côté d'un homme à la casquette noire que le papillon fantasmagorique lui désigna avec insistance.

« Alors c'est vous le nouveau collègue ? Enchanté. » fit le vétéran en lui tendant la main et en s'efforçant de se délester de sa mauvaise humeur. Après tout le pauvre gars ne méritait pas qu'il se montre désagréable, ce n'était pas de sa faute, il n'avait rien à voir avec tout ce bazar.
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge229.01.19 21:42
Fraîchement éveillé, Drow voulait profiter de cette 2eme chance qui lui était offerte.

Pourquoi ne pas voyager ?
Pour l’architecte qu'il était, l'Égypte et ses pyramides lui plaisaient beaucoup, mais venant d'Australie et s'étant donné la mort dans le grand Désert de sable, les grandes étendues aride, il en avait soupé…

Tout à ses réflexions, Drow piétinait sur place, impatient de changer d'air. Il devait ordonner ses pensées et parer au plus pressé : Il lui fallait trouver un casquette !

Comme si les dieux l'avait entendu, il vit un squelette passer d'un pas rapide devant lui, une casquette noire sur la tête.

« hep, attends toi » le héla l'Australien.
Le sous fifre surpris sursauta et, voyant à qui il avait à faire, se montra très docile.

« Ta casquette, tu pourrais me la donner ? » demanda Drow.

Le squelette parut ne pas comprendre sa requête puis la surprise le fit sauter en l'air. Arrachant le couvre chef de sa tête, il le lança au visage du spectre et partit en courant, maugréant au sujet d’une femme et de ses fesses si jamais elle l’avait vu avec….

Drow récupéra sa casquette qui n'était pas si noire en faite. Sur le côté se détachait en lettres multicolores le nom de Reagan. Sûrement un groupe de rock pensa le Béhémot.

Il fallait vraiment qu'il se mette à la page. Mort dans les années 80 et ayant erré plus de 30 ans aux enfers, Drow pensait que le meilleur endroit pour se faire une mise à jour restait Los Angeles et il faut avouer que l'idée d'un Spectre dans la cité des anges le fit sourire.

Il n'y a pas de meilleur endroit que la foule pour se sentir seul.

Los Angeles, mégapole par définition, était l'endroit rêvé pour le Spectre de la Solitude.
Il déambula de cinémas en musées, appréciant les spectacles improvisés au coin des rues. L'atmosphère heureuse de cette ville lui faisait du bien. Marché incognito, son cosmos réduit à trois fois rien, le tout lui donnait une sensation de liberté et il comptait en savourer toutes les nuances.

Mains dans les poches et casquette bien enfoncé sur la tête, ses pas le menèrent vers le fameux Hollywood boulevard. Depuis sa plus tendre enfance, Drow était fasciné par l'impact que le cinéma avait sur les foules ; qu'un simple film, un simple jeu d'acteur pouvait provoquer autant d'émotions chez l'être humain. Un film bien tourné et bien joué pouvait défendre n'importe quelle cause.
Les Spectres devraient y penser. Un clip de propagande par exemple. Et l'idée le fit rire tout seul. En y réfléchissant, ce n'était pas si saugrenue.

Tout à ses pensées, le Béhémot sentit plus qu'il ne vit l'homme qui l’interpella. Visiblement, l'hygiène n'était pas une condition sine qua none au statut de Spectre.
Le vieux qui lui faisait face ne payait pas de mine, une légère odeur d'alcool flottait autour de lui. L’Australien fut tenté de lui donner une pièce pour avoir la paix. Mais en le détaillant de plus près, Drow compris son erreur.

Lorsqu'il vivait dans sa tribu aborigène, il avait appris à observer avant d'agir. Cet homme ressemblait beaucoup au vieux guerrier qui l'avait entraîné.
L’ancêtre était le meilleur des chasseurs et ce n'était pas son grand âge qui l'aurait empêché de tuer quelqu'un. Un homme dangereux ,un vrai guerrier. Il lui manquait…

Le Spectre qui lui faisait face, la main tendu lui inspirait un respect identique même si le ton utilisé pour l'accoster restait à revoir.
Drow sortit sa main droite de sa veste et serra celle de son collègue. « enchanté » dit il sur un ton prudent.
Puis portant sa main mutilée à sa casquette il ajouta « notre rencontre est elle dû au hasard ou vous me cherchiez ? Je vous avoue n'avoir pas terminé ma visite. »
Il espérait ne pas se tromper sur son interlocuteur et que sa franchise ne choquerait pas.

Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge230.01.19 21:29
L’œil du Cyclope s'attarda un instant sur la main aux doigts manquants de son interlocuteur. Inhabituel ça, il avait cru comprendre qu'en temps normal les divinités infernales faisaient tout leur possible pour doter leurs serviteurs ressuscités d'enveloppes charnelles au sommet de leurs capacités physiques. Enfin, il n'avait pas de leçon à donner en la matière puisqu'il était lui-même une exception à ce principe, un guerrier ramené à la vie qui avait conservé son corps de vieux croulant. Un symptôme de plus des dysfonctionnements affectant la mécanique de l'Au-delà, qui n'était plus maintenue que par un Dieu au lieu de quatre. Heureusement que le cosmos permettait aux Spectres de s'affranchir – dans une certaine mesure – des restrictions de la chair : nul besoin d'avoir une plastique d'athlète olympique quand on avait le pouvoir de plier quelqu'un en deux par la seule force de l'esprit !

À mieux y regarder, la main de la nouvelle recrue n'était pas la seule chose étrange ici : sa casquette s'ornait d'un nom en lettres de couleurs aussi tapageuses que l'individu qu'elles désignaient. Seigneur Thanatos, quelque profiteur s'était-il déjà mis en tête de se remplir les poches en exploitant la notoriété nouvelle du Chevalier Noir ? C'est que ça se propageait vite ces conneries, l'annonce initiale du Sanctuaire datait à peine de cette nuit ! La bêtise et la cupidité humaines étaient décidément sans limites... il se trouvait toujours quelqu'un pour vouloir se faire du fric même avec les produits les plus inappropriés.

Mais assez tergiversé, il n'était pas là pour s'extasier ou se lamenter sur la dépravation du capitalisme.

« On m'a envoyé vous chercher. » répondit le philippin. « Mais ne vous en faites pas pour votre visite, prenez votre temps, rien ne presse ! Je suis seulement censé m'assurer que tout va bien de votre côté et vous offrir mon aide si nécessaire ; certains de nos camarades étaient quelque peu désorientés lorsque leur Étoile s'est éveillée, vous comprenez... »

Un problème de plus avec leur capacité de réincarnation, ça. D'ordinaire, les infernaux étaient supposés récupérer la mémoire de leurs vies précédentes lorsqu'ils recevaient leur Surplis mais là encore les choses ne se passaient pas comme prévu : la grande majorité des Spectres conservaient leur identité humaine et n'avaient pas accès aux souvenirs des anciens porteurs de l'armure. En fait, maintenant que les Juges avaient tous disparu ou été remplacés, il n'y avait plus aucun vétéran des Guerres Saintes du passé parmi les guerriers de l'Au-delà en exercice – Son Excellence le Griffon venait d'une époque antérieure aux Guerres Saintes, il ne comptait donc pas vraiment. Il se murmurait parfois que c'était quelque chose de voulu, que leurs divins Maîtres frustrés par les échecs répétés des précédentes générations avaient souhaité faire table rase du passé afin de repartir sur de nouvelles bases... mais personne n'osait demander au Faucheur ce qu'il en était réellement de cette rumeur.

« Je suis Xing Huo du Cyclope, au fait. Étoile Terrestre. » reprit-il afin de s'arracher à ce train de pensée. « Puis-je savoir à qui j'ai affaire ? »

Il croisait les doigts pour qu'il s'agisse d'une Étoile Céleste, les Enfers avaient bien besoin qu'on y restaure un semblant de hiérarchie normale : le Seigneur Thanatos avait mieux à faire que de s'occuper de tous les menus détails ou de s'adresser directement à la piétaille Terrestre et Eurynomos était toujours en phase d'acclimatation. Dans un cas comme dans l'autre il leur faudrait déléguer, ne serait-ce que pour sauver les apparences.

« Très... originale votre casquette, sinon. Je vois que certains n'ont pas perdu de temps. Où l'avez-vous trouvée ? »
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge202.02.19 21:30
Drow sourit, impressionné par son homologue. Voilà quelqu'un rompu a l’exercice. Il n’était pas le 1er que le vieux Spectre accueillait. Cela s'entendait.

Le Béhémot remercia intérieurement la personne qui le lui avait envoyé, très bon choix.

En réalité sa visite était terminée. Les quelques heures de récréation qu'il s'était autorisé lui avait amplement suffit pour se faire une idée de l’ambiance actuelle.

« je vous ai obligé à venir me chercher alors que j'allais rentrer. »
Une fois ses excuses faites, Drow préféra passer à un sujet bien plus interressant.

Le Cyclope avait parlé de collègues désorientés.
L’avait-il été lors de son éveil ? Non, pas vraiment. Ce n'est pas le mot qu'il aurait utilisé pour lui.
Il n'avait aucun souvenir direct de sa vie d'avant , plutôt des sensations, des intuitions. C'est comme cela qu'il avait su trouver la sortie des enfers.
Il faudra qu'il y réfléchisse , mais plus tard.

La présentation de son interlocuteur le fit sortir de ses pensées. Il est vrai qu'il ne s'était pas présenté.

« Je suis Drow du Béhémot, étoile céleste de la solitude.» instinctivement, il redressa les épaules et son ton fut plus formel .
« Je sais qu'une fois éveillé, il aurait été de mon devoir de me faire connaitre auprès de notre seigneur Hadès.... Arrêtez moi si je me trompe mais je n'ai pas ressentie son illustre puissance aux enfers....» Le Spectre interrompis sa tirade pour laisser le vieil homme le contredire mais comme il savait avoir raison, il continua rapidement : « il est vrai que le patron absent, mon côté rebelle a pris le dessus… » il termina avec un petit sourir contrit même si le Béhémot ne l'était pas du tout.

A la question sur la provenance de sa casquette, Drow ressortit sa main de sa poche et en toucha le bord. C'était un geste hérité de son identité humaine et il aura du mal à s'en défaire.
Se faisant, il comprit au regard désapprobateur du vieux Spectre que ce couvre chef ne lui plaisait pas. Devait-il lui dire que c'était directement aux enfers qu’il l'avait obtenue ? Et que pour quelques dollars il venait de s'offrir un pin's à l'effigie du fameux Reagan….. ?

Le Béhémot préféra ne pas répondre à la question du Cyclope au sujet de ses gouts vestimentaires et d’enchainer sur un point qui le tourmentait.
« Qui a pris la direction des troupes en l'absence d’Hadès ? Quels sont nos effectifs et nos projets ? » l'Australien énumérant ces interrogations se rendit compte que ce n'était peut être pas le lieu et l'heure d'en discuter mais il avait à cœur de se rendre utile auprès de sa faction.


Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge203.02.19 20:41
« Ce n'est pas grave, je n'avais rien de mieux à faire de toute façon. » fit le vieillard en réponse à la contrition de l'autre Spectre. C'était en tout cas ce que la gamine dirait s'il avait l'audace d'aller se plaindre auprès d'elle parce qu'elle l'avait empêché de s'enivrer tout son soûl. Hypocrite venant d'une fille qui s'enfilait de la vodka comme d'autres buvaient de l'eau mais qu'y pouvait-il ? On ne choisissait pas toujours ses compagnons de lutte.

« C'est plutôt à nous de nous excuser de vous avoir dérangé ; la collègue qui m'a envoyé ici a tendance à s'inquiéter pour rien. » ajouta-t-il en guise de petite vengeance mesquine. Passé ces assauts de politesse, son interlocuteur se présenta enfin et le philippin fut heureux de constater que son souhait avait été exaucé. Un nouveau supérieur, excellent ! Il exprima de nouveau ses respects en se frappant la poitrine du poing puis entreprit de mettre le dénommé Drow au parfum de la situation actuelle des Enfers.

« Hélas, Il est indisposé. » confirma-t-il en entraînant l'australien vers des parages moins fréquentés où ils seraient libres de discuter sans crainte que leurs mots ne tombent dans les mauvaises oreilles. « Sa Majesté a été enfermée par les Saints suite à leur invasion conjointe des Enfers avec les Marinas, puis libérée quelques mois plus tard mais nous ignorons toujours ce qu'il est advenu de Lui ensuite. Nous ne pouvons que prier pour qu'Il trouve bientôt un réceptacle à Sa mesure... »

C'était rageant, à chaque fois qu'il repensait à comment les choses s'étaient passées ce jour-là il regrettait que ce soit Athéna elle-même qui ait brisé le sceau retenant le Sombre Monarque au lieu de l'un de Ses fidèles serviteurs. Rien que de se remémorer la façon dont la Déesse avait insulté leur noble combat... il s'était juré de tout faire pour qu'elle s'en morde les doigts, pour lui prouver à elle et à ses laquais qu'ils avaient eu tort de sous-estimer les Étoiles Maléfiques !

Le Béhémoth, lui, démontrait son sens pratique en demandant comment l'Au-delà palliait à l'absence de son Souverain et quels effectifs restaient pour le protéger. Xing Huo compta rapidement sur ses doigts pour s'assurer qu'il n'oubliait personne, étouffa un soupir déprimé et annonça piteusement la couleur à son supérieur.

« C'est le Seigneur Thanatos qui a repris les rênes. Nos troupes éveillées comptent actuellement quatre Étoiles Terrestres, deux Étoiles Célestes – vous inclus –, un Juge et bien sûr Sa Seigneurie Elle-même. »

Piètre bilan au premier coup d’œil, sauf qu'il n'en avait pas terminé. Il comptait bien contraster ce triste tableau en rendant justice aux capacités de ses camarades ! Ils n'avaient peut-être la quantité mais ils avaient au moins la qualité... si l'on évitait de regarder le Dullahan de trop près. « Ne vous y trompez pas cependant, certains d'entre nous possèdent une force surpassant de loin leur rang théorique, le Bourreau et la Mante en particulier. »

Quant à la politique infernale actuelle... c'était là que le bât blessait, il fallait bien l'avouer. « Par contre, la moitié de notre effectif Céleste et Terrestre est actuellement indisponible pour cause de mission hautement confidentielle. Et Sa Seigneurie n'a pas jugé bon de nous mettre au courant de Ses plans, ce qui peut se comprendre vu notre situation récente... » – il réprima un tremblement en se rappelant Éris, hantant les couloirs de leur Château et proférant des menaces à l'encontre du Faucheur – « … Pour le moment, nous renforçons nos défenses, éliminons nos vulnérabilités et tissons notre toile en coulisses. »

Ce qui était déjà un beau programme, et un qui avait du succès jusque-là : ils avaient réussi à placer plusieurs villes importantes sous leur coupe sans que cela ne se sache, s'étaient tout aussi discrètement débarrassés du Sapindus et du Rosaire des Saints – pas de la manière la plus satisfaisante certes mais l'important c'était le résultat final – et avaient également revu leur procédure d'embauche afin d'éviter une redite des mauvaises surprises du passé. Un bon début, de quoi repartir sur des bases plus saines même s'il trouvait que tout ça manquait distinctement de gnons. Il en fallait pour tous les goûts, sans doute...
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge206.02.19 18:54
Le dénommé Xing Huo le guida vers une ruelle affluente à la célèbre avenue beaucoup trop fréquentée.
Bon réflexe.
Le Béhémot s'en mordait les doigts. Aborder de telles questions au milieu d'une foule d'inconnus n'était pas son style.
Tout compte fait, il était peut être un peu désorienté.

Il s'arrêtèrent devant un restaurant. Deux sdf avaient élus domicile dans un carton près de la porte des cuisines. Au bout de la rue un couple se disputait.

Drow, tout en écoutant le cyclope faire le décompte peu glorieux des effectifs infernaux, surveillait les quelques Angelinos présents dans la ruelle. Quand il fut convaincus qu'ils n'étaient pas une menace immédiate, les yeux du Béhémot revinrent sur son interlocuteur.
Venait-il de dire que les enfers avaient été attaqués par les Marinas et les Saints…..conjointement ?
L'australien n'en revenait pas. Il espérait qu'une vengeance serait prévue pour cette affront si ce n'était pas déjà fait.

Au moins, l’au-delà avait un dirigeant. Le seigneur Thanatos ferait autant l'affaire que son frère Hypnos… ou qu'une autre Divinité d'ailleurs. Il fallait un chef pour diriger des troupes.

Drow hocha la tête quand son homologue tenta de rehausser ce triste compte rendu en soulignant la qualité de l'équipe. « Il est vrai qu'une force correctement utilisée peut faire de grand dégât » concéda-t-il au Cyclope.

Au loin, le couple continuait son altercation à grands cris.

Le Béhémot leur tourna le dos et porta toute son attention sur le vieux Spectre. Son exposé s'était terminé sur une note qui se voulait optimiste mais Drow comprit au ton résigné de son collègue que la situation n'était pas aussi reluisante que l'on pourrait le croire.
Il fallait avouer que le Spectre tout frais qu'il était avait une grande envie d'exercer son cosmos....sur des chevaliers d'Athéna serait un plus non negligeable.

« Donc, nous nous cachons et attendons le bon moment pour attaquer ? » dit-il plus pour lui que pour son collègue.
La main sur la visière de sa casquette, Drow était pensif. Mais l’altercation qui avait lieu quelques mètres plus loin l’empêchait de réfléchir. En effet, de bruit de fond, la dispute était devenue un tapage de premier plan.

Le Béhémot se retourna et s'aperçut que les deux mortels s'étaient rapprochés. La querelle conjugale concernait un certain pari dont madame n'était pas au fait. Et son compagnon de jurer que la mise était assurée, que Reagan gagnerait, c'était certain….

A ces mots, Drow se retourna vers le cyclope « c'est une question un peu hors de notre sujet mais Reagan n’est pas un groupe de rock n'est-ce-pas ? » interrogea-t-il en haussant la voix pour se faire entendre.
Les deux énergumènes commençaient à lui taper sur le système et son cosmos s'intensifia malgré lui. Vraiment il fallait qu'il se contrôle. Son éveil récent devait le perturbé plus qu'il ne le croyait.

Le Spectre regarda son interlocuteur. Pour obtenir une réponse mais aussi pour voir si le Cyclope était autant agacé par le couple que lui.
Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge206.02.19 22:22
L'ancêtre commençait à regretter son choix de cachette : certes, ils ne risquaient pas d'être entendus avec tout ce tapage mais cette dispute de couple lui tapait sur le système. C'était au moins autant dû au vacarme en lui-même qu'à son objet. Un pari sur le résultat de l'affrontement entre Reagan et la championne du Sanctuaire, vraiment ? Un combat aux répercussions planétaires qui, s'il se terminait par la victoire de l'Oiseau de Paradis, pourrait fort bien signaler aux ennemis des Saints que l'heure était venue de frapper et d'achever de mettre à genoux les protecteurs de l'humanité... et des imbéciles n'avaient rien trouvé de mieux à faire que de prendre les paris. Incroyable.

Enfin, ce n'était pas si surprenant quand on voyait qu'Athéna et ses paladins eux-mêmes ne semblaient pas appréhender la situation avec toute la gravité requise et préféraient traiter la chose comme un foutu spectacle. Non, pas surprenant du tout, pas après le comportement de la garce pendant leur invasion de son propre Sanctuaire et son discours abracadabrantesque de Tokyo.

Le philippin prit son mal en patience et rebondit plutôt sur les propos du Béhémoth.

« Je peux vous garantir que le Bourreau est un Spectre de premier ordre, il a déjà deux chevaliers d'Or à son tableau de chasse et on ne fait pas plus loyal ! » assura-t-il, parce qu'on pouvait dire ce qu'on voulait de la personnalité de Wolgorn mais personne ne pouvait nier sa force ou celle de ses convictions. Si l’Étoile Céleste était intéressée, il ne lui serait pas difficile de trouver un subordonné pour lui conter les exploits de la plus puissante des Étoiles Terrestres, même si le cadre ne s'y prêtait pas pour l'instant. « Quant à la Mante, elle est tout aussi redoutable. Mais en effet, pour le moment nos ordres sont d'attendre... ce qui ne veut pas dire que nous sommes restés inactifs tout ce temps ou avons laissé l'attaque des Saints impunie. Nous nous sommes vengés et débarrassés d'un de nos points faibles dans le même mouvement ! »

Attendre quoi précisément, ça personne ne le savait en dehors du Faucheur Lui-même... ou peut-être que Son Excellence le Griffon, leur plus haut gradé actuel, était également au courant mais en tout cas le Cyclope n'était pas dans le secret des Dieux. Ça ne le gênait pas autant que d'autres, il était heureux tant qu'on le pointait dans la direction de l'ennemi et qu'on le laissait parler avec ses poings. Et puis il y avait fort à faire côté préparatifs divers et variés, même s'ils n'étaient pas encore en guerre ouverte ; l'administration de leurs territoires secondaires par exemple était une tâche à plein temps pour nombre de leurs Squelettes et requérait souvent l'intervention des Étoiles Maléfiques.

Il grimaça lorsque le tintamarre s'intensifia avec le rapprochement du couple. Il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaître dans l'homme l'un de ces bons à rien pathétiques qu'il détestait déjà de son vivant, ceux dont l'existence fournissait un terreau fertile à toutes sortes de mauvaises herbes : escrocs, dealers, gangsters, démagogues et plus encore... Au moins la femme tentait-elle de mettre un peu de plomb dans la cervelle de son compagnon. Trop peu et trop tard néanmoins.

« Non, pas un groupe de rock. » confirma le vieillard en faisant de son mieux pour ignorer les vociférations croissantes malgré la veine battant à sa tempe. Il choisit de se déplacer dans la direction opposée à celle du couple, autrement il allait finir par frapper quelqu'un et il n'était pas venu là pour ça. L'australien non plus ne semblait pas loin de l'explosion ; il fallait espérer que prendre leurs distances suffirait à le calmer. « Un abruti de Chevalier Noir qui a été défier les Saints chez eux, qui les a battus et humiliés avant de repartir peinard. Et apparemment les autres ont décidé de se montrer encore plus idiots en diffusant un avis de recherche dans le monde entier et en lui proposant de régler ça comme un homme avec un bon vieux duel ! »

Xing Huo afficha un rictus dégoûté en récapitulant avec force sarcasme le déroulement de cette farce qui ne devrait faire rire personne. « Reagan leur a répondu de la même manière pour les narguer. Et grâce à ça le monde entier sait maintenant que ce n'est pas n'importe quel péon qui s'est fait battre mais carrément un chevalier d'Or – dont le nom a été révélé à cette occasion d'ailleurs. Brillant, je sais pas si le pauvre gars est encore vivant mais il avait sûrement pas demandé ça ! »

Et il en avait gardé sous la pédale le tas de muscles peinturluré : l'asiatique ne savait pas quoi penser de ces histoires de Lion affaibli – ça avait l'air d'une mauvaise excuse, surtout après avoir employé la formule « ancien aspirant chevalier en échec » – mais si l'Oiseau de Paradis disait vrai, il l'avait vaincu sans même avoir besoin de son armure. Un handicap qui compenserait amplement celui de son adversaire, à n'en pas douter. Peut-être que Reagan gardait cette information sous le coude au cas où il aurait besoin d'en remettre une couche.

« Enfin, je sais pas à quoi ils pensaient les paladins, je suis pas sûr qu'ils prennent ça au sérieux ou qu'ils aient bien réfléchi aux conséquences. Vous auriez dû voir la panique à New York quand les gens se sont rendus compte que Reagan était là-bas le jour précédent... Et puis ils auraient fait quoi les Saints si quelqu'un avait été assez stupide pour vouloir jouer les héros en s'attaquant à lui ? »

Il y en avait toujours des comme ça, des types qui surestimaient leurs capacités : il en avait eu la preuve pas plus tard qu'hier lorsque ces petites frappes avaient agressé Ntikuma dans le but de lui voler son armure. Ceux qui auraient essayé de se mesurer à l'Oiseau de Paradis auraient sans doute été animés de meilleures intentions mais ça ne les aurait pas beaucoup aidés. Personnellement le Spectre aurait considéré le résultat comme un simple cas de sélection naturelle à l’œuvre – quand on était assez fou pour provoquer un éveillé sans avoir les mêmes pouvoirs on perdait tout droit de se plaindre ensuite –, sauf que les familles et les amis des victimes ne l'entendraient certainement pas de cette oreille. Il leur faudrait un responsable, or le Sanctuaire s'était de lui-même positionné en parfait bouc-émissaire.

« Au fait, il vaudrait mieux éviter de vous servir de votre cosmos ici : cette ville est à nous mais personne d'autre ne le sait et Sa Seigneurie préférerait que ça reste le cas. »
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge213.02.19 21:26
Un chevalier noir, seul, attaquant le sanctuaire… voila bien une chose que Drow n’aurait jamais penser entendre un jour.

Le Cyclope le poussa au bout de la ruelle, à l'opposé du couple infernal. Apparemment, la situation le dérangeait tout autant que lui.
Tout en s'éloignant, il songea à ce Reagan.

Le Béhémot ne savait pas s'il devait en rire ou en pleurer. Vraisemblablement, son attaque avait fait mouche, un pantin d'Athéna à terre, un doré de surcroit.

Il ne connaissait pas grand-chose de ce Black Knight et son action n'était surement pas la meilleure du siècle mais il fallait avouer que l'initiative valait le coup d'être saluer. Les « défenseurs de l'humanité » avaient surement besoin de redescendre un peu de leur piédestal de temps en temps. Et vu la façon dont ils géraient la situation, Drow espérait qu'ils retiendraient la leçon.

Il considéra cette nouvelle et décida de garder la casquette bien à sa place sur sa tête. Tant que ce Reagan restait un ennemi des Saints, bien entendu.
« Connaissons-nous les intentions de ce Chevalier Noir envers les Enfers ? Ne vise-t-il que le sanctuaire et ses défenseurs ? » interrogea le jeune Spectre. Surement que le Cyclope n'était pas au courant de tenants et des aboutissants de toute cette histoire mais son avis intéressait le Béhémot.
Ce vieux avait l'air d'en savoir beaucoup sur ce qui ne tournait pas rond ici bas.

D'après l’ancien, la ville était aux mains du Seigneur Thanatos. D'autres villes étaient à rajouter à la liste et cette nouvelle le réjouissait. Loin de lui l'idée de saper la couverture des spectres en ces lieux à cause de sa maitrise approximative de son cosmos...faute qu'il imputait, il espérait, à son éveil récent.

Le fait de s'éloigner du bruit et de réfléchir posément permirent au Béhémot de se contrôler.
« Pardonnez-moi, j'ai un peu de mal à brider mes émotions. J'avoue que l'envie de filer une correction à cet homme m'a fait perdre une partie de mon contrôle. Je vais me surveiller » promit le Béhémot.

Arrivé au bout de la ruelle, l'atmosphère était bien moins lourde. Aucun hurlement ne parvenait aux oreilles des deux Spectres. La pauvre femme avait du comprendre que son argent était déjà joué. Après la colère ; la fatalité et l'acceptation lui était tombées dessus comme la misère sur le tiers monde.

«Ce Reagan ne semble pas avoir réfléchi sur les conséquences d'un tel acte. Peut être que la proposition du Sanctuaire d'organiser un duel aux yeux de tous permettrait d’assoir leur force et de prouver qu'ils sont toujours aussi puissants…. Si tant est qu'ils gagnent. Dans un cas comme dans l'autre, cela peut être une bonne occasion d'observer les forces ennemies. » analysa le Béhémot.

Le monde ne tournait pas rond. Apparemment, les éveillés s'étaient révélés aux yeux des mortels et cela ne leur réussissaient pas. Drow ne savaient que penser.

Les lueurs de la ville l’apaisèrent. Les yeux au loin, la main sur la visière, le Béhémot se demandait ce qu'il pourrait bien faire en attendant ce duel qu'il ne manquerait pas.

« Vous m'avez dit plus tôt que la personne qui vous avait envoyé avait tendance à s'inquiéter pour rien. Pensez-vous qu’il soit nécessaire que j'aille me présenter ? » demanda Drow.
L'idée de faire un petit coucou à ses collègues ne lui plaisait pas forcément mais les Spectres étant peu nombreux, il était peut-être utile de se serrer les coudes.


Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge214.02.19 19:47
Le vieillard se réjouit intérieurement lorsque le Béhémoth s'apaisa : il avait réussi à désamorcer une situation potentiellement épineuse, ses collègues seraient fiers ! Refrénant son agacement, l'australien s'enquit des intentions précises de celui qui était devenu le plus célèbre des Chevaliers Noirs. Il avait de la chance, il n'aurait pas pu mieux tomber.

« Croyez-le ou non mais j'ai rencontré ce type pas plus tard qu'hier et j'ai eu droit à l'histoire en avant-première. C'est quelqu'un d'extrêmement arrogant et il semble avoir la rancune tenace, cependant il n'a aucune hostilité à notre égard. Au contraire même, il nous a proposé ses services de mercenaire ! »

Ladite proposition avait été dûment transmise au Faucheur, à Lui de décider de la suite à partir de là. L'Oiseau de Paradis avait beau être violent – ce que le Cyclope ne pouvait décemment pas lui reprocher, n'ayant aucune leçon à donner en la matière –, incorrigiblement imbu de lui-même et surtout incroyablement voyant là où les Spectres préféraient agir avec discrétion, il y aurait tout de même certains avantages à un tel partenariat. Reagan était indubitablement un éveillé puissant, il prenait au sérieux le respect de ses obligations contractuelles et même sa personnalité pouvait servir leurs objectifs si elle était utilisée à bon escient : il devrait faire une excellente distraction, au minimum. Quelques esprits chagrins s'opposeraient au principe-même de cette collaboration, réticents à l'idée de se reposer sur une force étrangère aux Enfers, a fortiori quand il s'agissait d'un pécheur d'une telle envergure mais voilà, l'Au-delà était en sous-effectif chronique et leurs alliés potentiels étaient peu nombreux, ils pouvaient difficilement faire la fine bouche. Éminemment pragmatique, le Seigneur Thanatos ne manquerait pas de soupeser judicieusement le pour et le contre avant de faire Son choix...

« À part ça... il s'est rendu chez Éris, j'ignore pourquoi précisément mais vu qu'elle l'a soigné, ils ne doivent pas trop mal s'entendre. Et il recherche deux éveillées de son propre ordre pour les punir d'avoir souillé la réputation de Death Queen Island. » compléta-t-il en tentant de s'assurer qu'il n'avait rien laissé de côté.

Continuant de déambuler sans but dans les ruelles loin de la foule et des regards, laissant derrière eux les derniers échos du couple, les Étoiles Maléfiques revinrent brièvement sur la presque-saute d'humeur de Drow. Xing Huo accueillit les excuses d'un haussement d'épaules : encore une fois, qui était-il pour juger les pulsions d'autrui ?

« C'est pas grave, je comprend. Et puis j'ai jamais dit que vous n'aviez pas le droit de corriger quelqu'un, tant que vous y allez mollo sur le cosmos. »

Cette parenthèse refermée, la discussion reprit son fil et le sujet du message du Sanctuaire fit son grand retour.

« Hum, je ne sais pas si leur duel à la manque nous apprendra grand-chose, ça m'étonnerait que des caméras puissent suivre un affrontement entre chevaliers d'Or. » remarqua-t-il. Les Galaxian Wars d'il y a trente ans avaient fait usage de machines perfectionnées, le genre qui pouvaient capturer sans problème le vol d'une balle d'arme à feu, mais c'était pour de simples chevaliers de Bronze. Et puis bien sûr il y avait toute une galerie de phénomènes cosmiques que seul un individu éveillé pouvait percevoir quelle qu'en soit la vélocité, les techniques spirituelles par exemple... L'un dans l'autre et indépendamment de l'issue du combat, le spectacle risquait fort d'être décevant.

« Mais même si les Saints gagnent, ce sera uniquement parce que Reagan a été assez bête pour relever leur défi. » ajouta amèrement le philippin, qui était peut-être – sans doute – de mauvaise foi, mais il n'arrivait toujours pas à digérer le fait que les Spectres aient pu perdre face à de tels guignols. « Tout ce qu'ils démontreront c'est la capacité d'une de leurs combattantes d'élite à écraser un Chevalier Noir dans des conditions qui n'ont rien à voir avec celles d'une vraie guerre. La belle affaire, ça ne prouvera rien quant à la puissance globale du Sanctuaire ! Ils peuvent bien avoir l'éveillée la plus forte de la planète, elle ne peut pas être partout en même temps : si elle ne peut pas s'appuyer sur des camarades à sa hauteur en nombre suffisant ni compter sur un réseau de renseignement digne de ce nom et que le leadership derrière est aux fraises alors championne ou pas, elle ne protégera pas grand monde. »

Il faudrait qu'il pense à acheter quelques journaux d'ailleurs, histoire de voir plus précisément ce que les humains pensaient de tout ça. Il avait déjà vu quelques réactions en passant, que ce soit à la télévision ou sur internet – c'était de là qu'il tirait une bonne partie de sa diatribe – et les Squelettes compileraient sans doute un rapport à l'attention de leurs supérieurs, mais il préférait voir lui-même si possible. Bien sûr, la plupart des propos échangés sur les ondes étaient des messages de soutien aux soi-disant protecteurs de l'humanité, condamnant du même coup la vilenie de l'Oiseau de Paradis ; toutefois, les commentateurs n'étaient pas non plus avares de critiques adressées au Sanctuaire et c'était celles-là qu'il avait plaisir à lire ou à écouter. La capacité humaine à voir le mal partout était décidément une chose merveilleuse ; enfin certains d'entre eux commençaient à voir les choses comme les infernaux, il était plus que temps ! Ça lui mettait du baume à cœur... maintenant, si seulement cette soudaine clarté pouvait être tournée vers un peu d'introspection...

« Toute cette affaire de duel était une erreur colossale, du début à la fin. Les Saints se sont enlisés dans des sables mouvants : ils peuvent bien gigoter dans tous les sens, ils ne feront que s'enfoncer davantage. Victoire, défaite ou autre, quel que soit le résultat, c'est bon pour nous. » termina-t-il en se rappelant une métaphore qu'il trouvait particulièrement appropriée, glanée dans l'article qu'un Squelette anonyme lui avait envoyé plus tôt pour l'informer de la réponse du renégat de Death Queen Island. Il faudrait qu'il le relise.

« Et non, vous n'êtes pas obligé de rentrer au bercail. J'enverrai un message à la gamine pour lui dire qui vous êtes histoire qu'elle puisse mettre un nom sur votre signature, je rapporterai que tout est nickel et ça devrait suffire. »
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge221.02.19 21:29
L'intuition de Drow ne l'avait pas trompé. Ce vieux bonhomme en savait un rayon sur la situation actuelle.
De plus, son avis était fort intéressant. Ayant rencontré ce fameux Reagan, il était à même de lui faire un compte rendu précis et détaillé.

Le Béhémot sourit à l'évocation d'une gamine. Sûrement la personne qui s'inquiétait pour rien. Si la simple parole du Cyclope quant à son identité pouvait la rassurer, tant mieux.

Tout en marchant, il réfléchissait à la proposition du Black Knight. Il ne savait que penser. Un allié d'une telle force serait un plus dans leur rang mais …. « Reagan m'a l'air légèrement incontrôlable. Nous pourrions l'utiliser à nos fins seulement, une fois que ses objectifs divergeront des nôtres - et ça arrive toujours - ne serait-il pas une menace pour nous ? Les alliances se font et se défont aux grés des idéaux. Ce Chevalier Noir recherche sûrement une reconnaissance sinon pourquoi tout ce tapage ? Une fois obtenue et s'il l'obtient, peut-être désirera-t-il la place d'un Dieu » formula le jeune Spectre. Revenant ainsi sur le rapport de Xing Huo.

Au nom de la Déesse Eris, son intérêt avait été piqué. Il ne put s'empêcher de penser tout haut : «De plus, La Fille de Nyx soignant un mercenaire ? c'est tout de même étrange... Tout ce grabuge ne serait pas un tour de la Discorde, un jeu pour s'occuper ? ».

Comme son nom l'indiquait , cette Déesse n'avait pas son pareil pour semer le bazar et la confusion partout où elle passait «Je suis bien content de ne pas avoir à décider de notre position vis-à-vis de ce Reagan. Notre seigneur thanatos a bien du boulot surtout si l'on rajoute Eris à l'équation » ajouta-t-il.

Tout en marchant, l'Australien vit passer quelques personnes téléphone à la main. Par certains côtés, il était impressionné du bond technologique des années 2000 et il savait ne pas avoir tout vu.

Il pensait sincèrement que les avancées dans ce domaine permettraient aux mortels de voir un vrai combat de leurs propres yeux. Ses idées gentiment douchées par Xing Huo, Drow se demandait comment les Hommes avaient accueillis la notion d'éveillé et l’existence de plusieurs Dieux sans pouvoir voir et comprendre la force cosmique.
Haussant les épaules, le jeune Spectre songea qu'il se ferait sa propre idée plus tard. Dans cette époque où tout le monde semblait pouvoir donner son avis, il n'aurait pas de mal à trouver ce qu'il cherche.

Son collègue avait justement donné le sien sur ce combat, le Béhémot ne pouvait qu’acquiescer. "Victoire, défaite ou autre, c'était bon pour eux".

Le silence qui s'était installé entre eux n'était pas pour lui déplaire. Se dégourdir les jambes, prendre l'air, lui faisait du bien.

Drow allait proposé au Cyclope son aide pour une éventuelle future mission quand..
« mesdames et messieurs, nous interrompons les programmes pour l'exclu du siècle. Le combat tant attendu aura bien lieu ! Oui, Eurydice Chevalier d'Or du Gémeaux, championne du sanctuaire fait face à son adversaire le Chevalier mercenaire, l'Oiseau De Paradis, l’excentrique Reagan. Le suspense est au rendez vous….. »

Une de ces nouvelles télévisions plates émettait à la vitrine d'un magasin, non loin des deux Spectres.

Quelques personnes s'étaient amassées devant comme des zombies face à un bout de viande fraîche. Drow ne leur jetterait pas la première pierre. La journaliste faisait bien son job. L'excitation de son sujet faisait briller ses yeux. Son enthousiasme communicatif se percevait même à travers l'écran.

Se tournant vers son collègue, un sourire aux lèvres «bien, apparemment les mortels veulent tout de même avoir un aperçu de ce duel. Et même si, en y réfléchissant, vous avez sûrement raison sur l'efficacité des cameras lors d'un corps à corps ; le fait que le meilleur Chevalier d'Or du sanctuaire soit celui du Gémeaux, change un peu la donne. Ses illusions sont visibles aux yeux de tous. Le spectacle – même s'il n'a pas de réel but – peut être spectaculairement intéressant. Non ?».



Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge222.02.19 22:45
Drow émit plusieurs remarques pertinentes auxquelles le philippin réfléchit en se lissant la barbe. Leur nouveau supérieur avait la tête sur les épaules, tant mieux... Il ne répliqua qu'après que le Béhémoth ait exprimé son soulagement de ne pas être confronté au même niveau de responsabilité que la Mort.

« Et moi donc. » acquiesça-t-il. « Je suis aussi content de ne pas avoir la même famille que Lui, ça doit pas être facile tous les jours... Enfin, blague à part, je suis sûr qu'Il tiendra compte de la possibilité que Reagan se retourne contre nous ou soit en fait un pion de la Discorde lorsqu'Il considérera la proposition. Et vous avez raison, si c'est à Éris qu'on doit ce type alors elle a sacrément bien réussi son coup. »

Cette histoire de duel était le sujet clivant du moment, et c'était un aspect de plus du problème qui attendait les chevaliers du Sanctuaire au tournant. Ils conservaient une certaine popularité tant que personne ne venait s'intéresser de trop près à leurs affaires, sauf que tout cet emballement médiatique avait fait remonter à la surface tout un tas d'informations peu reluisantes qui restaient habituellement planquées sous le tapis. Le fait que leurs recruteurs continuent d'embarquer des gosses trop jeunes pour donner leur consentement à leur future transformation en armes vivantes ou ce qu'ils faisaient des résultats indésirables de ce charmant programme, par exemple. Toutes ces bourdes qu'ils avaient eu des millénaires pour corriger mais sur lesquelles des dizaines de générations successives de Grands Popes avaient fermé les yeux jusqu'au XXIème siècle... C'était quoi déjà le proverbe ? Andréa l'avait cité une fois, une bonne vieille locution latine comme quoi l'erreur était humaine mais la persévérance dans cette même erreur était diabolique, ou quelque chose comme ça...

Bref, tout ça pour dire que maintenant que l'Oiseau de Paradis paradait leur linge sale partout – calomnies ou pas, et qu'importe sa propre vilenie –, nombreux seraient ceux qui écouteraient ses arguments ainsi que les critiques des journalistes ou des politiciens et, en conséquence, se détourneraient d'Athéna... peut-être même pour tomber ensuite dans les bras de leurs ennemis. Il y avait bien des légions de néo-nazis dans ce pays alors-même qu'Hitler était censé y représenter le Mal absolu, alors pourquoi pas des partisans des Black Knights, des Spectres ou des Ombres ? Ça leur apprendrait, à ces paladins de pacotille.

Xing Huo était sur le point d'émettre un rire caquetant des plus indignes de son statut quand le son d'un téléviseur le fit sortir de sa bulle. Son interlocuteur et lui ne perdirent pas une seconde et se joignirent à l'attroupement des badauds ; le propriétaire du magasin était lui-même trop concentré sur les paroles du commentateur – et quelles paroles, s'il subsistait encore le moindre doute quant au fait que tout ceci n'était qu'un spectacle n'ayant rien à voir avec la réparation d'une injustice... – pour les chasser de sa devanture.

« Et bien, ils ont pas tardé. » remarqua-t-il un peu inutilement. Il nota avec déplaisir que l'armure des Gémeaux avait déjà trouvé une nouvelle porteuse après la mort de Gareth – saletés de Saints, on en dégommait un et un autre prenait tout de suite sa place, on aurait dit ce jeu de fête foraine avec les taupes ! – mais encore une fois, l'arrogance des forces athéniennes donnait un avantage aux infernaux. Cette Eurydice aurait pu faire un formidable atout s'ils avaient caché son existence au reste du monde, ils auraient pu s'en servir pour frapper par surprise pendant que les Spectres se reposaient sur leurs lauriers... tant pis pour eux, le Cyclope ne se plaindrait pas de savoir à l'avance à quoi s'attendre. Et la suite était encore meilleure !

« Ah, ça non plus ça n'a pas traîné. » ricana-t-il en voyant Blueman être emporté par quelque horreur venue d'une autre dimension, confirmant par là-même que la Sainte avait bien hérité des pouvoirs de son prédécesseur. La scène fut accueillie par plus d'une exclamation choquée, et certaines étaient mêmes compatissantes – le punk était un être cruel et dépravé, certes, néanmoins le ridicule de son costume de méchant caricatural semblait lui avoir attiré la sympathie de ceux qui n'étaient pas au courant de sa véritable nature –, autant dans la rue où ils se trouvaient que sur le plateau de l'émission. « Ils n'ont même pas commencé qu'ils brisent déjà leur serment... ou peut-être qu'ils pensent que personne ne viendra les faire chier parce qu'ils n'ont promis de sauf-conduit qu'à Reagan ? »

Il s'était apprêté à répondre à l'australien que le titre de « championne » voulait à la fois tout et rien dire, que ça pouvait tout aussi bien signifier qu'elle était effectivement la plus forte des chevaliers d'Or ou qu'elle était simplement celle qui présentait le mieux mais il ravala sa réplique. Les demeurés du Sanctuaire n'avaient clairement pas entravé le concept d'une botte secrète et si c'était ça leur combattante la plus photogénique, ils étaient mal partis. L'ancêtre préféra se concentrer sur des points plus importants.

« À quoi vous voyez que c'est une illusion ? » demanda-t-il en plissant les yeux pour mieux voir la vidéo qui repassait en boucle dans un coin de l'écran. Qu'avait-il loupé ? Excellent discernement en tout cas, pour peu que Drow ait raison. « Après, si elle tient vraiment de son maître, on en verra pas beaucoup plus. Son truc c'était de se transporter dans une autre dimension en même temps que son adversaire, comme ça si les choses tournaient mal il pouvait tout simplement se barrer en laissant l'ennemi derrière lui. »

Ce n'était pas la méthode de combat la plus honorable, toutefois il ne le reprocherait pas à feu le Pope et à son apprentie. La tactique était efficace – en temps normal du moins : Seigneur Thanatos, ce que ça avait pu être gratifiant de voir la Liche délivrer Lyne de la prison où Gareth l'avait abandonné ! – et pour le reste, et bien, à la guerre comme à la guerre. En parlant de ça, il leur faudrait penser à formuler une contre-mesure.
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge202.03.19 22:18
Sur l'écran, la scène d'introduction au combat tournait en boucle. Les badauds attroupés émirent des cris outrés voire choqués mais leurs yeux avides de scènes violentes ne lâchaient pas la vitrine.
L'Australien les plaignait. Pourquoi ne pas admettre que tout cet étalage d'horreur leur plaisait et leur faisait réaliser leur chance d'être ici et pas à la place de cet homme englouti par d’immondes créatures ?

Drow vit même une gamine d'environ sept ans, le regard levé sur un événement qu'elle n'aurait jamais du voir dans sa petite vie d'enfant. La mère aussi captivée que sa progéniture, lui avait lâché la main. Toutes deux, yeux écarquillés, lèvres entrouvertes, buvaient les paroles de la journaliste comme un veau tétant sa mère.

Pour sa part, le Béhémot trouvait cette entrée en matière fort intéressante. La "championne" des Saints semblait impitoyable.

A la question du Cyclope sur l’illusion de cette dernière, il se devait d'être sincère : « Je vous avoue que je n'ai pas la moindre preuve que ceci n'est pas réel » dit-il en tendant sa main mutilée vers la vitrine, « mais les souvenirs - s'il on peut les appeler ainsi – des Chevaliers d'Or qui me restent en tête, ne les représentaient pas en tueurs. Et puis, la présence des medias dans les tribunes me laisse à penser qu'ils y ont été invité. Pourquoi montrer au monde entier une scène aussi dénuée d'humanité ? C'est Reagan le méchant. Son acolyte aurait pu être évincé sans toute cette mise en scène. » termina l'Australien.

Déstabiliser l'adversaire par la peur. Tactique vieille comme le monde mais qui avait fait ses preuves.

Drow s'amusait du spectacle offert par le fameux Reagan. Visiblement l'homme était dérangé mais pour avoir battu un chevalier d'Or, l'éveillé qu'il était devait être puissant. Pour sa tenue, il était heureux de voir que les mœurs avaient évolué. Personne, parmi les badauds ne semblait choqué par l’apparence du Black Knight.

Ses pensées furent interrompues par les insultes et le mécontentement ambiant de la foule.

En tournant la tête pour suivre la suite de ce duel d'un autre temps, Drow fut déçu de constater que le vieux Cyclope avait raison. Les deux protagonistes s'étaient volatilisés.

La camera du reporter bougeait en tous sens, perturbé par leur disparition. Le retour en studio fut encore plus chaotique. Fiches inutiles dans les mains, regard paniqué, la présentatrice, dont le maquillage se décomposait sous l'effet du stress, meublait temps bien que mal.
Mais déjà, certains douchés dans leur curiosité s'éloignaient du spectacle qui n'en était plus un.

Drow se retourna vers Xing Huo et ne pouvant s'empêcher de le taquiner un peu - il fallait être aveugle pour ne pas voir que le vieux Spectre n’approuvait pas ce défi lancé par le Sanctuaire – lui lança «Soyons fous et faisons un pari. Je n'ai pas toutes les données sur le deux adversaires et, vu la tête que vous avez fait en voyant le Chevalier des Gémeaux, vous non plus. Moi, je pense que cette Eurydice va gagner mais qu'elle ne tuera pas le Chevalier Noir. Et vous ? »
Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge203.03.19 17:07
Une intuition de la part de l’australien donc, plutôt qu’un élément qui aurait échappé aux yeux des autres spectateurs. Pourquoi pas, ce ne serait pas le philippin qui lui jetterait la pierre pour ça, surtout que son raisonnement se tenait… pour peu que le Sanctuaire fasse preuve de sens commun, or cette dernière denrée semblait se raréfier en Grèce en ce moment.

« Les Saints sont pas des bisounours non plus, autrement ils seraient tombés depuis longtemps. » nuança l’ancêtre. « Après c’est sûr que c’était complètement gratuit ça, ils auraient aussi bien pu dire au punk de dégager au lieu de nous rejouer directement une scène de film d’horreur. Reagan a bien été assez vantard pour accepter ce combat, ça m’aurait étonné qu’il s’oppose à ce que ça se déroule en un contre un. »

D’autant plus que du point de vue du public, Blueman n’avait donné aucune indication de vouloir participer à l’affrontement, ou n’en avait pas eu le temps. Si ça se trouve, il était simplement venu servir de témoin à son maître – c’était bien un truc qu’on faisait pendant les duels ça, venir avec un second, non ? – ou de soutien moral depuis des tribunes qui seraient sans cela complètement acquises à son adversaire. Nul besoin de filer des cauchemars aux téléspectateurs les plus sensibles en leur infligeant la vision d’un homme appelant désespérément à l’aide alors que des monstruosités innommables le broyaient dans leur étreinte et l’entraînaient vers on ne sait quels supplices, tour de passe-passe ou non.

Que tout cela était étrange : d’ordinaire il aurait été le premier à vouloir ouvrir les yeux des gens à la dure réalité dans laquelle ils vivaient et voilà qu’il se retrouvait à critiquer les paladins. Si on ne pouvait même plus compter sur eux pour se montrer à la hauteur de leur réputation alors où allait le monde ? Et à propos de soi-disant parangons trahissant éhontément leurs propres principes…

« Ah ! Je le savais ! » jubila-t-il en constatant la justesse de sa prédiction. « Ça promet une confrontation publique et ça brise immédiatement son serment, c’est du propre ! »

Le mécontentement gagnait rapidement les passants devant cette action décevante des Saints. Plusieurs d’entre eux ne se privèrent pas de se demander à voix haute si leurs protecteurs autoproclamés n’auraient pas quelque chose à cacher, ou s’ils n’essayaient pas ainsi de faire en sorte que l’Oiseau de Paradis cesse de les mettre à mal à grands coups de vérités blessantes. Si c’était le cas, les empaffés en armures bling-bling ne pouvaient s’en prendre qu’à eux-mêmes : c’étaient eux qui avaient placé le Chevalier Noir sous la lumière des projecteurs, qui l’avaient sorti de l’anonymat… C’étaient également eux qui l’avaient formé : l’improbable culturiste ne serait littéralement rien sans eux. La capacité des guerriers d’Athéna à créer leurs propres Némésis était décidément impressionnante.

Sur le plateau de télévision, l’un des analystes prit le relais de la présentatrice aux abois et en profita pour glisser sa propre insinuation perfide : « Nous venons d’assister en direct à un spectaculaire faux pas de la part du Sanctuaire, mais qu’est-ce que cela veut dire précisément ? De deux choses l’une : soit les Saints ont menti à l’humanité toute entière, soit leur championne ne respecte pas les ordres de sa propre hiérarchie. Duplicité ou indiscipline, chacune de ces deux options ouvre des questions inquiétantes quant au degré de confiance que nous devrions accorder à nos anges gardiens... »

Xing Huo écouta l’homme déverser son fiel avec un hochement de tête approbateur. Ce hochement s’interrompit lorsque Drow proposa un pari concernant l’issue de cette sinistre farce. Le Cyclope réfléchit quelques instants à cette idée, puis soupira.

« Normalement ce serait même pas un pari : c’est pas censé être un combat à mort après tout, et je vois mal comment Reagan pourrait surclasser les pouvoirs de cette Eurydice. Mais après ce qu’on vient de voir, je me dis que les Saints n’en sont plus à une connerie-près. Tant mieux pour nous hein, qui sommes-nous pour les en empêcher s’ils insistent pour se tirer des balles dans le pied à la kalash ? »

Il considéra un peu plus longtemps son choix puis haussa les épaules. Où était le mal ?

« Bon allez, je relève. On parie quoi ? »
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge213.03.19 10:09
Un combat mais sans mise a mort.

Drow trouvait l'idée décevante. Certes les Chevaliers d'Or ne sont pas des bisounours pour reprendre les paroles du vieux spectres, et si ses souvenirs sont bons, certains de ces défenseurs de l’humanité avaient une belle part de responsabilité dans quelques massacres bien caché mais jamais rien d'officiel.

Une telle mise en scène sans final. Un ennemi est un ennemi, un point c'est tout.
Les deux adversaires n’ont donc pas vraiment de craintes à avoir.

Encore que, Reagan avait l'air de partir pour un affrontement mortel.

Le Béhémot pensait que la mort était une partie intégrante du combat et qu'en pariant sur la survie du Chevalier Noir, il pimentait un peu le jeu mais la déception dut se lire sur son visage. « Bon, je ne savais pas que le combat n'était pas à mort . Donc on va dire qu'on parie un verre à boire ou un truc à manger. Qu'en pensez vous ? » proposa-t-il. «nous sommes d'accord sur le fait que le Black Knight ne pourras pas gagner. Mais il avait l'air déterminé. Mourra ou mourra pas ? Il est possible qu'il force Eurydice à le tuer …» ajouta le Béhémot.

Autour d'eux , la foule s'était délitée. Ne restait que quelques péons désabusées devant l'écran, écoutant à peine un débat qui se voulait pertinent mais qui ne faisait que rabâcher la même rengaine en espérant que les reporters présents en Grèce les alertent sur le retour du Chevalier des Gémeaux ou de l'Oiseau de Paradis.

L'atmosphère de la ville se faisait toujours aussi légère . Les allers et venues des touristes allaient bon train et Drow ne doutais pas que cela durerait toute la nuit.

Le propriétaire de la boutique, enfin sorti de sa transe télégénique, commençait à faire déguerpir le reliquat de la foule présente plus tôt. N'ayant pas envie de se faire remarquer les deux Spectres passèrent leur chemin.

«Ce fut une bonne distraction » commenta le Béhémot, «en attendant le résultat, puis-je me rendre utile au Seigneur Thanatos ? Ou à vous, peut être ? J'ai du temps libre à profusion.» tout en portant sa main sur le bord de sa casquette, Drow ne voulait pas s'avouer que rester seul sans savoir quoi faire lui faisait peur.
Son cosmos répondant à son angoisse s'intensifia légèrement. Il tenta de le réprimé. Ce n'était qu'une petite secousse mais assez pour lui confirmer qu’il n'était pas - ou trop - en phase avec lui-même.

Il espérait que son collègue ne s'en était pas aperçu. Seulement, plus il était stressé et moins son cosmos lui répondait …. A surveiller.
Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge214.03.19 17:38
« En même temps ils allaient pas diffuser une exécution en direct devant le monde entier. » nota le Cyclope, désolé de doucher ainsi les ardeurs de son supérieur. « Les médias ont beau repousser les limites du voyeurisme et de l’indécence, faut bien que ça s’arrête quelque part… même si ce qui est arrivé à Blueman s’apparente quand même à une mise à mort. »

Une mise à mort tronquée, certes, mais l’imagination fertile des téléspectateurs ne manquerait pas de conjurer d’épouvantables visions du sort funeste réservé au punk. Idem pour le combat qui se déroulait loin des regards, l’humanité remplirait les blancs avec ses propres fantasmes. Et s’il y avait un accident ou que Reagan forçait Eurydice à l’achever, comme le faisait remarquer l’australien, le résultat final apparaîtrait tout de même sur les écrans… à moins que les Saints ne se débarrassent du cadavre sans jamais le ramener devant l’œil des caméras mais ce serait du pareil au même, quelque part.

« Va pour un truc à boire ou à manger. » poursuivit-il en se rappelant le sujet du pari. Le proprio du magasin dispersa sans ménagement les grappes de badauds qui ne s’étaient pas déjà éloignés d’eux-mêmes et le philippin suivit le mouvement, accompagnant le Béhémoth en quête d’un bar ou d’un restaurant où le perdant de leur petit jeu allégerait son porte-monnaie en remplissant la panse du vainqueur. Pas besoin de rester plantés là plus longtemps, il y aurait bien un poste de télévision dans l’un de ces établissements ouverts un peu partout de chaque côté de la rue. Si ce n’était pas le cas, ils entendraient sûrement parler de l’issue du combat peu de temps après.

« Ici, ça m’a l’air bien. » proposa l’ancêtre en indiquant une petite brasserie qui avait l’air à la fois propre et pas trop fréquentée ; ils devraient y être tranquilles pour avoir une conversation. « On devrait être vite fixés, ça m’étonnerait que ces deux-là soient de niveaux assez proches pour nous sortir un affrontement de mille jours ! »

Quelle séduisante idée ce serait pourtant, de ne plus avoir de Gémeau dans les pattes pendant presque trois ans… Sauf que s’ils en arrivaient là, ses galants camarades pourraient toujours interférer afin de libérer la donzelle. Qu’est-ce qui les en empêcherait ? Ce n’était pas comme si qui que ce soit pouvait constater une éventuelle tricherie, là où étaient les combattants. Un soupçon de plus qui planerait au-dessus du Sanctuaire, on pouvait dire qu’ils avaient réussi leur coup.

Les Spectres s’attablèrent avant d’aborder la question de la future affectation de Drow, sujet sensible qui emplissait l’intéressé d’une nervosité palpable. Il ne passerait pas beaucoup de temps à se tourner les pouces, ça c’était sûr, les infernaux manquaient toujours de main-d’œuvre, mais quant à savoir de quelle manière il servirait leur Seigneur, c’était une autre paire de manches.

« Oh, du boulot il y en aura avec ce bazar qu’ils nous ont mis. J’imagine qu’on essayera d’en profiter pour raffermir notre emprise sur les territoires où nous nous sommes implantés, déjà. Après si vous voulez plus de précisions c’est pas trop à moi qu’il faut en parler… Mais je suppose que ça dépend de vous. Qu’est-ce que vous savez faire ? Où pensez-vous que vous seriez le plus utile, et au contraire où croyez-vous que vous ne seriez pas à l’aise ? Plutôt sur Terre ou en Enfer, en tant que combattant, meneur, administrateur, spécialiste du renseignement, je sais pas moi... »
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge219.03.19 21:30
Le Cyclope le mena vers un petit bar discret. Les allers et venus restaient fréquents mais le coin semblait plutôt calme comparé au Walk of Fame.

Drow suivit le vieux Spectre jusqu'à une petite table loin d'un groupe de travailleurs tranquillement attablés au milieu de la salle.

Instinctivement le regard de l'Australien fit le tour de la pièce. Une télé était allumée dans le coin du bar. Une jeune serveuse faisait le service, surveillant les images sur l'écran et son plateau en même temps.
Drow était certain que plusieurs verres finiraient au sol avant la fin de la journée.

Accoudé au comptoir, l'éternel pilier de bar vidait sa chope sans un regard pour les nouveaux arrivants.

Une fois assis, le Béhémot se détendît. « un affrontement de mille jours, ça m’étonnerait » répondît-il aux paroles de Xing Huo. « je ne sais pas quel Chevalier d'Or Reagan a battu mais celui des Gémeaux m'a l'air d'un niveau assez élevé. »

En attendant les résultats du combat, le vieux Spectre répondit aux interrogations de Drow en lui énonçant différentes affectations possibles. Il fallait qu’il se reprenne un peu. C'était une étoile Céleste. Stresser pour des choses aussi futiles ne servait à rien.

Il devait réfléchir à ce qui serait le plus utile aux Infernaux.

Meneur ? Non pas tout de suite.

Combattant ? pourquoi pas mais avec son "petit" soucis de cosmos, ce n'était pas envisageable pour le moment.


« vous désirez commander ?»

Les mots de la serveuse le sortit de ses pensées….le ton utilisé aussi.

La jeune fille - qui ne l'était pas tant vu de près - le dévisageait intensément.
Le Béhémot mal à l'aise, baissa la tête et posa sa main sur le bord de sa casquette, se méprenant sûrement sur le regard insistant de la dame.

« Franchement, je ne comprends pas que vous puissiez être du côté de ce Chevalier Noir de pacotille » lança le femme au jeune Spectre, «et en plus vous l'affichez sans honte…. » continua-t-elle sans attendre de réponse pour la commande et pointant un index menaçant vers le visage du Béhémot.

L'Australien ne mit pas longtemps avant de comprendre que ce n'était pas pour ses beaux yeux qu'elle l'avait devisagé. Le sanctuaire avait ses supporters et sa casquette au nom du Black Knight en lettres multicolores et flashy n'allait pas l'aider.

Redressant la tête, une sourire sur les lèvres, son attitude se modifia du tout au tout. Drow - sûrement un peu vexé de sa méprise - lui répondit : « Chacun sa façon de penser, madame. Si ce Reagan représente une certaine liberté d’expression pourquoi ne pas le soutenir un peu ? Et si en prime, il permet de montrer aux yeux du monde la façon dont les Saints gèrent leurs problèmes ….c'est intéressant. Mais vous n'êtes pas payé pour discuter et je ne parlerais pas plus de mes choix avec vous ».

La serveuse rouge de colère et surprise du décalage entre le son de sa voix et les paroles prononcées, allait répondre quand le Béhémot reprit « nous n'avons pas encore choisi, merci de revenir plus tard. »
Son sourire toujours sur les lèvres, il ne la quittait pas des yeux. Le regard, aussi froid que son sourire était chaleureux, dut être assez éloquent puisqu'elle partit sans demander son reste. La discussion etait passée inaperçu aux yeux des autres clients.

« Je déteste que l'on juge une personne sur sa tenue. » se justifia-t-il auprès du Cyclope« mais il va falloir que je change de casquette. »
Haussant les épaules, il se demandait s'il pourrait en faire une à l'effigie du Béhémot.
Durant l'échange, son cosmos était resté bien sage. Une petite victoire.

« Je vous paie un verre ? Pari ou pas, vous m'avez bien briefé. Je vous dois bien ça. Et pour ce qui concerne mon utilité, j'en discuterai plus précisément avec les personnes concernées, vous avez raison. Encore faut-il qu'elles en aient le temps. Une chose est sûre, je ne resterai pas enfermé aux enfers.»





Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge222.03.19 9:38
Le Cyclope jeta distraitement un œil à la carte de l’établissement tandis que Drow confirmait son opinion sur la suite du combat. L’Oiseau de Paradis n’inspirait pas une grande foi, comparé à l’héritière des Gémeaux.

« Celui que Reagan a battu ? Un certain Azir du Lion si je me rappelle bien. Pauvre type, il avait certainement pas demandé à voir son nom étalé partout comme ça. »

Le vieillard se tut ensuite, laissant à son supérieur le temps de considérer ses paroles précédentes. L’affectation d’une Étoile Céleste n’était pas un choix à faire à la légère mais il n’y avait pas non plus besoin de se tourmenter sur la question, le Seigneur Thanatos aurait sûrement une idée très claire du rôle à donner à Son nouveau subordonné. Leurs réflexions furent toutefois écourtées lorsque la serveuse les accosta en faisant preuve d’une agressivité bien peu professionnelle. Comme on aurait pu s’y attendre, les choix vestimentaires du Béhémoth lui valaient quelques menus problèmes, mais ce dernier s’en dépêtra aisément. Xing Huo choisit cependant d’ajouter son grain de sel :

« Voyez les choses comme ça, madame : on est tous très reconnaissants envers la police et l’armée, qui se mettent en danger pour protéger les citoyens. Ça veut pas dire pour autant qu’on peut pas les critiquer quand ils se mettent à faire n’importe quoi. C’est pareil pour le Sanctuaire. »

Certes, il y avait des façons moins offensantes d’exprimer un désaccord ; le philippin acquiesça lorsque l’australien admit la nécessité de changer de couvre-chef, puis de nouveau lorsqu’il lui proposa de le récompenser pour ses conseils. Il porta son choix sur une bière milieu de gamme, au prix suffisamment élevé pour ne pas insulter la générosité du Béhémoth mais également suffisamment bas pour ne pas passer pour un crevard opportuniste – Andréa avait beaucoup insisté sur ce point lorsqu’elle avait pris sur elle de lui apprendre les bonnes manières.

« On trouvera bien quelqu’un : la gamine devrait déjà être plus utile que moi de ce côté, tous ces trucs administratifs ça me donne des boutons. Elle sera ravie qu’on lui donne quelque chose de plus intéressant à faire que de superviser les Squelettes. Quant à Sa Seigneurie, même s’Il ne peut pas Se libérer, on peut toujours Lui envoyer un message. »

À cet instant, une soudaine exclamation venue de la télévision lui fit tourner la tête. Tous les occupants du bar eurent vite les yeux rivés à l’écran, alertés par la présentatrice que les deux combattants venaient tout juste de réapparaître dans l’arène. Ou plutôt ce qu’il restait des combattants : le culturiste était dans un état pitoyable, la plus grande partie de son armure avait disparu, sa musculature autrefois imposante était couverte de plaies et de brûlures, même sa chevelure avait perdu tout son lustre, imprégnée qu’elle était de sang et de poussière. Il était immédiatement évident qu’il avait de nombreux os brisés et qu’il n’avait plus la force de se défendre : le simple fait qu’il soit encore conscient tenait déjà de l’exploit. Son adversaire, elle, avait clairement vu des jours meilleurs même si elle était loin d’avoir subi autant de dommages. Lentement, délibérément, cette dernière fixa la caméra avant de porter le coup de grâce. L’illusion précédant l’exécution d’un arcane que les Spectres ne connaissaient que trop bien apparut sous les yeux des spectateurs médusés, il y eut un grand flash… puis plus rien que de la neige, signifiant la perte de contact avec les machines filmant l’arène.

Après quelques secondes d’affolement sur le plateau, les techniciens en régie basculèrent sur une autre caméra, embarquée à bord d’un hélicoptère celle-là, et tous purent voir ce qui avait provoqué cette interruption. La Palestre était systématiquement mise en pièces par un véritable maelström d’énergie, un déchaînement continu d’explosions surpuissantes qui secouaient l’appareil même à cette distance. Xing Huo était bien content de ne pas être face à cette technique, ce coup-ci... Le pilote en eut rapidement assez de jouer avec le feu en restant aussi près de l’action et s’éloigna de quelques centaines de mètres afin d’être davantage en sécurité, laissant le zoom de la caméra compenser. La situation ne s’arrangea pas vraiment lorsque les détonations s’apaisèrent enfin : les ruines de la Palestre étaient à présent la proie des flammes, et la fumée empêchait les journalistes d’y voir quoi que ce soit.

L’ancêtre émit un sifflement appréciateur. « Mazette, elle dépote l’Eurydice ! L’ennui c’est qu’avec tout ça, on arrive pas à savoir si Reagan a survécu ou non… on dirait qu’il va falloir reporter notre pari. Hâte de voir ce qu’ils nous sortiront la prochaine fois ; ça va être difficile de faire pire que la destruction de leurs propres installations. »

Il porta un regard goguenard en direction de la serveuse, blanche comme un linge. Il se demandait si elle serait toujours aussi encline à se ranger du côté des Saints après un tel spectacle, et surtout combien de gens goberaient ce numéro d’esbroufe.
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge230.03.19 11:02
Le cyclope acceptant la proposition de se désaltérer, arrêta son choix sur une bonne bière, du point de vue de Drow.
Quand la serveuse sera décider à revenir – si elle revenait - le Béhémot prendrait la même chose mais sans alcool.

L'ancêtre se proposait de contacter la gamine ou d'envoyer un message à Thanatos. L’Australien allait répondre quand la télévision attira tout les regards. La serveuse avait monté le son et les images étaient à couper le souffle.

Drow entendit son collègue s'émerveiller devant le déploiement de puissance de la Championne du Sanctuaire et ne put qu’acquiescer. Debout face au flamme, elle était impressionnante : une reine des neige version napalm.
Pendant son temps libre, le jeune Spectre s'était permis de regarder plusieurs blockbusters du moment et il y avait beaucoup de Disney.

A croire que la population ne voulait pas ouvrir les yeux sur les horreurs du monde réel et préférait se refugier dans l'imaginaire…. Cela dit, le film n'était pas mal.

La camera du reporter fit un plan large de la palestre, l'Australien ne pouvait s'empêcher de penser que toute cette démonstration de force n'était pas innocente. Eurydice envoyait elle un message aux factions rivales ?
Vu l'effet que cela faisait sur ses partisans, elle aurait pu s'en passer. Les paladins d'Athéna avaient surtout effrayé une grande partie des mortels qui les soutenait. Il n'y avait qu'à voir la tête de la serveuse. Il y a une grande difference entre soutenir un armée dans une guerre qui parait juste et de voir de ses propres yeux ce que les militaires peuvent faire comme dégât au nom de cette justice.

" comme vous l'aviez dit, c'est pas des Bisounours " murmura le Béhémot.

Un plaisir malsain poussa Drow à dévisager son amie la serveuse. Sa pâleur n'avait d'égal que son effroi.
Elle dut sentir le poids du regard du Béhémot fixé sur elle. Tournant la tête vers les deux Spectres, son malaise fut tel que deux verres présents sur son plateau finirent explosés sur le sol.

Satisfait, Drow se retourna vers son invité.

« La palestre aura bien besoin d'être reconstruite je pourrais leur proposer mes services. J'étais architecte dans une autre vie » plaisanta le Béhémot. L'idée d'un spectre frappant à la porte du Sanctuaire pour leur proposer ses services dans le bâtiment le fit sourire.

« Bien, reportons notre pari. » répondit le Béhémot aux paroles de Xing huo. « si Reagan n'est pas mort, il ne doit pas en être très loin, cela dit »

La serveuse prenait son temps pour ramasser les débris éparpillés au sol.
Drow guettait le moment où elle croiserait son regard pour lui faire signe qu'ils avaient arrêté leur choix. L'instant arriva et il ne pensait pas qu’une personne puisse pâlir autant.

Se redressant la pelle à la main, elle partit d'un pas mécanique derrière le bar.
Ne doutant pas qu'elle avait compris son geste, Drow se retourna vers son collègue.
« j'accepte votre proposition de contacter quelqu'un pour m'éclairer. Bien sur il n'y a pas d’urgence. On a bien le temps de boire une bière ou deux. N'est ce pas ? Il n'y a pas le feu ici »

Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge230.03.19 17:44
Le duel s’était révélé décevant au possible mais le grand final par contre avait fait son petit effet : plusieurs clients du bar s’affairaient d’ores et déjà à commenter les dernières images tandis qu’à la télévision, les journalistes et invités estomaqués retrouvaient un semblant de contenance pour en faire de même. La réaction de la serveuse en particulier était des plus divertissantes. Xing Huo, quant à lui, essayait de s’imaginer la façon dont les choses progresseraient à partir de maintenant ; il n’était qu’un piètre stratège certes mais il était loin d’être étranger aux démonstrations de force, un langage qu’il parlait sans problème.

« Reste plus qu’à voir comment le public digérera le truc, une fois que l’excitation du festival pyrotechnique sera retombée et que les gens se remettront à réfléchir. M’est avis que ça impressionnera surtout ceux qui voient pas plus loin que le bout de leur nez et que d’autres auront méchamment l’impression d’être pris pour des truffes. »

Le Cyclope fit une pause de quelques instants le temps d’écouter la répartie de Drow et de regarder la serveuse évacuer les débris de verre et éponger la flaque formée par leur contenu avec une satisfaction vicelarde. Le Bourreau l’aurait sans doute rabroué pour ça, les Spectres étant supposément au-dessus de ce genre de mesquineries, sauf qu’il n’était pas là.

« Architecte ? J’aurais jamais deviné ! Ça fait toujours bizarre de découvrir ce que les collègues faisaient avant de nous rejoindre… On va peut-être éviter d’aller proposer ça aux Saints cela dit, ils risqueraient de mal le prendre. » s’esclaffa-t-il. Et puis les larbins d’Athéna s’étaient mis eux-mêmes dans cette panade, ils n’avaient qu’à s’en sortir tout seuls, d’autant plus que les compétences du Béhémoth pourraient être mieux mises à profit ailleurs. « En plus il y a déjà un boulot tout trouvé si vous voulez exercer vos talents : le Château a pris cher l’an dernier, on a fait ce qu’on a pu pour le restaurer mais il y a toujours des sections impraticables. »

À vrai dire, il ne savait pas si ce problème était plutôt du ressort d’un architecte, d’un ingénieur du bâtiment ou d’un autre type d’expert dont il n’avait pas connaissance, c’était le genre de subtilités qui lui échappaient complètement. N’empêche, c’était ce qu’ils avaient de plus proche d’une personne qualifiée pour enfin rendre à leur siège terrestre sa splendeur d’antan !

Pendant que leur hôtesse secouée répondait au geste de l’Étoile Céleste en faisant le nécessaire pour se rendre de nouveau disponible, le Cyclope farfouillait dans ses poches à la recherche de matériel d’écriture. Il revenait tout juste d’une mission en compagnie de Ntikuma, il devait forcément… ah, voilà ! Il dégaina fièrement un stylo, s’empara d’un prospectus traînant sur un présentoir à côté de leur table et se mit à noter une série de numéros de téléphone sur le second à l’aide du premier.

« Je vous marque déjà les contacts importants, à commencer par celui de la gamine. » expliqua le philippin en vérifiant qu’il n’avait rien oublié, puis en accolant un nom – ou un surnom dans le cas de certains contacts particulièrement incriminants, comme le propre numéro du secrétariat du Seigneur Thanatos – et parfois une annotation supplémentaire à chaque numéro, celui de la Liche venant en tête. Eurynomos aurait dû avoir la première place mais vu ses déboires technologiques – lesquels l’amenaient à changer très souvent de portable –, on pouvait justifier une petite entorse aux règles de la préséance. « C’est quand même plus pratique que les papillons quand on veut avoir une conversation ou quand on est en public… Ils vous feront tout le speech chiant sur les mesures de sécurité, la confidentialité, les trucs à dire ou à ne pas dire plus tard... Voiiiiilà, ça c’est fait, maintenant on peut se relaxer. »

Juste à temps : la serveuse était revenue, serrant son calepin de fonction comme d’autres se cramponneraient à un crucifix, et faisait de son mieux pour ne pas croiser le regard de l’australien.

« Vous avez fait votre choix ? »

« Oui, je prendrai ceci s’il vous plaît. » répondit le vieillard en indiquant un item du menu. Il résolut de ne pas en remettre une couche ce coup-ci, elle était déjà bien assez affectée et il n’était pas non plus venu ici pour tourmenter gratuitement les pauvres gens.
Drow
DrowSpectre du Béhémoth
Spectre du Béhémoth

Date d'inscription : 01/01/2019
Nombre de messages : 37
Age : 32

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge213.04.19 15:59
Le murmure des discussions monta doucement en volume. Chacun allant de son petit commentaire sur le combat qui venait d'avoir lieu.

Pendant que son collègue lui notait les contacts nécessaires à sa bonne réinsertion dans le monde des Spectres, Drow tendit l'oreille aux conversations alentours.

La table des ouvriers, pas si éloignée de la leur, était le théâtre d'une discussion animée bien qu’amicale sur la véracité des images diffusées. Le jeune Spectre fut amusé de constater que la parole du Sanctuaire pouvait autant être mise en doute.

Xing Huo lui tendit le prospectus où plusieurs numéros et annotations s’alignaient. Drow parcourut la précieuse liste d'un rapide coup d'œil en écoutant le vieux Spectre lui parler de se détendre.
Le Béhémot n'était pas contre. Il est vrai qu'il avait de nombreuses pensées qui tourbillonnaient dans sa tête . Se relaxer ne pouvait pas faire de mal. Son retour l’avait peut être un peu perturbé mais il ne l’avouerait jamais à voix haute.

En effet, son cosmos semblait ne pas lui répondre correctement. Lui qui possédait une maitrise impeccable de sa force ne contrôlait plus grand-chose. Même son comportement ne lui ressemblait pas. Il n'y avait qu'à voir le plaisir malsain qu’il avait eu à perturber cette serveuse.

Voulant sûrement laver sa conscience, l'Australien se rappela tout de même que c'était elle qui avait commencer. Lui, n'a fait que répondre.
En parlant du loup ; la voila qui arrivait calepin en main et regard fuyant. Il y avait peut être été un peu fort.

Le Cyclope passa commande. Drow tenta de croiser le regard de la femme mais elle s'obstinait à l'éviter. Il attendit qu'elle lève enfin des yeux interrogateurs face à son silence pour lui indiquer son choix.
« Moi, je prendrais ça, s'il vous plaît. » le ton se voulait plus doux.
Même si Drow pensait que cette femme avait mérité qu'on la remette à sa place pour son manque de professionnalisme, il ne lui voulait aucun mal. Il lui sourit et elle parut se détendre légèrement. Elle tenta de lui sourire en retour. Le rictus qu’il obtint lui suffit pour estimer que l'incident était clos.

Leurs consommations arrivèrent rapidement.

La conversation se fit plus légère et Drow passa un bon moment. Il aurait bien le temps de penser aux problèmes qu’il allait rencontrer. La compagnie du cyclope, contrairement aux apparences n'étaient pas si désagréable.
Le Béhémot fit un exposé sur l'architecture et promit de se proposer volontaire pour aider à restaurer le château. Une organisation comme la leur méritait un siège à leur hauteur.

Après un petit silence « j'espère ne pas vous avoir trop ennuyer avec ses détails techniques. »

Les sujets légers se tarissant avec le temps, Drow se tut.
Les yeux dans son 3eme verre, il était pensif. Arriverait-il à s'adapter ?

« Après notre entretien, j'irais de ce pas contacter la gamine » et d’ajouter « rassurez- vous, je ne la nommerai pas ainsi devant elle.» dit-il en souriant.

Mais Drow était certain qu’il ne penserait à cette Andréa de la Liche qu'en lui accolant ce surnom affectueux.

Il attendit de voir si le Cyclope avait d'autres sujets à évoquer ou d'autres verres à boire.
Sinon, le temps sera venu d'achever leur entretien.






Xing Huo
Xing HuoSpectre du Cyclope
Spectre du Cyclope

Date d'inscription : 01/07/2015
Nombre de messages : 259
Age : 25
Autres comptes : Rogos / Andréa

Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge214.04.19 22:13
Pour une fois, le philippin sirota sa boisson au lieu de l’engloutir comme le soiffard qu’il était et de passer immédiatement à la suivante, se calant sur le rythme de son interlocuteur. Ce dernier s’était lancé dans une dissertation sur son ancien métier que le vieillard suivit avec attention. Nombre d’éléments lui passèrent au dessus de la tête malgré les efforts que faisait Drow pour rendre son propos accessible à un parfait néophyte, néanmoins Xing Huo se coucherait moins bête ce soir. Et puis il était toujours intéressant de voir que l’identité de ses camarades ne se limitait pas à leur fonction de Spectre.

« Non non, vous m’ennuyez pas du tout, c’est important d’apprendre à connaître les collègues. » dit l’ancêtre en terminant – enfin ! – d’écluser son verre et en en commandant un autre. Tous les clients autour d’eux ne parlaient que du duel – l’asiatique nota d’ailleurs avec approbation que les paroles de certains commentateurs risquaient d’amener des téléspectateurs qui n’étaient jusque-là que sceptiques vis-à-vis de la politique athénienne à se radicaliser. Les deux Étoiles Maléfiques devaient être les seules personnes ici à avoir un autre sujet de conversation ; ironique, dans la mesure où ils étaient beaucoup plus directement concernés par les actions du Sanctuaire. À ce propos… il baissa encore la voix en adoptant une mine de conspirateur : « Mais entre nous, le grand patron pense à déménager. À quoi ça sert d’avoir un QG quasi-impénétrable si tout le monde sait où se trouve la seule porte d’entrée, hein ? On garderait le Château comme leurre, lieu de vie et de rencontre pour tous les trucs officiels, genre la diplomatie, sauf qu’on transférerait secrètement le passage ailleurs. »

C’était bien le Faucheur ça, Il pensait vraiment à tout. Le Cyclope ne pouvait qu’approuver le subterfuge : même débarrassés de la menace d’une mort définitive, les infernaux n’étaient pas pour autant devenus invincibles. Tout pouvait encore être perdu si Thanatos venait à être assassiné, et la génération actuelle de Spectres avait déjà échoué une fois à empêcher l’ennemi d’emprunter le portail menant à l’Au-delà. Cette sécurité supplémentaire leur éviterait quantité de soucis.

Xing Huo reçut prestement son nouveau verre : la serveuse avait momentanément oublié son inconfort précédent, allant et venant entre les tables à toute allure. C’était au moins une conséquence positive pour elle de toute cette mascarade : les discussions animées donnaient soif aux clients, le bar terminerait sans doute cette journée avec un chiffre d’affaire record. Le vieillard rit à la dernière réplique du Béhémoth et faillit avaler de travers.

« Elle serait bien obligée d’accepter que vous l’appeliez comme ça, vous êtes son supérieur. » sourit-il. « En plus tout le monde l’appelle déjà comme ça, sauf Oblivion qui est encore plus jeune. C’est ça ou « la chieuse » ou « la fausse brune », alors je vois pas pourquoi elle se plaindrait. »

Autant que l’australien sache tout de suite à quoi s’attendre : la Liche avait son petit caractère, même si elle était généralement d’une courtoisie sans faille avec plus haut gradé qu’elle. Les Squelettes par contre ne bénéficiaient pas d’une telle protection.

« Bon, je pense qu’on a dit tout ce qu’on avait à se dire… Prêt à rentrer au bercail ? » conclut le philippin.
Contenu sponsorisé


Un autre genre de stars Empty
Revenir en haut Aller en bas
Un autre genre de stars 201195horloge2

Un autre genre de stars