avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3447
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Dim 1 Nov - 21:52
Août 2008

À douze ans, le jeune Ephraem était un élève assidu. Son maître n'était pas dans la salle de cours, spécial pour ce jour. Des élèves étaient parti chez eux, comme s'ils étaient dans un cursus scolaire. Ephraem lui, n'avait pas l'intention de rentrer chez lui, suivant des cours avec son maître et les autres enseignants de la Palestre. Mais aujourd'hui, son maître était parti en mission, mission connu seulement de son maître et du Grand Pope. En attendant son retour, Gareth avait confié son élève à un jeune Saint de bronze. Enfin... jeune... il n'en avait que l'expérience, car pour Ephraem, le jeune homme était déjà vieux et aurait dû déjà avoir une armure d'or.

- Vous vous appelez comment déjà ?

Ephraem laissa l'intéressé, qui s'appelait Alec, répondre à la question, avant de poser la suite de ses questions.

- Donc euh... Alec, comment ça se fait que se soit vous qui me fassiez cours et pas un de nos enseignants ?

Le garçon ne savait que penser de la réponse de son ''prof''. Alec se rendait t-il compte qu'il devait apprendre quelque chose à Ephraem ou il s'en fichait complètement ?

- Hum... vous avez quelle armure ?

Ephraem baissa doucement la tête, pour ne pas vexer Alec. Il ne voulait plus être vouvoyé, mais il était un chevalier de bronze qui avait deux fois son âge. En tant que l'aîné du garçon, il aurait du être vouvoyé.

- Vous... pardon... tu... tu n'as pas l'intention de prendre une autre armure ? Une armure d'or devrait être plus adapté, vu ton âge.

Après avoir eu sa réponse, le garçon ne su quoi dire d'autre. Il espérait que son ''prof'' provisoire aurait une idée de quoi faire. Pour être sur, Ephraem se décida tout de même à poser la question.

- Tu... tu sais quoi faire ?
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 221
Age : 21
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Nov - 19:09
Alec s’étira langoureusement dans son lit. Il s’était couché tard la veille après une soirée bien arrosée, et la chaleur des draps le rappelaient au sommeil à chaque fois qu’il ouvrait les yeux, et ce, depuis un bon moment. Il était déjà prêt à céder de nouveau à la tentation de se rendormir quand il se rappela brusquement que, aujourd’hui, il était censé superviser l’entrainement d’un élève sur la demande de Gareth. Il se laissa retomber mollement dans son lit avec un grognement découragé. Pourquoi avait il accepté déjà ? Il devait déjà être ivre mort quand le chevalier le lui avait demandé. Il finit par sortir à contrecœur de son lit pour aller chercher son élève du jour. Non sans passer d’abord une bonne heure à se préparer, force de crème anti-ride et de soin pour les cheveux. Ce ne fut qu’après être tout à fait satisfait de sa coiffure qu’il se mit enfin en route. Au passage, il croisa Dehb et se résolu à lui demander s’il pouvait venir surveiller l’entrainement histoire de l’aider si jamais il était un peu perdu. Il n’avait jamais entrainé d’élève, n’avait jamais désiré entrainer d’élève, et, dans tous les cas, faisait probablement un très mauvais prof. Il ne devait vraiment plus rester personne de disponible pour que le maître d’Ephraem soit venu lui demander de s’en charger.
Quand il arriva- Dehb s’était éloigné pour les observer dans son coin comme il en avait l’habitude- les premiers mots de son élève d’une journée furent pour lui demander comment il s’appelait.


« Je m’appelle Alec Weber.

Répondit-il simplement, il n’eut pas le temps de lui demander de ne pas le vouvoyer que le garçon lui demanda cette fois ci pourquoi est ce que c’était à lui de s’occuper de son entrainement. Alec réprima un petit rire avant de répondre avec toute la sincérité du monde :

–Pour être honnête, je n’en ai pas la moindre idée. Soit ton maître est complètement inconscient, soit personne n’était disponible. Tout ce que je sais, c’est que je suis là parce que j’ai été asse stupide pour accepter sa demande, et je suis incapable de me souvenir pourquoi je l’ai accepté.

Il fit une petite pause avant d’ouvrir la bouche pour lui demander de cesser avec le vouvoiement, mais le garçon n’en avait pas fini avec ses questions, cette fois ci, il voulait savoir quelle armure possédait le jeune homme.

- L’armure d’Andromède. Et puis, for god’s sake arête de me vouvoyer! Je n’ai que 24 ans et tu me donnes l’impression d’être vieux. Et même si je l’étais vraiment je ne supporte pas qu’on me vouvoie. Je n’ai pas besoin de ce genre de marque de respect, ça m’hérisse le poil.

Cette fois ci, Ephraem fit un effort pour le tutoyer quand il lui posa une nouvelle question et Alec ne put retenir un soupir de soulagement. Il préférait largement être traité comme un égal. En règle générale, il ne supportait pas la hiérarchie. Il s’arracha à ses pensées pour répondre à l’élève :

– Une armure d’or ? Pfff ! Très peu pour moi ! Je me satisfais très bien de mon armure de bronze ! Elle me plait bien de toute façon. Et puis, je préfère laisser les meilleures armures à ceux qui interviennent directement en combat. Je suis pacifiste, je ne combat pas, je reste à distance et je sers de soutiens à mes alliés. A quoi me servirait une armure d’or ?

Puis, le garçon lui posa la question fatidique. S’il savait quoi faire. Il resta planté devant lui à le fixer sans rien dire pendant un très long moment. Suffisamment longtemps pour qu’il soit évident aux yeux de n’importe qui qu’il n’avait aucun idée de ce qu’il allait répondre. Puis, il inspira profondément et répondit d’une seule traite :

–Est-ce que j’avais abordé le fait que ton maître devait être parfaitement inconscient ou désespéré de trouver quelqu’un pour m’avoir demandé à moi de m’occuper de ton entrainement ?

Il écouta la réponse de son élève d’une journée et, cette fois, ne put retenir un petit rire amusé.

-Honnêtement, je ne sais pas quand il a été le plus inconscient, quand il t’a jeté dans une autre dimension où quand il m’a demandé de m’occuper de ton entrainement.

Il croisa les bras et réfléchit un bon moment avant de lancer un regarder interrogatif et de demander.

-Hmm.. Vous en étiez où dans votre dernier entrainement avec ton maître? Je ne vais pas de demander de faire des trucs que tu as déjà fait il y a un baye et que tu maîtrise déjà parfaitement.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3447
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Nov - 20:55
Quand Alec pu enfin prendre la parole, sans que ce soit pour répondre à une question du garçon, se fut pour lui même poser une question. Ephraem n'aimait pas trop les réponses aussi simple, que celle de réponde à une question, par une question. Mais il allait y répondre, en étant le plus franc du monde.

- Oui, tu l'as déjà dit que tu le trouvez inconscient, mais on parle d'un maître qui m'envoie dans une autre dimension pour m'endurcir ou me calmer. Qui prend un malin plaisir à m'en faire voir de toute les couleurs.

Le garçon avait une hypothèse sur comment Alec s'était retrouvé là, et s'empressa de la formuler avant toute autre dialogue.

- J'ai une forte idée d'où a pu te trouver mon maître. Vu ton ton visage, même si tu es bien coiffé, tu as du sortir de ton lit rapidement et encore la bouche pâteuse. Les chances pour que Gareth t'ait trouvé dans un bar, l'un qu'il fréquente régulièrement, doit être énorme. Et il devait même être dans un état semblable au tien, quand il t'a demandé de servir de ''prof''.

La suite des paroles du chevalier de bronze fit rire le garçon.

- Inconscient... mon maître inconscient ? Ça ne fait que deux ans qu'il m'enseigne, mais j'ai un grand respect pour lui. Même quand il n'est pas en état de m'entraîner, il ne fait rien d'inconscient. Il voit le monde différemment des autres, il le voit tel que tout le monde devrait le voir... enfin presque. Si on enlève ses déboires nocturnes, il est le meilleur maître que j'aurai pu espérer. Il est le seul à me comprendre pleinement, tout en se fichant complètement de mon passé.

La question fatidique tomba ensuite. Où en était-il dans son entraînement ? Très bonne question, Ephraem ne le savait pas lui même.

- Bah... Gareth n'a pas de planning pour les entraînements. S'il t'a choisi, c'est que tu dois avoir un style très différent du sien et qu'il veut peut être que je l'apprenne. Mais avant de commencer... c'est qui le gars qui nous regarde depuis tout à l'heure ?
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 221
Age : 21
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 12 Nov - 22:53
Alec écouta la théorie de son élève d’un jour avec un sourire amusé. Selon lui, Gareth l’avait probablement « recruté » dans un bar, complètement bourré. Quand son élève eu finit, l’américain répondit en riant :

« D’accord, j’avoue tu es observateur. J’avais fait en sorte de cacher mes marques de fatigue derrière un peu de maquillage, mais tu m’as percé à jour. Enfin, ce n’est pas comme si j’en avais honte ou quoi que ce soit. Mais il est vrais que connaissant ton maître ça n’aurait rien d’étonnant. Et ça expliquerait pourquoi j’ai accepté sa proposition.

Ephraem lui expliqua ensuite qu’il avait un grand respect pour son maître et qu’il ne faisait jamais rien d’inconscient. Cette fois encore Alec sourit, mais pas avec amusement. Il sourit avec sympathie et compréhension :

-Evidemment. On a tous beaucoup de respect pour notre maître. C’est celui qui nous apprend tout. Celui dont on a toujours l’impression qu’on ne lui arrivera jamais à la cheville. De toute façon je serais très mal placé pour juger Gareth. Même si j’avoue avoir du mal à comprendre comment on peut me confier l’entrainement d’un futur chevalier. Je ne suis pas spécialement connu pour mon sérieux, et encore moins pour mes talents d’enseignant.

Alec ne put retenir une grimace aux paroles de l’élève. Un style différent ? Ca, il n’y manquait pas, il était complètement pacifique. Il agissait en guise de soutien. Mais tout le monde n’était pas forcément fait pour rester en arrière à soutenir ses alliés. Et quelque chose lui disait qu’Ephraem avait plus sa place dans le feu du combat qu’en retrait. Il tourna la tête vers la personne dont parlait son élève du jour et répondit :

-Ah, lui. C’est Dehb, juste une connaissance de longue date. Je l’ai croisé en venant te chercher et je lui ai demandé s’il pouvait venir au cas où j’aurais besoin d’un coup de main pour ton entrainement.

Il pivota ensuite de nouveau vers le garçon et croisa les bras pour reprendre avec un air qui se voulait sérieux. Mais sur une personne comme Alec, ça manquait grandement de crédibilité :

-Bon, s’il y a une chose qui est certaine, c’est que ton maître et moi avons un style très différent. Et pour cause, je suis pacifiste. Je ne combats pas, je sers de soutien à mes alliés.

Il ferma les yeux en réfléchissant un instant avant de les rouvrir pour poser son regard gris pâle sur Ephraem :

-Ok, j’ai une idée ! Je vais t’emmener à un endroit spécial pour ton entrainement !

Déclara t-il en se redressant brusquement avec un sourire radieux. La lueur luisant dans ses yeux signifiant qu’il avait une idée. Une idée qui lui plaisait grandement et dont il n’était pas peur fier. Quelque chose qui lui correspondait bien plus. Il pivota vers Dehb :

-C’est bon, tu peux y aller, je vais savoir me débrouiller seul finalement. Merci, et désolé de t’avoir fait venir pour rien !

Sur ce, il fit signe à son élève de le suivre.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3447
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Dim 15 Nov - 22:59
Le garçon regarda l'homme dans le fond, quant Alec le présenta. Dehb avait plus l'air d'un professeur que pouvait l'être le Saint de bronze. Ephraem marqua dans un coin de sa tête, ne jamais confier d'élèves à Alec, sauf s'il fallait leurs apprendre à ne rien faire de la journée. Pourtant, l'homme au fond était tellement silencieux, qu'il donnait l'impression de ne servir à rien, de n'être là que pour le décor. Après tout, le garçon se fichait de ça et retourna à son professeur de la journée. Alec dit ensuite, avec quelques mots, qu'il était... pacifiste. Effectivement, c'était loin d'être le cas de Gareth et de son élève. Un Saint pacifiste, il y en avait à chaque générations, mais Ephraem ne comprenait pas pourquoi être pacifiste, quant il était plus excitant de combattre un adversaire, même plus fort que vous.

- Je comprend que tu ne veuilles pas te battre... mais... ça sera non pour moi, si on m'enlève cet amusement, je ne vois pas l'intérêt de devenir Saint...

Si seulement le garçon savait ce qui l'attendait, qu'il serait l'un des premiers à éviter les combats inutiles en grandissant, non pas par dégoût de la violence, juste parce qu'il ne verra pas l'intérêt de se battre contre un adversaire qui n'aurait aucune chance de survie.

- Même si tu n'es pas un combattant, rien que le fait que tu puisses nous soutenir pendant une bataille est cruciale. Les combattants ont autant besoin de soutien, que le soutien a besoin des combattants.

Alec trouva enfin quelque chose à faire, ce qui ne déplut pas au garçon. Il ne savait pas où l'emmènerait le Saint d'Andromède, mais si cela pouvait amuser Ephraem, ça suffirait pour la journée. Il suivit donc son aîné, prenant la direction de Rodorio et laissant Dehb à la Palestre. Le trajet en bateau, de l'île à la terre ferme ne fut pas long, mais suffisamment pour que le garçon s'impatiente. Arrivé à Rodorio, le duo du jour prit la direction du centre ville. Ephraem ne comprenait pas pourquoi, s'il devait s'entraîner, ils auraient dû partir en direction d'un lieu plus calme. Le garçon comprit enfin pourquoi ils étaient venu ici, quant il vit la grande enseigne, à l'ancienne du bâtiment.

- Tu veux me conduire ici... dans un bar... alors que je n'ai que douze ans ?

Du haut de sa petite taille comparait à Alec, le garçon se mettait en colère.

- Même si mon maître serait capable d'approuver ton choix, pourquoi, au nom d'Athéna, je devrai mettre les pieds dans ce lieu de débauche avec toi ?
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 221
Age : 21
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Ven 25 Déc - 0:47
Alec ne put se retenir de rire aux éclats face à la réaction du jeune Ephraem. Il ne pouvait prétendre qu’il ne s’était pas attendu à une telle réaction de la part de son élève du jour, mais voir ce jeunot de 12 ans se mettre en colère sur son ainé parce que ce dernier voulait l’emmener dans un bar restait hilarant.

« Et alors ? Je suis rentré dans mon premier bar à 13 ans, on est pas à une année d’écart !

Il se glissa derrière Ephraem et le poussa vers la porte du bar avant d’ouvrir la porte. Aussitôt un vacarme assourdissant s’échappa du bâtiment dans lequel Alec traina l’élève. L’endroit embaumait- ou empestait c’est selon- l’alcool et les gens buvaient en bavardant activement. Alors qu’il passait à côté d’une table en se dirigeant vers le bar, un client attablé pivota brusquement vers lui.

-Hey, mais c’est Alec ! Qu’est ce que tu fais ici ? Tu bois pendant le service maintenant ?

L’américain sourit et posa son doigt sur sa bouche en faisant un clin d’œil à l’homme tendis que les autres assis à la table le saluaient chaleureusement, de toute évidence, ils se connaissaient bien, nul doute qu’ils s’étaient croisés de nombreuses fois au détour d’un bar, et qui sait s’il s’étaient contentés de se croiser.

-J’ai l’entrainement d’un élève à charge aujourd’hui, mais franchement, je ne vois pas trop ce que je peux lui apprendre en étant pacifiste alors que ce n’est clairement pas son truc.

Celui qui l’avait interpellé lui lança un regard amusé et lui fit d’une voix faussement réprobatrice.

-Autrement dit tu vas encore pousser un gosse à se mettre à boire et fréquenter les bars ?

-Ca va, j’étais à peine plus âgé que lui quand j’ai commencé, je ne vois pas où est le problème tant que je le surveille.


Puis, il salua ses amis et reprit la route vers le bar en y poussant doucement Ephraem.

–Par ici. Pas la peine de faire ton petit puritain parce que tu as 12 ans, tu ne seras pas le premier mineur à venir boire ici, et pas le dernier. Puis, un verre ou deux, ça va pas te tuer !

Il s’assit au bar et commanda- comme à son habitude- ce que le barman avait de plus fort avant de pivoter de nouveau vers Ephraem :

- Tu sais quoi ? Tu m’as l’air trop coincé, trop sérieux. Alors aujourd’hui je vais t’apprendre à te décoincer, prendre du bon temps, t’amuser, penser à autre chose que ton entrainement. Dérides toi un peu t’as l’air plus vieux que moi !

Il tapota la chaise à côté de lui pour inviter le jeune garçon à s’asseoir avec un large sourire, l’air fier de lui.[/b]

avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3447
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Jan - 17:22
Ephraem se retint d'exploser, de réduire le bar et Alec en bouilli.

- Parce que tu crois que s'est une bonne nouvelle ça ? Parce que Monsieur est devenu alcoolique à treize ans, il pense que tout le monde devrait faire pareil ?

Le garçon n'eut pas d'autre choix que d'entrer avec Alec dans l'établissement, puisque celui ci le poussa à l'intérieur. L'odeur était atroce, un mélange d'alcool frais, de bien vieux et de sueur. D'après la réaction de la plus part des personnes dans la bâtisse, le professeur d'un jour avait l'habitude de venir ici. Pas de doute, il devait avoir rencontré Gareth ici, les deux surement bien plein. Ephraem trouva pourtant amusant de répondre à l'homme.

- Alec ? En service ? Il faudrait déjà qu'il serve à quelque chose pour ça...

L'élève se voulait un peu blessant dans ses propos, voulant faire réagir Alec. Le chevalier d'Andromède était vraiment un habitué, saluant tous le monde dans le bar, comme s'il s'agissait d'ami.

- Dis Alec... on dirait tes amis... mais à quoi te servent-ils à part te ralentir ?

Ephraem accepta de s'installer au côté du Saint, seulement pour avoir les réponses à ses questions.

- D'après ce que j'ai vu aux entraînements, les autres ne sont pas utiles, ils ne sont que des gênes...

Le garçon fit le tour de la salle d'un regard.

- Personne ici ne vaut même le droit de servir de bouclier, ils mourraient tous en une seule attaque, sans même avoir pu se défendre dignement.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 221
Age : 21
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Sam 2 Jan - 20:53
L’enfant avait surement prononcé ces paroles dans le but d’être blessant, de faire tiquer Alec, le mettre en colère peut être ? En tout cas, si tel était sa volonté, il risquait d’être fortement déçu car l’américain éclata d’un rire franc et sincère et lui donna une tape amicale dans le dos en s’esclaffant :

« T’es un sacré cas toi ! J’aime bien ton franc parlé. Tu me fais un peu penser à ma sœur. Mais fait attention tout de même, tu pourrais t’attirer des problèmes à être trop franc.

Quand l’élève s’installa à ses côtés au bar, ce fut pour s’étonner qu’Alec s’embête de ses amis, disant qu’ils n’étaient même pas bons à servir de bouclier. Cette réflexion là n’était pas destinée à blesser le chevalier, pourtant, elle valut à l’élève un regard choqué du jeune homme.

-Attends… Tu dis ça sérieusement ? Pas pour essayer de me provoquer ou quelque chose du genre ? C’est à ce point que tu t’es fermé aux autres ?

Il dévisagea Ephraem un long moment avant de pousser un profond soupir avant de boire une gorgée du verre que le barman venait de poser devant lui pour se préparer à se lancer dans de longues explications barbantes sur l’amitié.

-Bon, comme tu l’as remarqué, ces gens là sont mes amis. Et c’est ça le détail important à retenir : ce sont des amis. Ce ne sont ni des collègues, ni des pions, ni des gardes du corps, ni rien d’autre que des amis. Je n’attends pas d’eux qu’ils se battent à mes côtés ou se sacrifient pour moi. Je veux juste passer des bons moments avec eux, m’amuser, garder des bons souvenirs. Et puis, quand bien même ils seraient mes collègues, je ne les regarderais ni comme des pions ni comme des gênes. C’est… salement égocentrique. Les gens ne sont pas là pour te servir à quelque chose tu sais...

Répondit Alec en réprimant difficilement une grimace à ces derniers mots.
avatar
http://rpgsaintseiya.forumactif.com/t25901-sargas
EphraemChevalier d'Or du Taureau | Modérateur
Chevalier d'Or du Taureau | Modérateur

Date d'inscription : 04/10/2013
Nombre de messages : 3447
Age : 29
Double Compte : Asling, Amarok, Gaïus

Revenir en haut Aller en bas
Lun 11 Jan - 22:14
La provocation d'Ephraem ne fonctionna pas, Alec étant plus amusé, qu'énervé. Le garçon répondit intérieurement par un ''tsss'' avant de laisser passer les paroles. Il n'avait pas l'intention de débattre sur le sujet. S'il avait envie de parler ainsi, ça ne regardait que lui, pas un vieux cherchant à se la jouer cool. Une fois à côté d'Alec, les paroles d'Ephraem le choquèrent, provoquant une vive réaction de sa part.

- Je ne me suis pas fermé aux autres... j'ai juste appris à me passer d'eux. Jusqu'à maintenant, les autres ne m'ont apporté que des ennuis. En plus, tes amis ici présent ne sont qu'un ramassis d'ivrogne, juste bon à tenir une pioche... aucun d'eux ne serait capable de défendre sa vie, alors celle de leur famille, encore moins...

Alec commença alors un long discours barbant sur l'amitié, discours qui énerva le garçon. L'amitié était une notion stupide pour lui, qui ne valait rien. Seul la loi du plus fort était au dessus de tout, telle étaient les pensées de celui qui deviendrait plus tard le chevalier d'or du Taureau. Il ne l'admettrait pas, mais seule une amitié lui convenait, celle qu'il avait avec Nephtys.

- Tu sais quoi, ton amitié, tu peux te la garder... c'est pour les faibles, pas pour ceux capable de tuer en un claquement de doigt. Si je le voulais, je pourrai tuer tous le monde ici, avant même qu'ils aient le temps de bouger...

Ephraem se leva de la chaise, se préparant à sortir du bar. Avant de passer le seuil de la porte, il se retourna une dernière fois.

- Mon pouvoir est une malédiction, non un don... à cause de lui, personne ne peut m'approcher sans craindre la mort à tous moment. Alors l'amitié, l'amour ou tout autre chose servant à rapprocher les gens, ne s'applique pas à moi... je suis et je resterai un loup solitaire, une menace pour tous ceux voulant m'approcher de trop près.

Le garçon sorti ensuite de l'établissement, pour retourner à la Palestre. Il savait que là bas, personne ne le dérangerait, qu'il pourrait rester seul.
avatar
AlecChevalier de Bronze d'Andromède
Chevalier de Bronze d'Andromède

Date d'inscription : 05/08/2015
Nombre de messages : 221
Age : 21
Double Compte : Athena, Nathalia, Olivia

Revenir en haut Aller en bas
Lun 8 Fév - 2:11
La grande tirade sur l’amitié du chevalier n’avait de toute évidence pas plut à l’élève car celui-ci s’emporta. Il prétendit que l’amitié était pour les faibles et que, puisqu’il pouvait tuer tous les clients du bar d’un claquement de doigts, il n’en avait pas besoin. Puis, il se dirigea vers la sortie, mais avant de partir, il se retourna une dernière fois pour lui dire que son pouvoir était une malédiction et qu’il ne pouvait pas avoir d’amis. Pendant tout ce temps, Alec n’avait pas pipé mot, et, quand Ephraem fut sortit, il resta encore muré dans son silence, prenant le verre que venait de lui servir le barman pour l’avaler d’une traite. Quand il reposa le verre, il souffla, bien que le garçon soit désormais hors de portée d’oreille :

« Tu as oublié un détail dans ton raisonnement petit Ephraem. C’est les autres en question. Tu veux rester seul pour ne pas représenter une menace pour les autres ? Qu’a cela ne tienne. Mais je n’ai pas pour habitude de laisser les gens se regarder comme des monstres sans rien faire. »

L’américain paya sa consommation et se leva pour se diriger vers la sortie à son tour. Il échangea au passage quelques mots et rires avec ses amis qui étaient encore attablés avant de prendre la porte. Une fois arrivé dehors, il lança un coup d’œil aux alentours mais son élève du jour était déjà hors de vue. Un sourire en coin lui échappa, comme s’il avait quelqu’idée derrière la tête, et il se mit en route pour rentrer.

« Tu pourras me répéter autant que tu veux que tu n’as pas besoin d’amis, je ne suis pas prêt de te lâcher. Au moins, même si tu t’entêtes à vouloir te forcer à la solitude, ça t’apprendra au moins à compter les réactions des autres dans tes calculs. Parce que je peux être salement têtu quand je veux et que je ne compte pas me plier à ton désir de solitude…

Il songea un instant aux dernières paroles du futur chevalier et sentit une onde de douleur traverser sa poitrine, il s’arracha aussitôt à ces pensés. C’était la raison qui faisait qu’il se plierait toujours en quatre pour aider les autres, parce qu’il était extrêmement empathique sur le plan sentimental, même s’il ne le montrait pas. Il abhorrait savoir que quelqu’un souffrait ou avait une quelconque raison de se sentir mal. Alors il ne lâcherait pas l’affaire tant qu’il ne sera pas sûr qu’Ephraem ai cessé de voir ses pouvoirs comme une malédiction, que ce soit grâce à lui ou non.

[FB]Entre l'ombre et la lumière[PV Alec]